REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

L’énergie : un projet structurant pour relancer l’Europe

Par Philippe Charlez, Expert en questions énergétiques à l’institut Sapiens

Les « baby boomers » européens ont eu deux grandes chances. La première est d’avoir connu une société de croissance continue. La seconde est d’avoir vécu dans un espace de paix qui dure maintenant depuis 75 ans. Une première historique dans une Europe des Nations qui s’est déchirée à tout vent durant 20 siècles.

C’est d’ailleurs dans le contexte d’une Europe dévastée par un conflit qui fit plus de 50 millions de morts que le Français Monnet, l’Italien de Gasperi et le Belge Spaak créèrent en 1951 la CECA(1). L’idée était de garantir la paix entre les anciens belligérants en mutualisant le charbon et l’acier, les deux ingrédients requis pour fabriquer…des chars et des canons. Un projet structurant qui, au-delà des frontières, consolida une « communauté de destin » dont on peut aujourd’hui apprécier les résultats.

Cette communauté de destin reste pour les Européens un objectif prioritaire. Les raisons ne sont plus la paix ou la stabilité. Contrairement à une idée généralement véhiculée, elle ne relève pas non plus de considérations identitaires ou culturelles. Il s’agit d’un simple problème de « taille critique ». En 1990 la France et l’Allemagne comptaient pour 15 % du PIB mondial alors que la Chine ne pesait que pour 1 %. Aujourd’hui la Chine compte pour 15 % alors que la France et l’Allemagne en représentent moins de la moitié. Mais l’Europe qui comptait pour plus de 30 % du PIB mondial en 1990, pèse toujours aujourd’hui pour 22 % c’est-à-dire sept points de plus que la Chine. La mondialisation a profondément « affaibli les formes classiques d’organisation intermédiaire et en particulier les Etats Nations » (2) et rendu obsolète les Etats Européens qui, individuellement, n’ont plus les moyens de peser sur l’organisation du monde. Face aux Américains et aux Chinois, seule une Europe politiquement unie et fédérale à terme peut exister. Mais, comme jadis avec la CECA, la relance de l’Europe doit s’articuler autour de projets structurants. La transition énergétique représente bien évidemment l’un de ces projets.

Mais, la transition énergétique n’est pas seulement environnementale. Elle repose sur trois piliers en parfaite bijection avec ceux du développement durable : le climat, la sécurité énergétique et la compétitivité de l’économie. L’énergie doit être propre, disponible et abordable.

L’énergie européenne est-elle propre ?

Le mix énergétique mondial contenait en 2018 85 % d’énergie fossiles. Le mix européen n’en renferme que 76 %. C’est nettement moins que la Chine (88 %) et les Etats-Unis (86 %). En relatif, l’Europe est donc beaucoup plus propre que ses confrères. L’Européen émet à peine plus que le Chinois (trois fois plus nombreux) mais deux fois et demie moins que l’Américain l’un des plus mauvais élève du monde. Quant à la France elle est en tête de classe européenne. Grâce à sa génération électrique nucléaire son mix ne contient que 53 % de combustibles fossiles (un presque record mondial) et le Français émet deux fois moins que l’Allemand, dont le mix contient toujours mix 80 % de fossiles. Même si en France on déteste les premiers de classe, on comprend mal pourquoi certains ONG fondamentalistes veulent traîner la France devant le « tribunal du climat ».

Alors bien sûr quand on est premier de classe, il faut montrer l’exemple. Sachant que les objectifs de la COP21 (1,5°C 20100) sont purement chimériques, notre analyse est basée sur les objectifs de la COP15 (Copenhague 2008), soit 2°C 2050. Pour l’atteindre, l’Europe devra ramener sa part de fossiles de 76 % à 41 %. En 2050 le mix énergétique européen sera donc loin d’être décarboné. Toutefois, il ne contiendra pratiquement plus de charbon, nettement moins de pétrole mais beaucoup de gaz naturel. Ce dernier interviendra en support des renouvelables dont les intermittences ne permettront jamais un fonctionnement en « stand alone ».

Mais, quand on est premier de classe, progresser s’avère de plus en plus complexe. D’autant que la transition énergétique n’est en rien un problème technologique ; c’est avant tout un problème d’échelle.

Prenons l’exemple de l’hydrogène aujourd’hui considéré par certains comme un levier majeur de la transition. Fabriquer de l’hydrogène vert n’est en rien un enjeu technologique. Récupérer des surplus d’électricité renouvelable pour séparer dans un électrolyseur l’hydrogène de l’oxygène de l’eau afin d’utiliser cet hydrogène dans une pile à combustible et alimenter le moteur électrique d’une voiture ne pose pas de problème technologique. La chaîne existe depuis…la première moitié du XIXème siècle.

Malheureusement, quand on regarde l’échelle de la transformation le problème se gâte. Pour fabriquer l’ « équivalent hydrogène » des 50 milliards de litres de carburant que la France consomme chaque année, il faut 500 TWh d’électricité. C’est l’équivalent des 62 réacteurs nucléaires du parc français ou l’équivalent de 125000 éoliennes de 2MW.La France construisant chaque année 600 éoliennes, il faudrait donc 200 ans pour arriver à produire cet hydrogène. Un exemple qui montre clairement qu’une réduction significative et rapide des fossiles ne peut reposer sur les renouvelables ; seul le nucléaire pourrait l’assurer.

L’énergie européenne est-elle disponible ?

L’Europe est très dépendante de ses importations d’énergie : elle importe 90 % de son pétrole et les trois quarts de son gaz dont près de 40 % proviennent de la Fédération de Russie. Certains considèrent que les renouvelables permettront à terme de desserrer l’étau et conduiront à l’indépendance énergétique de l’Europe. Et c’est vrai qu’en première apparence le soleil et le vent appartiennent à tout le monde. Pas si simple. Les panneaux solaires, les éoliennes et les batteries dont sont gorgés de métaux rares et semi rares dont les réserves sont encore plus mal distribuées que les réserves de pétrole et de gaz. Ainsi la moitié des réserves de cobalt se situent en RDC et la moitié des métaux rares en Chine et en Russie. La transition énergétique ne fera donc que déplacer notre dépendance hydrocarbure vers une dépendance minière.

L’énergie européenne est-elle abordable ?

Depuis le premier choc pétrolier, la facture énergétique de l’Europe plombe son économie. La balance commerciale française est ainsi parfaitement reliée aux prix du pétrole qui représentent 80 % de son déficit. Quant à la dette européenne elle est étonnamment corrélée à sa facture pétrolière et gazière. Une dette qui débuta comme par hasard en…1974. Avant le premier choc pétrolier, la croissance des trente glorieuses reposait sur une énergie quasi gratuite. Depuis, l’Europe emprunte pour continuer à assurer sa croissance. Bien au-delà de la problématique climatique réduire les importations européennes d’hydrocarbures est en enjeu économique majeur. L’objectif 2°C représente pour l’Europe une économie potentielle de 3000 milliards d’euros.

Les deux ennemis cachés de la transition énergétique

Bien au-delà des lobbies pétroliers, gaziers ou nucléaires, la transition énergétique a deux ennemis cachés. Le premier est le nationalisme qui par construction hypertrophie les piliers économique et sociétal aux dépens du climat. Quand il nous dit que la transition n’est bonne ni pour les contribuables américains, ni pour les entreprises américaines ni pour la sécurité américaine, Donald Trump en est l’avocat parfait. Mais tout aussi nuisible est l’écologie politique. En décrétant que « l’écologie doit devenir une norme juridique supérieure et subordonner les critères économiques aux critères environnementaux » elle hypertrophie le pilier climatique au mépris de la croissance économique et de la sécurité énergétique.

Nous restons convaincus que notre avenir à tous réside dans un équilibre subtil des trois piliers. Un équilibre que seule une Europe politiquement unie et fédérale à terme permettra d’assurer. 


1. Communauté Economique du Charbon et de l’Acier


2. Emmanuel Macron dans son livre Révolution