REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Pourquoi la France ne doit pas rater la “révolution blockchain” ?

Par Jonas Haddad, Avocat, Vice Président de la Fondation Concorde et Milan Orban, Consultant chez Havas Paris

Après avoir publié le rapport « Blockchain : une opportunité pour l’Europe », la Fondation Concorde et Havas Blockchain appellent les décisionnaires politiques français et européens à prendre acte d’une révolution technologique qui transformera tous les secteurs, de la finance à l’assurance en passant par l’industrie et la sphère publique.

La pandémie du COVID-19 précipite l’avènement d’un « monde nouveau » dont la sphère numérique gagnera sans cesse en importance. Dans ce monde, la blockchain est annoncée comme une révolution économique, politique et sociétale aussi puissante que celle d’Internet. Pour reprendre les mots de Jean-Claude Trichet, ancien président de la BCE, c’est une « invention géniale » que la France ne doit pas rater.

Nous appelons l’État français à adopter des mesures ambitieuses pour exploiter une technologie capable de favoriser notre souveraineté économique, notre compétitivité industrielle et nos modèles administratifs. Le secteur de la blockchain et des crypto-actifs doit bénéficier d’une stratégie long-termiste plaçant cette technologie au cœur des priorités économiques avec l’Intelligence Artificielle.

La blockchain, une « seconde révolution d’internet » :

En France, le secteur de la blockchain est trop souvent mal compris. Son potentiel est, à tort, restreint aux cryptomonnaies comme le bitcoin, aussi révolutionnaire soit-il. De plus, les crypto-monnaies sont considérées comme des instruments financiers opaques, uniquement dédiés à la spéculation alors que les « jetons numériques » constituent l’un des socles de l’économie digitale de demain.

Si la blockchain a été popularisée grâce au bitcoin, la portée de cette nouvelle technologie est bien plus large et doit s’appréhender à travers le protocole internet. Alors que les informations que nous envoyons sur internet (e-mails, vidéos...) sont des copies dupliquées, la blockchain conserve la rareté numérique d’une donnée. Là où internet permet l’échange d’informations, la blockchain, elle, permet l’échange de valeur. Cette technologie marque une nouvelle étape dans la jeune histoire du web. C’est un « internet de la valeur » que les décisionnaires politiques doivent encourager pour ne pas répéter les erreurs du passé qui nous ont amenées à passer à côté d’internet.

Loin des fantasmes qu’elle ait pu susciter, la blockchain dévoile désormais ses vastes champs d’applications concrètes :

Ce nouvel internet ouvre des possibilités jusqu’à maintenant hors d’atteinte comme le transfert d’actifs numériques en pair-à-pair (monnaies, votes, actions, obligations...), les « contrats intelligents » automatisés ou la traçabilité totale des flux industriels.

Tous les secteurs sont concernés. Dans l’industrie, la blockchain permet de tracer les flux, d’automatiser les transactions financières, de simplifier les modalités contractuelles et d’uniformiser les registres comptables des entreprises. Dans la sphère publique, la blockchain promet de réinventer le fonctionnement de l’État à travers une identité numérique citoyenne et de simplifier l’ensemble des procédures à travers l’automatisation des rouages administratifs. Cette technologie arrive à point nommé pour décomplexifier nos systèmes administratifs et bâtir l’e-administration de demain. Sur le plan financier, la blockchain fait entrevoir un « euro numérique » émis par la BCE avec des effets potentiellement bénéfiques sur l’économie française et la souveraineté monétaire européenne. Quant aux crypto-actifs, ils ouvrent de nouveaux business models pour nos entreprises, nos start-ups et nos PME grâce à l’émission de « jetons numériques » accessibles au grand public. Ils sont le socle de l’économie numérique de demain.

Quelles politiques mettre en place pour pleinement exploiter cette nouvelle technologie ?

Si la France a raté le virage d’internet en prenant celui du minitel, elle ne doit pas passer à côté de la « révolution blockchain ». Dans l’Hexagone, le potentiel des crypto-actifs et de la blockchain est mal compris et trop souvent décrié, avec une réglementation contradictoire, parfois incitative et parfois paralysante, qui risque de ralentir l’innovation et de favoriser une concurrence étrangère. Or, les crypto-monnaies ne financent pas davantage le terrorisme que d’autres monnaies.

La régulation actuelle, par les maintes étapes d’identification des usagers qu’elle exige (appelées KYC : Know Your Customer), n’incite pas au développement des plateformes d’échanges souveraines, ces rouages essentiels du monde crypto. Nous courrons le risque qu’à l’avenir, les start-ups ou PME françaises se financent exclusivement à l’aide de plateformes étrangères. L’État doit autoriser une solution d’identification numérique unique, simple et réglementée qui remplacerait à terme le double KYC qui empêche les acteurs européens d’avoir des liquidités et une base de clients digne de ce nom.

D’un point de vue économique, la blockchain, comme les crypto-monnaies, doit être inscrite comme priorité stratégique dans le plan « France Relance » initié par le gouvernement. Si l’Intelligence Artificielle est mentionnée, la blockchain n’y figure pas. L’État français pourrait également montrer l’exemple en simplifiant ses procédures administratives grâce à cette technologie, à l’image de l’initiative de la Gendarmerie nationale fin 2019.

Ajoutons que l’échelle française n’est pas suffisante : il faut agir au niveau européen. Un marché de près de 500 millions d’habitants peut davantage concurrencer les États-Unis et la Chine que la France seule. Une start-up blockchain enregistrée dans un pays de l’UE doit pouvoir commercialiser ses activités à l’échelle européenne dans un cadre fiscal et juridique commun et attractif. À cette fin, la France doit rapidement entamer des discussions avec ses partenaires continentaux.

En France comme en Europe, il est aussi essentiel de combler l’écart de financement des fonds d’investissements français et européens avec les États-Unis et la Chine. Les fonds de capital-risque blockchain ont vingt fois moins d’actifs en Europe qu’aux États-Unis, tandis que les start-ups blockchain européennes reçoivent en moyenne quatre fois moins de capital en Europe qu’outre Atlantique.

Le gouvernement français doit adopter des mesures efficaces et pragmatiques pour ne pas passer à côté de la « seconde révolution d’internet ». La France et l’Europe ont toutes les capacités technologiques et humaines pour devenir leader de la blockchain. Ne répétons pas les erreurs du passé !