REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Bilan de la stratégie anti-Covid en France

Par Cécile Philippe, Institut économique Molinari

Les Français ont fourni de très importants efforts tout au long de ces derniers mois pour lutter contre la Covid-19. Nous sommes même dans la vingtaine des pays champions de la vaccination. Reste que nous ne savons toujours pas tester-tracer-isoler de manière satisfaisante et que nous ne pourrons probablement pas sortir de l’incessant yoyo auquel nous contraint le virus.

Notre bilan économique et humain reste anormalement élevé, tandis que des modélisations de l’Institut Pasteur publiées le 6 septembre laissent craindre une nouvelle vague qui pourrait être pire que celles que nous avons déjà connues. Il nous faut retrouver le sens de l’investissement pour gérer cette crise et cesser de penser la prévention comme autant d’atteintes à la liberté insupportables au risque de les perdre encore davantage de libertés sous la poussée de la pandémie.

Au 2ème trimestre 2021, le PIB de la France était au niveau de celui du troisième trimestre de 2017, soit près de 4 ans en arrière. Notre maigre consolation vient de ce que nombre de pays sont aussi en mauvaise posture. Le Royaume-Uni avait un PIB au niveau de 2014, l’Italie était au niveau de 2015, l’Allemagne au niveau de 2017, la Belgique était au niveau de 2018, le Canada et la Suède étaient au niveau de 2019. Au niveau global, aucun des pays du G10 n’a récupéré le niveau de PIB trimestriel d’avant crise, à l’exception des Etats-Unis.

Quand on se penche sur la dynamique à l’œuvre depuis 18 mois, on observe que la trajectoire des pays du G10 connaît des oscillations, avec des rebonds de l’épidémie. Commentant récemment les chiffres décevants de création d’emploi aux Etats-Unis (235 000 au lieu des 725 000 attendus), le Président Biden reconnaissait la responsabilité de la reprise des contaminations liées au variant Delta. Nos pays subissent des mouvements de yoyo, au gré des contaminations, rendant toute projection dans l’avenir difficile. Ceci est particulièrement problématique pour les activités qui reposent sur des interactions sociales significatives comme dans l’hôtellerie, la restauration, la culture ou les loisirs.

Pour les économistes que nous sommes, le constat n’est pas totalement surprenant, tant les moyens mis en œuvre dans la lutte contre la Covid19 n’ont pas été alloués de manière économique afin de déployer efficacement le triptyque clé tester-tracer-isoler. Car la participation à la vie économique et sociale se réduit lorsque les individus craignent d’être contaminés ou de contaminer les autres. Ce ne sont pas seulement les mesures de restrictions décidées par les pouvoirs publics qui réduisent la mobilité. Les décisions volontaires des individus, qui face à une circulation élevée du virus se retirent en partie de la vie sociale, sont clef.

Nous subissons à répétition décès et déconvenues économiques. A ce stade, tout dépend de notre capacité à déployer de façon rapide et massive des vaccins. Or, les derniers mois ont montré que cette démarche n’est pas aussi simple qu’anticipé. Une partie de la population n’est pas ou pas encore vaccinable, en particulier les moins de 12 ans, et une autre est réticente. L’idée d’une immunité collective s’éloigne de plus en plus.

Tout cela est désolant bien sûr. Pour autant la situation est bien meilleure dans un nombre significatif de pays parvenus à maîtriser la dynamique de l’épidémie. Ces pays sont gagnants sur tous les tableaux : santé, économie, mobilité et liberté. Il s’agit des pays dits Zéro Covid qui plutôt que de faire l’objet de critiques, devraient au contraire soulever la curiosité et même l’enthousiasme. Certains nous ressemblent et montrent qu’il est possible d’aligner santé, économie et liberté.

Le nombre de morts par million d’habitants a été 44 fois plus élevé dans l’Hexagone que dans les pays de l’OCDE qui pratiquent la stratégie Zéro Covid (Australie, Nouvelle-Zélande) ou assimilée (Corée du sud), ce qui représentait 63 000 morts de trop, fin 2020. Au 30 juin 2021, il était 45 fois plus élevé depuis le début de la pandémie soit 107 000 morts de trop.

En 2020, le recul du PIB a été 5 fois plus prononcé, avec un écart de 6,3 points de PIB et un manque à gagner de création de richesse équivalent à 2 200 euros par habitant en France. Au premier trimestre 2021 l’écart de croissance par rapport aux pays Zéro Covid représentait 5,5 points de PIB, soit un manque à gagner de 400 euros par habitant. Alors que les pays Zéro Covid avaient un PIB en hausse de 1,4 % par rapport au dernier trimestre 2019, il était en recul de 4,2 % en France.

Le recul des libertés était plus prononcé. L’index de rigueur (Stringency Index) était en moyenne de 57 depuis le début de la pandémie en France, contre 52 en Australie, Corée du Sud et Nouvelle-Zélande. Alors que les pays Zéro Covid avaient un PIB en hausse de 1,4 %, il était en recul de 4,2 % en France par rapport au dernier trimestre 2019.

Le recul des mobilités était 3 fois plus prononcé. Les données de mobilité de Google montrent que le recul des mobilités associées aux lieux de travail et lieux de loisirs et commerce de détail était de de 29 et 33 % en France, contre 10 et 11 % en Australie, Corée du Sud et Nouvelle-Zélande.

A l’inverse de la stratégie d’atténuation menée en France et dans les pays du G10, la stratégie dite d’élimination vise zéro cas non contrôlé de covid. Le virus réussit évidemment à passer entre les mailles du filet de temps à autres mais, passé l’investissement initial (celui d’un confinement strict mené dans la plupart des pays), des mesures de protection ciblées permettent d’empêcher la reprise de l’épidémie, le retour à une vie normale étant la norme. La stratégie est moins exigeante que celle qui nous oblige à des périodes de confinements plus ou moins longues et strictes lorsque l’épidémie risque de saturer les capacités hospitalières avec décès, longs Covid et émergence de variants.

L’objectif est crucial, comme l’est le choix des moyens. Depuis le début de la crise, on sait qu’il faut pouvoir dépister, tracer et isoler. Pour que cela reste possible, il est devenu clair qu’un mauvais contrôle sanitaire aux frontières est synonyme de certitude de perdre la main sur la circulation du virus, comme a pu le montrer le cas de Taiwan en avril/mai dernier. Il n’existe d’ailleurs aujourd’hui aucun pays qui n’impose pas de contrôles frontaliers, sous une forme ou sous une autre.

Il faut aussi savoir tester de manière massive. Or, le dépistage en France, en dépit de la formidable montée en puissance des laboratoires en la matière, est devenu emblématique d’un pays qui ne sait plus investir. En effet, on insiste actuellement sur son coût (5,9 milliards en 2021), sans prendre en compte les économies qu’il génère. Plus de dépistage, c’est moins de contamination et d’arrêts de travail. Une semaine travaillée, c’est 2 500 euros de PIB en moins, soit 50 fois plus que le coût d’un test PCR (49 euros). De même, le séjour moyen à l’hôpital dans le cadre de Covid-19 coûte de 5 000 euros à l’assurance maladie. Le test PCR évitant à une semaine d’hospitalisation est donc rentabilisé 100 fois et fait économiser 4 950 euros à la collectivité. Les tests représentent une goutte d’eau par rapport aux pertes générées par Covid-19. Le manque à gagner en termes de création de richesse représentait 230 milliards à fin juin 2021, soit 3 400 euros par habitant.

Nous pensons trop souvent qu’il suffit de jeter la richesse sur un problème pour le résoudre, alors que l’argent n’est au final que la conséquence d’un investissement avisé qui a produit des résultats concrets. Nous avons oublié qu’il fallait une stratégie et se montrer tactique pour la déployer efficacement.

Il faudrait notamment tirer les leçons des derniers mois, en investissant dans les écoles où 6 millions d’enfants non vaccinés contre la Covid-19 se retrouvent chaque jour, sans dépistage massif ni autres moyens d’atténuer les risques de contamination (capteur de CO2, ventilation adéquate des cantines, etc.). Cela fait courir des risques à nos enfants, mais à toute la société dans son ensemble. Tant que Covid circule significativement, la vie sociale et économique est en pointillés.