REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Réformer l’apprentissage en France en s’inspirant de la réussite allemande

Par Bertrand Martinot, Ancien délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle

 

Avec une chute de 11 % en deux ans, on peut véritablement parler d’une crise de l’apprentissage. Et la mauvaise conjoncture économique n’explique pas tout, puisque notre pays avait été capable d’absorber rapidement l’impact de la récession de 2008-2009. Dans ces conditions, les rustines ne suffisent plus : on pourra multiplier à l’infini les baisses de charges, les primes de 1000 euros ou autres, mais il est surtout urgent de reconnaître que cette crise est systémique et qu’elle renvoie à l’organisation de la formation initiale des jeunes dans son ensemble.

De ce point de vue, une comparaison avec le système allemand est éclairante et fournit quelques pistes pour sortir de cette crise par le haut. Rappelons que chez notre voisin, l’apprentissage concerne une proportion de jeunes trois fois plus importante, d’où il résulte un taux de chômage des jeunes trois fois plus faible que chez nous et des parcours professionnels ensuite beaucoup moins précaires. C’est l’objectif du rapport que j’ai réalisé pour l’institut Montaigne « l’apprentissage : un vaccin contre le chômage des jeunes – plan d’action pour la France tiré de la réussite allemande ».

Le point de départ de cette étude est qu’il faut en finir avec la vision « culturaliste » de nos différences avec notre voisin d’outre-Rhin. Si en effet un système de formation est marqué par l’histoire et des habitudes parfois séculaires, il est néanmoins redevable d’analyses objectives, chiffres et statistiques à l’appui. On peut ainsi comparer, par exemple, les circuits de financements, les législations du travail, l’organisation administrative, la place du service public de l’emploi, le contenu des enseignements, etc. Et si naturellement toutes les bonnes pratiques ne peuvent pas être importées telles quelles d’un pays à un autre, il y a matière à une réflexion pour l’action.

A la lumière de l’expérience allemande, le système français possède quatre caractéristiques défavorables, d’où découlent autant de chantiers de réformes.

La première est la défaillance de l’organisation.
Comme souvent, le millefeuille administratif nous joue des tours : plusieurs ministères compétents (donc pas de vrai responsable) au niveau central (Travail et Education nationale), des régions théoriquement compétentes mais qui n’ont pas la main sur l’enseignement scolaire professionnel (lycées professionnels) et qui doivent composer avec les rectorats. En Allemagne, les responsabilités sont beaucoup mieux établies, avec une vraie décentralisation et un Etat central qui concentre son action sur des tâches d’harmonisation (notamment élaboration et maintenance des diplômes), d’animation et de communication, et qui le fait mieux qu’en France. La conclusion pour la France est très claire : il faut mettre fin au capharnaüm actuel qui veut que la voie scolaire (lycée professionnel) soit financièrement et institutionnellement séparée de l’apprentissage. Logiquement, tout l’enseignement professionnel initial (apprentissage comme voie scolaire) devrait être à la main des régions et sorti du réseau de l’Education nationale.

La deuxième est la prégnance de l’enseignement général dans les référentiels de diplôme, ce qui décourage bon nombre d’apprentis et surcharge les CFA au détriment du temps passé en entreprise. En Allemagne, l’enseignement est beaucoup plus tourné vers le métier et la pratique, alors même que le niveau culturel général des jeunes de 15 ans y est plus élevé qu’en France, d’après les dernières enquêtes de l’OCDE (PISA). Repenser la place de l’enseignement général (qui occupe aujourd’hui la moitié du temps d’un apprenti en CFA) est donc une priorité. Cette réforme nécessite de sortir l’élaboration des programmes scolaires du cercle très étroit de l’Inspection générale de l’Education nationale et d’en discuter sérieusement avec les acteurs de terrain et les professionnels.

La troisième caractéristique est que l’apprentissage est le parent pauvre de l’Education nationale, considéré comme une voie par défaut, en cas d’échec scolaire. Pour résumer, il n’est pas considéré comme une voie intégrée dans un cursus de formation « normal », mais plutôt comme un élément de la politique de l’emploi censé récupérer les jeunes inadaptés au collège unique. En Allemagne, au contraire, la voie de l’apprentissage est obligatoire pour l’accès à la grande majorité des diplômes de niveau bac professionnel.
La réintégration de l’apprentissage dans le cursus « normal » passe par une réforme du collège unique, c’est-à-dire la reconstitution de filières comportant des enseignements adaptés avec un accent mis sur l’acquisition des savoirs de base et des enseignements de découverte du monde de l’entreprise. Enfin, l’apprentissage devrait progressivement devenir la voie obligatoire de préparation à la plupart des métiers de niveau CAP et bac pro, alors qu’aujourd’hui cette voie subit la concurrence des lycées professionnels, moins efficaces pour insérer les jeunes mais beaucoup plus valorisés par l’Education nationale. Ce transfert ferait, au passage, réaliser des économies substantielles aux budgets publics puisqu’un apprenti coûte environ 3.000 euros de moins par an qu’un élève en lycée professionnel.

La quatrième est la faible implication des partenaires sociaux, aussi bien au niveau national que régional, l’Education nationale et son Inspection générale ayant la main sur les diplômes et leurs évolutions. C’est le contraire en l’Allemagne où les partenaires sociaux sont codécideurs, aussi bien dans les orientations stratégiques (contenu et adaptation des diplômes) que dans la mise en oeuvre au niveau régional. En contrepartie d’un système qui est plus adapté à leurs besoins, les entreprises sont beaucoup moins aidées en Allemagne, où il n’existe pas de dispositifs généraux d’exonération de charges, de prime d’apprentissage ou de crédits d’impôts pour l’embauche d’apprentis. Remettre l’entreprise au centre, faire en sorte que les enseignements dispensés et la répartition géographique des CFA soient mieux adaptés aux besoins des jeunes et des entreprises sont des nécessités absolues. Une gouvernance régionale renforcée, avec un Conseil régional véritablement pilote du système en lien avec les partenaires sociaux serait une bonne solution.

Loin de se satisfaire de réformes marginales, une véritable relance de l’apprentissage suppose donc de réinterroger le fonctionnement du collège unique ainsi que l’ensemble de notre système d’enseignement secondaire professionnel. C’est un débat sans doute aussi nécessaire que celui qui a récemment déchaîné les passions autour du latin et du grec. Certes, les résistances à de telles réformes seront considérables de la part des syndicats d’enseignants. Mais si l’avenir de nos enfants est à ce prix, le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

* Ancien délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle (2008-2012) et auteur du rapport de l’institut Montaigne « L’apprentissage, un vaccin contre le chômage – un plan d’action pour la France tiré de la réussite allemande »