REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

La Chine après le 19ème congrès du Parti communiste - Conserver une croissance forte, un défi pour Xi Jinping

Par Philippe Delalande, Membre du groupe d’étude prospective, Asie21 - Futuribles, Economiste, politologue*

Xi Jinping, réélu au 19ème congrès d’octobre, a confirmé sa détermination à réaliser le rêve chinois, à mener la Chine au premier rang de l’économie mondiale. Cet objectif suppose la poursuite d’une forte croissance.

Deux pays de population comparable, la Chine et l’Inde, ont depuis 1990 des rythmes de croissance économique très différents. En 1990 chacun de ces deux pays d’Asie avait un PIB de 300 Mds $. Selon la Banque mondiale, en 2016 celui de l’Inde était de 2260 Mds $, celui de la Chine de 11200 Mds $, près de 5 fois plus. Comment expliquer cette croissance très forte sans crise majeure de la Chine depuis près de 30 ans ?

Deng Xiaoping a eu un mérite que Xi Jinping lui reconnait en reprenant sa formule « réforme et ouverture ». L’introduction de l’initiative privée nationale et étrangère dans une économie entièrement publique, isolée, planifiée sur le modèle soviétique fut une réforme décisive. Deng Xiaoping a mis dix ans à vaincre les résistances dans le Parti : « pourquoi avoir fait une révolution victorieuse pour éliminer le capitalisme si on le réintroduit par la petite porte 30 ans après » ? Mais l’efficacité des « zones économiques spéciales » a eu raison des réticences. Et Deng Xiaoping a maintenu l’économie de marché naissante sous une planification impérative dirigée par le Parti. C’était là un défi considérable. L’économie de marché est animée par des entreprises qui déterminent leur stratégie, leurs produits, leur management et sont responsables de leurs résultats. La planification place l’économie sous la responsabilité de l’Etat qui fixe les objectifs, les échéanciers, alloue des ressources et sanctionne les dirigeants. C’est une logique inverse. La Chine est parvenue, par tâtonnements pragmatiques, à concilier ces deux logiques contradictoires en un système cohérent à l’efficacité redoutable. Le 13ème Plan quinquennal 2016-2020 est en cours d’exécution. Son objectif de croissance de 6,5 % l’an est jusqu’à présent respecté. Le Plan s’accompagne de plans sectoriels plus détaillés. Si la planification a des contraintes pour les entreprises elle a aussi des avantages. Le « Plan industrie 2025, made in China » offre des horizons industriels garantis par l’Etat aux entreprises de chaque secteur concerné, des moyens de financement sous conditions et un soutien public sur plusieurs années. Dans le secteur des voitures électriques, le plan a d’abord exclu les constructeurs étrangers en avril 2016 pour avantager les constructeurs nationaux. Depuis 2017 les étrangers sont admis. Ils s’engouffrent dans ce secteur. Le plan leur fournit un horizon chiffré sur l’essor du marché des voitures électriques en Chine qui leur permet d’engager des investissements sans trop de risques.

Lorsque Xi Jinping écrit « la continuité est la clé de l’exercice du pouvoir », il n’a que partiellement raison. On ne peut pas dire que la continuité au pouvoir du régime communiste castriste à Cuba ou dynastique en Corée du Nord ait été facteur d’efficacité économique ! Les conditions de la continuité du pouvoir sont essentielles. La Chine doit beaucoup à Deng Xiaoping pour en avoir fondé les bases. Il apporte une solution au problème majeur de tout régime communiste, la succession des dirigeants. Elle ne peut se faire que par cooptation faute d’élections démocratiques. Deng Xiaoping introduit une jurisprudence politique respectée depuis bientôt 30 ans : les dirigeants ne pourront exercer plus de deux mandats successifs de 5 ans ni être âgés de plus de 70 ans au terme du second mandat, donc pas plus de 60 ans au début du premier. Ces dispositions ont évité ce qui avait entraîné le déclin du PC soviétique : Staline secrétaire général 29 ans, Brejnev 18 ans. Lassé de ces longs règnes, le PC choisit ensuite Andropov et Tchernenko, malades et âgés, pour être sûrs qu’ils ne dureront pas. Quand Gorbatchev arrive les jeux sont faits, le PC est mourant. Instruit de cet exemple, Deng Xiaoping a instauré une continuité fluide des dirigeants. Ils ne seront pas séniles comme l’était devenu Mao Zedong et resteront en poste juste assez longtemps pour demeurer aptes à diriger efficacement l’économie. C’est un facteur essentiel de la croissance chinoise.

Pour préserver sa planification « l’économie socialiste de marché » doit rester relativement isolée de la mondialisation, bien qu’elle s’y insère. Ses moyens d’isolement sont la non-convertibilité du yuan, la fixation politique du taux de change, le contrôle des changes et des mouvements de capitaux, la réduction du rôle du $ dans ses échanges au profit du yuan, l’obligation pour les investisseurs étrangers de s’allier à un producteur local dans les secteurs stratégiques, les règlementations…. Les déclarations annonçant la suppression de ces moyens d’isolement sont restées lettres mortes. Au contraire, le contrôle des changes et des mouvements de capitaux a été renforcé. Seul un grand pays peut se permettre cet isolement. Mais plus la Chine devient puissante au sein de l’économie mondiale, plus il lui est difficile de s’isoler. Les grandes entreprises chinoises, privées et même publiques, parviennent à contourner les mesures d’isolement. Si elles se voient refuser une dotation en devises en échange de leurs yuans pour investir à l’étranger, elles iront emprunter ces devises à l’étranger à des taux moins élevés qu’en Chine et investiront avec des espoirs de dividendes supérieurs aux dividendes chinois. Elles peuvent encore faire un appel de fonds à la bourse de Londres ou New York pour financer une filiale à l’étranger. Les détenteurs étrangers d’une part du capital auront des sièges au conseil d’administration. La filiale, déclarée à l’étranger, échappera à l’Etat chinois. Le Parti subtilise parfois le chef d’entreprise une quinzaine de jours pour le contraindre au respect des règles chinoises. Il ressort contrit ou décidé à quitter le pays au risque de se faire confisquer son patrimoine. Ces mesures de force ne peuvent être durablement efficaces. La Chine doit concevoir des parades économiques proches de ce qui se pratique ailleurs dans le monde mais en maintenant un isolement suffisant pour conserver sa planification. C’est là un défi pour Xi Jinping

Le potentiel de croissance de la Chine demeure considérable. Son revenu national brut par tête, en parité de pouvoir d’achat, est encore plus de trois fois moindre que celui des Etats-Unis. C’est pourquoi toutes les grandes entreprises mondiales s’y établissent pour profiter du potentiel de cet immense marché. Dans un monde en paix la Chine peut conserver une croissance autour de 6 % si elle parvient à préserver son système économique original fondé sur une économie de marché sous la direction d’une planification impérative et son mode de succession de ses dirigeants assurant leur compétence dans la continuité du pouvoir.

Mais trois principales difficultés pourraient entraver la croissance.

1. L’endettement global. La dette publique et privée totale en 2017 s’élève à 260 % du PIB. La Commission de régulation bancaire chinoise (CBRC dans son sigle anglais) a un pouvoir discrétionnaire dans le cadre de sa mission de régulation. Elle s’efforce actuellement de réduire la finance de l’ombre (shadow banking). Les considérables réserves de change du pays, 3100 Mds $, contribueraient à faire face à une crise financière. Le Japon a un endettement total de 380 % de son PIB, la zone euro de 270 % et l’endettement des Etats-Unis, en % du PIB, est du même ordre que celui de la Chine, mais Donald Trump s’efforce de démanteler la loi de régulation Dodd-Franck. L’endettement de la Chine inquiète mais il y a plus de risque qu’une crise financière éclate aux Etats-Unis.

2. L’anarchie des finances locales. Les ressources fiscales des collectivités en fonction de leurs compétences n’ont pas été modifiées depuis 1994. Xi Jinping a l’intention de tout remettre à plat pour éviter les doublons, les rentes indues, les lacunes de financement, les inégalités territoriales, l’endettement des collectivités et ainsi restaurer l’efficacité de l’Etat. Les collectivités territoriales, depuis les provinces jusqu’aux villes, disposeraient de ressources fiscales propres et de dotations du budget central pour financer leurs missions enfin redéfinies. Cette réforme requiert une forte autorité politique pour être menée à bien.

3. Les inégalités croissantes. Tous les pays émergents en croissance connaissent de fortes inégalités sociales. Tant que les citoyens défavorisés conservent l’espoir d’une amélioration de leur niveau de vie l’inégalité est socialement acceptable, puis devient plus dangereuse, ce qui est le cas en Chine. Le niveau de vie des ruraux est à la traîne et la hausse de l’immobilier dans les grandes villes absorbe le supplément de revenu gagné par les moins favorisés dont le niveau de vie net stagne. Il faudrait établir une vraie fiscalité, aujourd’hui très faible, sur les plus-values immobilières, sur la propriété foncière, sur les mutations pour enrayer la spéculation immobilière. Jusqu’à présent le pouvoir a hésité à engager cette réforme fiscale.

Ces trois difficultés ne sont pas rédhibitoires mais il ne faut pas les laisser s’envenimer. On peut penser que Xi Jinping aura la détermination de les surmonter au cours de son second mandat. Et la croissance devrait se maintenir.