REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“Nous devons accélérer notre transition énergétique”

Par Eric Bothorel, Député des Côtes d’Armor, rapporteur du projet de loi relatif à l’accélération de la production d’énergies renouvelables

La France doit devenir une puissance écologique et souveraine. L’urgence climatique n’attend pas : nous devons accélérer notre transition énergétique.

Celle-ci va permettre la création d’emplois, l’émergence de filières d’avenir et, dans le même temps, la réindustrialisation, en fournissant une énergie massive et décarbonée. C’est tout le sens de notre stratégie de décarbonation du mix énergétique français, qui devra se faire avec la population et qui tient en trois mots : « sobriété, nucléaire, renouvelables ». Ce triptyque est indispensable pour sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et atteindre la neutralité carbone en 2050, conformément à nos engagements européens.

En matière d’énergies renouvelables, le constat est simple : la France est en retard sur ses objectifs. Nous devions atteindre les 23 % d’énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en 2020 : nous étions à 19,3 % seulement en 2021. Les raisons sont multiples : complexité de nos procédures administratives par rapport à nos partenaires européens, insuffisance du foncier facilement mobilisable et conciliable avec les enjeux environnementaux, manque de visibilité sur la planification, problème d’acceptabilité et d’attractivité des projets d’EnR. Il nous faut rattraper ce retard en divisant par deux les délais entre la décision et la mise en service des installations de production d’EnR. Concrètement, cela veut dire déployer un parc éolien en mer en 5 ans contre plus de 10 aujourd’hui, installer un projet photovoltaïque en moins de 3 ans au lieu de 6.

L’objectif fixé par le Président de la République pour 2050 est de multiplier par dix la capacité de production d’énergie solaire pour dépasser les 100 GW et de déployer 50 parcs éoliens en mer pour atteindre 40GW. Pour l’atteindre, nous devons dès maintenant changer d’échelle dans le déploiement des EnR : c’est tout le sens du projet de loi pour “l’accélération de la production d’énergies renouvelables”, pour lequel j’ai l’honneur d’être rapporteur.

Ce texte, porté par la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, entend répondre au double défi d’acceptabilité locale et territoriale d’une part, et d’accélération et de simplification d’autre part. Trois éléments clés du projet de loi vont en ce sens : la simplification, la libération du foncier, le partage de la valeur. La simplification d’abord, indispensable pour réduire les délais de contentieux, les délais d’enquête publique et d’autorisation environnementale pour in fine atteindre les mêmes calendriers que nos voisins européens. La libéralisation du foncier ensuite, pour installer plus de panneaux solaires en identifiant tous les espaces qui s’y prêtent (parkings, proximité des autoroutes, friches littorales). Dans ce contexte, la question de l’agrivoltaïsme apparaît centrale pour conjuguer les productions agricole et énergétique. Le partage de la valeur des EnR à l’échelon local enfin, pour améliorer l’acceptabilité territoriale des projets en liant souveraineté énergétique et externalités positives locales.

Le projet de loi, qui est examiné en commission la semaine du 21 novembre et en séance publique à partir du 5 décembre, a été considérablement enrichi par son passage au Sénat : il est passé d’une vingtaine d’articles à plus de 90. Je salue par ailleurs la qualité du travail accompli par nos collègues sénateurs : certaines des mesures ajoutées vont dans le sens du texte, comme la simplification des procédures ou la volonté de couvrir un maximum d’énergies renouvelables dans les dispositifs proposés. D’autres en revanche ne nous satisfont pas en l’état, par conséquent nous proposerons des évolutions. Notre boussole demeure l’atteinte de 40 % d’EnR dans la consommation finale d’énergie de notre pays en 2030, en adéquation avec le paquet européen Fit for 55, porté par la France durant la présidence du Conseil de l’Union européenne au premier semestre 2022.

J’ai l’honneur de rapporter 36 articles de ce texte, parmi les 46 qui relèvent de la compétence de la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, l’autre partie étant rapportée par mon collègue Henri Alfandari. Les autres articles relèvent de la compétence de la Commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire. Le fil rouge de ces 36 articles est de mobiliser tous les leviers d’accélération disponibles, que ce soit au travers des procédures simplifiées, de nouveaux sites d’implantation ou de nouveaux leviers financiers. Sur ces sujets, nous avons mené de nombreuses auditions pour éclairer le débat et nous forger une vision argumentée avec des acteurs aux positions variées, allant de la FNSEA à Enedis, en passant par Sea Shepherd et les Jeunes Agriculteurs.

S’agissant des mesures permettant de libérer du foncier, les articles 9 et 10 ouvrent des dérogations au principe d’implantation en continuité urbaine dans les zones littorales et de montagne. Les dispositifs seront encadrés tout en permettant à ces territoires de s’inscrire activement dans la transition énergétique, ce qui est notre souhait. L’article 16 facilite également l’implantation d’ouvrages de transport d’électricité en zone littorale, tout en préservant les espaces les plus fragiles, avec des autorisations au cas par cas.

Sur la question de l’agrivoltaïsme à l’article 11 decies, le Sénat a posé le débat en intégrant au texte une proposition de loi en faveur du développement raisonné de l’agrivoltaïsme, adoptée par la chambre haute en octobre 2022. La définition proposée semble toutefois perfectible. Le dialogue avec mes collègues est ouvert, et nous aurons sans doute à retravailler pour la séance. Une définition claire apparaît indispensable pour que nos agriculteurs puissent se saisir de ce nouvel outil qu’est l’agrivoltaïsme, au service de l’agriculture, sans que les panneaux ne remplacent les troupeaux, et que la production d’électricité ne vienne mettre la pression sur la production ou l’emploi agricole. J’y serai particulièrement attentif.

Un autre point clé et complexe du texte se situe à l’article 18 : le partage de la valeur. Afin d’améliorer l’acceptabilité des installations d’EnR, indispensables à notre souveraineté et notre pouvoir d’achat, nous souhaitons qu’un lien soit créé entre les installations et le bénéfice qu’elles procurent. Le Gouvernement a proposé une modalité de partage avec les riverains et les communes, qui prend la forme d’un rabais sur la facture. Le Sénat a souhaité recentrer le bénéfice de ce partage de la valeur sur les collectivités territoriales. Ma volonté sur ce point est de créer un mécanisme opérationnel, qui ne crée pas d’effets de seuil ou de ruptures d’égalité entre les citoyens. Je ne doute pas que les travaux de la Commission des Affaires économiques permettront de trouver un chemin et de bâtir un compromis avec plusieurs groupes parlementaires, avec qui les échanges sont constructifs.

Certains pourtant abordent ce texte riche à reculons, au motif que les éoliennes et les panneaux solaires sont peu esthétiques, que la biodiversité diminuerait drastiquement après l’installation d’EnR, qu’il vaut mieux privilégier le tout-nucléaire. Ces arguments sont biaisés et sont le reflet de postures de principe que je déplore. Il est au contraire possible et souhaitable de concilier EnR et acceptabilité locale, EnR et biodiversité, EnR et nucléaire, en même temps. C’est notre volonté et nous y travaillerons avec tous les esprits constructifs.

Je me réjouis des débats à venir, qui nous permettront sans nul doute de dépasser les positions de principe pour tendre vers un objectif partagé : déployer davantage d’énergies renouvelables, plus vite et dans le respect de nos territoires. Car il nous faut croire et agir pour des choses qui ont des chances de se réaliser, affronter ensemble les problèmes et se mettre d’accord sur les modalités, pour reprendre les mots de Jean-Marc Jancovici. Je suis convaincu que cette méthode de dialogue et l’esprit de compromis à l’œuvre au Sénat sauront également prévaloir à l’Assemblée nationale. 

518 K2_VIEWS

ISSN 2402-5836 Mentions légales Contact