REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Rebâtir la France après le COVID-19

Par le Général Didier Tauzin, Ancien chef du 1er RPIMa, ancien directeur du Service Militaire Adapté*

Nous risquons aujourd’hui, au niveau mondial, un engrenage entre l’épidémie elle-même, le traitement anxiogène qui en est fait, l’amplification dramatique des crises financière et économique, et l’amplification de la destructuration sociale. Cet engrenage peut conduire à un effondrement complet de notre « système » mondial, effondrement qui peut commencer très rapidement. Il aurait l’Europe occidentale ou les États-Unis pour épicentre et s’étendrait au monde entier par « effet domino », du fait de l’interdépendance où la mondialisation nous a placés.

Pour la France, la pandémie révèle une omission politique très grave dans la longue durée : alors que le Livre Blanc sur la Défense de 2008 mentionne déjà un risque fort de “pandémie massive à forte létalité”, rien n’a été fait, depuis 2008, pour parer à ce risque.

Cette omission révèle 3 dérives majeures, qui ont commencé dès les années 70 :

1) la réinstallation de ce que de Gaulle appelait le “système désastreux des partis”. Enfermés dans ce système, dans les campagnes électorales incessantes, donc dans le court terme, la “com” et le clientélisme, nos gouvernants s’occupent de tout ce qui peut leur procurer “des voix” et délaissent les missions régaliennes de l’Etat, comme en témoignent l’état actuel de nos armées, mais aussi de notre cohésion nationale, l’existence de nombreuses zones de non-droit, etc. ;

2) le primat donné à l’argent, au PIB, à la gestion, et non au service des Français. Gérer n’est pas gouverner, encore moins conduire. Or, la seule légitimité de la politique est le service de la France et des Français. Hors ce service elle devient tyrannie ;

3) l’obsession de promouvoir une Europe fédérale et un gouvernement mondial, qui conduit de fait à faire passer la France au second plan.

Aujourd’hui, le risque est réel de voir la France se déliter complètement dans un monde en décomposition. Mais le pire, qui est possible, n’est JAMAIS certain. Pour l’éviter il faut une volonté très forte au service d’un vrai projet conduit rapidement.

Comment

Il faut d’abord une politique de “survie” nationale. Il faut ensuite inventer un nouveau modèle politique fondé sur le seul service de tout homme dans ses communautés naturelles jusqu’à la nation, et installer solidement cette politique en France. Puis, nous devrons proposer ce modèle à l’Europe et au monde.

Nous devons adopter la conception de l’homme contenue dans notre civilisation européenne : l’homme est créé par une « source de vie », ce qui fonde son inaliénable dignité. Il est au sommet de l’échelle des êtres vivants et usufruitier de l’univers. Il est corps et esprit, intelligence et volonté, cœur et conscience. Il naît homme ou femme. Il est un être social qui ne peut naître, vivre et s’épanouir que dans le cadre de la famille, des diverses communautés auxquelles il appartient, et de la nation. Il a vocation au bonheur qu’il ne peut atteindre que par l’exercice libre de ses facultés dans le respect du bien commun.

La conception de la politique à mettre en place découle aussi de notre civilisation européenne : elle est service de la France, des Français et de tout homme. Elle doit tout faire concourir à ce service. Elle s’exerce dans le cadre de la laïcité, définie comme la reconnaissance réciproque de l’État et des divers acteurs spirituels, et leur coopération au service de la France et des Français.

Nécessité d’une phase transitoire

Exceptée la “survie”, les objectifs énoncés ci-dessus supposent une politique de très long terme. Cependant, les actes fondateurs peuvent être posés en quelques années ; on peut estimer qu’en 5 ans l’essentiel sera réalisé. Il faudra ensuite “laisser du temps au temps”...

La “survie” suppose l’adoption de mesures d’extrême urgence : rétablir la sécurité et l’ordre intérieurs ; affermir la sécurité extérieure, notamment face aux migrations massives ; garantir à la population de pouvoir s’alimenter en toutes circonstances.

Après cela, il faudra inventer un Etat subsidiaire, c’est à dire vraiment au seul service de la protection et du développement de la nation et de chaque Français. Cela suppose au moins trois mesures structurelles.

1) L’Etat doit être recentré sur ses fonctions régaliennes et ne doit s’immiscer dans les autres affaires que si les responsables manquent à leur devoir ou si la nation le lui demande expressément.

2) Le chef de l’Etat et les maires doivent être rassemblés en un Exécutif National qui sera l’ossature de la nation.

3) Le Commissariat au Plan doit être temporairement reconstitué pour piloter la mise en place des mesures conduisant à la souveraineté alimentaire, militaire, énergétique et numérique.

En même temps, il faudra prendre les mesures de fond indispensables pour envisager un avenir : restaurer l’identité et l’unité nationales, mais sans nationalisme ; élaborer une politique familiale favorisant le renouveau démographique et la fonction civilisatrice de la famille ; élaborer une politique d’enseignement radicalement orientée au seul service du développement personnel intégral des enfants.

Ce vaste chantier étant lancé, la France devra rapidement promouvoir une Europe confédérale, ainsi que la stabilisation, la pacification et le développement de ses périphéries (Afrique, Proche - et Moyen Orient) au moyen d’un partenariat européen comprenant la Russie.

Le succès de cette politique dépend de mesures préalables à prendre de toute urgence, notamment :

• décision d’ouvrir une période transitoire de 5 ans ;

• création d’une monnaie nationale de reconstruction de l’économie réelle ;

• cessation de toute immigration avec création d’une garde aux frontières adaptée ;

• retrait temporaire des engagements internationaux trop contraignants dans cette période transitoire ;

• réactivation partielle du service militaire pour assurer des effectifs suffisants à la gendarmerie nationale et aux armées ;

• adoption de La Grande Charte de France (www.lagrandechartedefrance.org) comme référence obligatoire à l’élaboration de toute la politique à mettre en place, de tout projet concret et de tout texte législatif.

Un gouvernement de transition

Un gouvernement d’union nationale où serait représentés tous les partis ne peut conduire une telle politique, car il resterait porteur du “système désastreux des partis”, qu’il faut éradiquer, toutefois sans interdire les partis. De plus, les partis actuels comme les hommes politiques ont considérablement perdu la confiance des Français.

Il est donc nécessaire de constituer un gouvernement temporaire d’exception (ou de transition) avec des hommes et femmes qui aient une véritable culture du service de la France et qui aient acquis les compétences nécessaires par leur vie professionnelle. Ce gouvernement doit se faire aider d’un groupe de réflexion (ou “bureau d’études”) qui devra élaborer les buts et les stratégies pour les atteindre, ainsi que les textes qui serviront à la concrétisation de cette politique nouvelle.

Calendrier

Si cette politique est décidée en mai 2020, le calendrier indicatif suivant peut être envisagé :

• mai et juin 2020 : constitution et installation du gouvernement de transition et du groupe de réflexion ;

• juin à août 2020 : adoption et mise en oeuvre immédiate des “mesures préalables” ;

• juin 2020 à juin 2021 : effort porté sur les “mesures d’extrême urgence”, qui devront avoir porté leurs fruits avant l’été 2021 ;

• juin 2020 à décembre 2021 : conception, adoption et mise en place des “mesures structurelles” ;

• juin 2020 à décembre 2022 : conception, élaboration et mise en place des “mesures de fond”.

Le temps restant jusqu’à mai 2025 sera consacré à la consolidation de toutes les mesures prises auparavant. Il sera aussi consacré à l’organisation de 3 référendums :

1) adoption de La Grande Charte de France comme clef de voûte et référence ultime de la nation ;

2) adoption d’une nouvelle constitution inspirée de La Grande Charte de France ;

3) adoption d’un nouveau code de la nationalité et institution d’une pause migratoire de 20 ans minimum.

De nouvelles élections présidentielle, législatives et municipales, peuvent être organisées dès l’adoption de la nouvelle constitution. Alors, le gouvernement de transition transmettra ses responsabilités au gouvernement nommé par le président élu et sera dissous.

Pour terminer

Il est évident qu’un tel projet ne peut être mis en oeuvre que si le président E. Macron le décide, et ne peut réussir que si cette décision est prise rapidement. Attendre pourrait entraîner une détérioration de la situation globale de notre pays, ce qui obligerait à des mesures plus fortes dans une durée plus longue.

La réussite suppose aussi le soutien du peuple. Ce soutien repose pour une part importante sur l’attitude de la classe politique qui doit rompre avec les habitudes qui tout au long de l’histoire ont conduit la France au précipice. 


*Auteur de “Rebâtir la France après le COVID19” (Ed. Mareuil, 2020),