REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Le vestiaire des politiques

Dis-moi comment tu t’habilles, je te dirai quel politique tu es… Anodine, la mode ? Certainement pas. Si les politiques préfèrent parler de fond que de forme, ils n’en prêtent pas moins une attention de plus en plus grande à leur image, et donc à leur style vestimentaire. De la silhouette très étudiée de quelques-uns au look encore trop négligé de nombreux autres, de l’intérêt nouveau porté au made in France aux vieilles lunes sexistes qui ciblent une robe ou un décolleté, Gaëtane Morin et Elizabeth Pineau se sont penchées sur le dressing des représentants de la République, hommes et femmes confondus. Surtout, elles ont demandé à des élus de premier plan, de droite comme de gauche, de dévoiler leur rapport au vêtement. Elles ont recueilli les confidences exclusives du président de la République, François Hollande, et celles de personnalités qui s’expriment pour la première fois sur ce sujet (Valérie Pécresse, Aurélie Filippetti, Anne Hidalgo, Michèle Alliot-Marie, Bruno Le Maire, Bernard Cazeneuve…). Touchant au vaste thème de l’être et de l’apparence, ce livre donne un éclairage nouveau et original sur les élus de la République.

Gaëtane Morin et Elizabeth Pineau*

* Gaëtane Morin est chef de service adjointe Enquêtes et Investigations au Parisien Magazine, en charge de la politique. Elle a publié trois livres avec Bernard Laporte, dont Un Bleu en politique, récit de son expérience au gouvernement (Presses de la Cité, 2009). Elizabeth Pineau est correspondante à l’Élysée et à Matignon pour l’agence Reuters. Passionnée de mode, elle a publié un livre consacré au photographe de Christian Dior, Willy Maywald, l’élégance du regard (Éditions de l’Amateur, 2002).

Le protocole, c’est le pouvoir

On n’a jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression. En politique comme en amour, au théâtre comme au gouvernement, mieux vaut réussir son entrée. Ne pas rater son effet. Et, pour ce faire, choisir les bons atours.

Au sein d’une entreprise, la mise du salarié doit correspondre aux instructions de la direction et aux usages de la profession. Dans les palais de la République, il s’agit de faire honneur à son mandat par le respect d’un certain nombre de codes vestimentaires. Être le corps et la voix du peuple, telle est bien la définition du parlementaire, à qui la mission confiée pour quelques années d’écrire et de voter les lois suppose bienséance et savoir-vivre. On ne parle pas ici de mode– « usage passager qui dépend du goût et du caprice »,

dit le Dictionnaire de l’Académie française de 1740 – mais de représentation.

La règle est non écrite, ou si peu. En fouillant dans les archives des deux Chambres, on trouve quelques rappels à l’ordre. Au début des années 1980 par exemple, à l’arrivée de la gauche au pouvoir, un certain laisser-aller est constaté au point de voir le Bureau de l’Assemblée nationale mentionner l’exigence d’une « tenue correcte, qui suppose le port d’une cravate et d’un veston ». La mise en garde est réitérée dans une note du 9 juillet 2008 rappelant le « port obligatoire de la cravate dans l’hémicycle » et la « nécessité jusque-là observée d’avoir en toutes circonstances une tenue respectueuse des lieux ». L’habitude et les convenances, dont les élus sont les premiers garants, font le reste. « Quatre-vingt-dix pour cent des règles, c’est de l’usage. De loin le plus efficace », confirme un administrateur du Sénat.

Dans un univers aussi contraint, défier l’étiquette est à ses risques et périls. Patrice Carvalho l’a appris à ses dépens. Parce qu’il est le « seul député d’origine ouvrière à l’Assemblée nationale », ce petit-fils de charpentier, fils d’ouvrier, lui-même ancien de Saint-Gobain, avait décidé de passer sa première journée au palais Bourbon en bleu de chauffe. L’image fit, ce jour-là, le tour du monde.[…]

Repéré dès son arrivée à l’Assemblée dans cet inhabituel accoutrement par les journalistes, Patrice Carvalho l’est aussi par ses camarades du groupe communiste présidé par Alain Bocquet. L’accueil est plutôt frais. […] À l’approche de l’hémicycle, un huissier aux moustaches en guidon de vélo fait barrage. « Monsieur le député, vous ne pouvez pas entrer ainsi. » L’élu ne se démonte pas, argumente qu’il porte une veste, d’ouvrier certes, mais accompagnée d’une chemise et d’une cravate. « Je suis un élu du peuple et j’entends siéger dans cette tenue. Et hop, j’ai lancé mes cent kilos et ils n’ont rien empêché. » Les médias se régalent. […]

« Mode » in France

Le made in France, slogan que Jean-Guy Le Floch enjoint aux dirigeants de tous bords de « marteler », n’est entré dans les moeurs politiques qu’en tant qu’argument de com. Il représente un effet de mode plus qu’une réelle prise de conscience, certains élus n’y attachant même aucune importance. Si nombre d’entre eux nous ont dit veiller à choisir « des marques françaises », citant tour à tour Georges Rech, Apostrophe, Paule Ka et Gérard Darel, mais aussi les enseignes fashion et trendy Tara Jarmon, Comptoir des cotonniers, Agnès B, Sonia Rykiel, Carven, Paul & Joe, Courrèges, Sandro ou Maje, rares sont ceux qui regardent leurs étiquettes avant de payer. Or, ce n’est pas parce qu’ils achètent français qu’ils portent du cent pour cent « fabriqué en France ».

Cette distinction, Arnaud Montebourg la connaît bien : depuis qu’il a fait la promotion de la marinière en octobre 2012, il est l’un des plus vigilants sur la question. Sa conversion est néanmoins récente. Ce n’est qu’à l’automne de cette année-là, après avoir été alpagué par le patron de Smuggler sur le premier salon du Made in France (MIF), qu’il décide de faire tailler ses costumes dans l’usine de ce dernier, à Limoges. […]

Look de droite, look de gauche ?

Dis-moi comment tu t’habilles, je te dirai pour qui tu votes. En sweater à capuche ? socialiste, bien sûr !

En blazer sur chemise bicolore ? Ah, Républicain ! Mocassins à droite, col mal repassé à gauche, veste polaire en matière recyclée pour les écolos, écharpe rouge chez les communistes, etc. Sauf qu’en réalité, ce n’est pas si simple : à l’heure où les trois quarts des Français considèrent qu’il n’y a plus guère de différence entre droite et gauche dans le paysage politique, chez les élus comme parmi leurs électeurs, force est de constater que l’habit ne fait plus le moine.

En ce début juillet, il fait très chaud au Sénat. Jean- Vincent Placé défait sa cravate bleu marine assortie à son costume et la range dans la poche intérieure de sa veste posée sur un fauteuil près de lui. « J’ai longtemps assumé à moi tout seul la diversité vestimentaire du parti », poursuit l’ambitieux sénateur et futur secrétaire d’État, au moment de notre rencontre. Parfois montré du doigt pour sa mise qui ne colle pas tout à fait avec l’image d’un amoureux de la nature, il se considère comme la preuve qu’« on n’a pas besoin d’être en jean troué, en sandales et avec les cheveux gras pour être estampillé écolo ! » Il en a assez qu’on doute de sa sincérité parce qu’il est « en costard-cravate, qui est le look Sarkozy si j’ose dire, et maintenant le look de tout le monde, d’ailleurs… » […]

À droite aussi, le délit d’allure en agace plus d’une. « Bourge de quoi ? » Valérie Pécresse s’irrite d’être rangée d’emblée dans la case des égéries bon chic bon genre même si au fond ce que les autres pensent de son look, elle s’en fout (sic). « Je ne vais pas m’habiller en gothique pour ne pas avoir l’air d’être une bourgeoise ! » tempête l’ex-élue des Yvelines.

Moquée sur Twitter pour avoir porté un jean un week-end à l’Assemblée nationale, cible de railleries sur son air fatigué ou ses vestes colorées dans les émissions satiriques, la blonde présidente de région fait mine d’avoir abandonné le combat de l’image. « Avant, vous pouviez vous habiller comme un plouc ou comme une bourge pendant des années et personne ne le remarquait. Aujourd’hui vous êtes critiquée, quoi que vous fassiez », dit-elle en touillant son Perrier dans un coin sombre du Bourbon, le bar le plus proche de l’Assemblée. Quand on lui demande de lier allure et opinions politiques, Valérie Pécresse répond que l’expérience lui a appris à « arrêter le délit de faciès depuis longtemps ». […]

Plus qu’entre la droite et la gauche, la distinction se fait entre ceux qui se préoccupent de leur apparence et ceux qui s’en fichent. De ce point de vue-là, toutes les couleurs politiques se valent. Mais pour les rares animaux politiques qui atteignent la fonction suprême, les petits arrangements ne suffisent pas. Quand on est président de la République, on est l’image de la France.

Vu à la télé

[…] Sobriété et simplicité sont bien le fil conducteur des prestations télévisées des responsables politiques. Contrairement aux vedettes de cinéma, de la musique ou de la téléréalité, ils ne s’aventurent jamais à porter des décolletés extravagants, des minijupes, des T-shirts à messages ou même des jeans à la mode. Quelle que soit l’émission à laquelle ils participent, de la grand-messe du journal de vingt heures aux talk-shows de deuxième partie de soirée, ils gardent à l’esprit qu’ils sont en représentation : les Français attendent d’eux qu’ils portent l’habit de circonstance. Qu’ils y dérogent, par négligence ou par fantaisie, et leur carrière politique peut brutalement s’arrêter là.[…] La télévision a donc ses codes, auxquels les élus sont sensibilisés dès leurs premiers pas politiques. « Nous avons des formations pour apprendre à bien communiquer, confie Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Île-de-France apparenté PS. Les premiers cours portent sur la forme : on nous dit de sourire, de ne pas porter du ton sur ton, de faire attention à être bien habillé, d’éviter certaines couleurs ou originalités comme les rayures et les imprimés… »

Des communicants dédiés à chaque personnalité prennent ensuite le relais dans les cabinets ministériels et les antichambres du pouvoir. Traumatisés par l’« affaire Mattéi » et soucieux de renvoyer la meilleure image de leur mentor, ils distillent à celui-ci leurs recommandations : à Myriam El Khomri, « le blanc qui lui va bien au teint » ; à Valérie Pécresse, « le rouge comme antidote à la mauvaise mine » ; à Bruno Le Maire, « l’orange ou le bleu électrique qui donne du peps »… Sans oublier la cravate, incontournable lors d’une prestation télévisée. Pierre Zarka, ancien député communiste de Seine-Saint-Denis, a un jour décidé de faire l’impasse sur cet accessoire. Motif invoqué : être en phase avec l’électorat ouvrier. « Ça a tellement déplu à ses administrés qu’ils lui ont envoyé des cravates à la mairie accompagnées d’un mot : “Si vous n’avez pas de quoi vous en payer une, voici pour vous”, se souvient le communicant Jean- Luc Mano. Il en a reçu cent ! » 

 

© Avec l’aimable autorisation des éditions Robert Laffont

Le vestiaire des politiques - Gaëtane Morin et Elizabeth Pineau – 263 pages

 

1621 K2_VIEWS