REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Les relais politiques et diplomatiques de la Chine en France

Par Antoine Izambard, Journaliste*

On les appelle « sino-béats », « amis de la Chine », « agents d’influence de Pékin »… Le grand monde des affaires franco-chinoises fait apparaître une galerie de personnages aux profils parfois très différents mais mus par une même caractéristique : leur tropisme constant en faveur de la République populaire de Chine, laquelle vient de célébrer en grande pompe le 1er octobre son 70ème anniversaire.

Ce penchant pour la deuxième économie de la planète que dirige avec de plus en plus de fermeté et d’autoritarisme Xi Jinping, n’a en soi rien de condamnable, d’autant plus si l’on suit une ligne gaullo-mitterrandiste ou chiraquienne, c’est-à-dire que l’on défend l’idée d’une France plus autonome vis-à-vis de l’allié américain. Seulement derrière ce vernis géostratégique se cachent aussi des logiques plus personnelles, carriéristes ou affairistes. A cet égard, il est assez troublant de constater à quel point certains de nos plus éminents hommes politiques ou diplomates se sont ces dernières années fait les chantres de l’amitié franco-chinoise. Même lorsque celle-ci débouche sur des contrats léonins, du partage technologique au profit de Pékin et bien souvent sur des destructions d’emplois dans l’Hexagone.

Parmi ces hérauts français de l’Empire du Milieu, nous pouvons citer le cas d’Emmanuel Lenain. Chef de la direction Asie et Océanie du Quai d’Orsay (2015-2017), puis conseiller diplomatique d’Édouard Philippe à Matignon, cet énarque est depuis septembre le nouvel ambassadeur de la France en Inde. A côté de ces fonctions publiques, Emmanuel Lenain a également cofondé en 2012, lorsqu’il était consul général à Shanghai (2010-2015), la France China Foundation qui se décrit comme une « plateforme de dialogue entre les leaders français et chinois d’aujourd’hui et de demain ». Celle-ci, qui sélectionne chaque année une quarantaine de personnalités françaises et chinoises amenées à jouer un rôle dans leur pays (Emmanuel Macron ou Édouard Philippe ont par le passé figuré dans ce classement), se montre surtout particulièrement active dans l’organisation d’événements franco-chinois. Et cela s’avère pour le moins lucratif. Ainsi, contre un chèque qui peut aller de 15.000 à 50.000 euros par an, la France China Foundation, propose aux entreprises plusieurs offres, principalement des invitations à ses événements et de la mise en avant publicitaire. Cette double-casquette du diplomate a toutefois fini par faire grincer quelques dents au sein du pouvoir. Elle a même empêché Emmanuel Lenain d’être nommé ambassadeur à Pékin en septembre comme il l’espérait. « Le Quai d’Orsay a défendu auprès de l’Élysée qu’il n’était pas bon de nommer à Pékin une personne qui n’avait jamais été ambassadeur jusque-là et a pointé le mélange des genres lié à la France China Foundation » nous a précisé un cadre du ministère.

Ancien patron d’Emmanuel Lenain au ministère des Affaires étrangères, Laurent Fabius fait également partie de cette catégorie des « amis de la Chine ». Il l’a démontré lorsqu’il dirigeait le Quai d’Orsay (2012-2016), par l’intérêt porté à Jack Ma, le fondateur du géant du commerce en ligne chinois Alibaba. Homme le plus riche de Chine avec une fortune estimée à 40 milliards de dollars, Jack Ma s’est vu remettre des mains de Laurent Fabius en mai 2016 la légion d’honneur. Quelques mois plus tôt, le ministre des Affaires étrangères, promoteur d’une diplomatie économique plus musclée, avait surtout œuvré au rapprochement entre la France et Alibaba. Ainsi en mai 2014, le gouvernement et le géant chinois ont signé un protocole afin de faciliter les exportations des entreprises françaises en Chine via la plateforme de vente en ligne Tmall d’Alibaba. Un système de distribution très intéressant pour les marques tricolores qui lorgnent le gigantesque marché chinois, Alibaba y comptant plus de 550 millions d’utilisateurs actifs. Mais la négociation de cet accord a aussi provoqué une véritable levée de boucliers au sein de l’administration française ; une partie de celle-ci pointant du doigt le très grand nombre de produits contrefaits vendus sur les sites d’Alibaba. « Cet accord revenait en quelque sorte à pactiser avec le diable, appuie un haut fonctionnaire. D’un côté nous déclarons la guerre à la contrefaçon qui est un véritable fléau et de l’autre nous signons un accord avec une entreprise qui propose d’acheter de nombreux produits contrefaits, notamment français. Bercy, les douanes et les services de renseignement n’y étaient pas favorables. Le Quai et Fabius, si. Ils ont eu gain de cause ». Le patron du Quai d’Orsay espère aussi à cette époque convaincre le milliardaire chinois d’ouvrir en France une plateforme logistique destinée à livrer les produits européens vers les consommateurs chinois. « Si (Jack Ma) décide de choisir un hub d’implantation, possiblement en France – c’est sa décision – nous avons proposé plusieurs sites » déclare-t-il en octobre 2014. Des appels du pied qui ne seront pas couronnés de succès puisque c’est à Liège, en Belgique, que Alibaba décidera d’implanter son premier hub en Europe.

L’actuel président du Conseil constitutionnel n’est pas le seul ancien Premier ministre à avoir un faible pour Pékin. Reçu comme un quasi chef d’État à chacun de ses déplacements en Chine, Jean-Pierre Raffarin est lui entré dans le cercle très fermé des « grands et vrais amis de la Chine », aux côtés du célèbre diplomate américain Henry Kissinger par exemple. Avec l’industriel Alain Mérieux, l’ex sénateur est probablement la personnalité française la plus en cour à Zhongnanhai, l’Élysée chinois. A l’aise en « Sarkozie » - l’ex chef de l’État lui avait proposé le poste d’ambassadeur en Chine en 2009, Jean-Pierre Raffarin l’est également en « Macronie ». Il s’est ainsi vu confier début 2018 une mission de soutien aux entreprises françaises en Chine et a été nommé représentant spécial du gouvernement pour la Chine.

Mais l’ex élu de la Vienne œuvre aussi au « rapprochement franco-chinois » à titre plus personnel. La liste de ses activités liées à la Chine est pour le moins fournies. Jean-Pierre Raffarin est ainsi : membre du board du Forum de Boao, le Davos asiatique ; président de la fondation Prospective et Innovation qui organise notamment tous les étés à Poitiers un séminaire sur la Chine ; président du colloque économique franco-chinois du Comité France-Chine (un organe d’influence français auprès des décideurs chinois) ; co-président du Forum sino-européen des affaires (un autre lieu de rencontres entre businessmen des deux pays) ; administrateur de l’équipementier automobile Plastic Omnium en Chine ; membre du conseil stratégique de la France China Foundation et enfin Professeur à l’école de commerce sino-européenne CEIBS basée à Shanghai (Jean-Pierre Raffarin dirige la « Chaire du Général de Gaulle » et dispense un cours comparatif des stratégies de leadership chinoises et françaises).

Des casquettes multiples et variées qui ne plaisent pas à tout le monde au sein de l’État, lequel compte plusieurs contempteurs de l’ancien Premier ministre et pointent une certaine « confusion entre son action au service de la France et les intérêts privés qu’il défend ». Des accusations rejetées en bloc par Jean-Pierre Raffarin. « Penser que je roule pour la Chine est totalement indécent. J’ai aidé plus de mille entreprises françaises ces dernières années en Chine. J’ai toujours défendu des intérêts français et je ne serai, par exemple, jamais membre du conseil d’administration d’une entreprise chinoise » soutient-il. Quant à ceux qui épinglent son prosélytisme lorsqu’il défend les concepts « d’harmonie » ou de « communauté de destin partagé », loués par le parti communiste chinois pour justifier son maintien au pouvoir, l’ex sénateur se veut chiraquien. « Nous devons parler avec tout le monde. La Chine est aujourd’hui une puissance que nous ne pouvons pas ignorer. Nous devons échanger avec elle et surtout trouver des équilibres dans cette guerre entre Pékin et Washington ». Pas sûr toutefois que le point d’équilibre pour la France soit de s’aligner sur le discours de Pékin. 


*Antoine Izambard est journaliste au magazine économique Challenges om il couvre l’actualité internationale depuis 2014.


Vient de publier « France-Chine, les liaisons dangereuses – espionnage, business... révélations sur une guerre secrète » aux éditions Stock – 250 pages