REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Livre - Gouvernez ! - Pour un nouvel exercice du pouvoir

Comment faire en sorte que l’élection présidentielle de 2017 ne soit pas encore la répétition des précédentes déconvenues accumulées de 1995 à 2012 ? Car c’est malheureusement le scénario qui se prépare – en pire –C’est la question posée par François Cornut- Gentille. Dans ce premier essai, sans prendre de gants, le député dénonce la mise à mort de la politique et de l’Etat par des élus otages d’intérêts particuliers. De cette analyse non partisane émerge une méthode pour rebâtir une action publique efficace, le nouvel exercice du pouvoir, et un impératif à destination des élus qui tient en un mot : gouvernez !

* François Cornut-Gentille est député de la Haute-Marne et maire de Saint-Dizier. Membre de la Commission des Finances, il est aussi spécialiste des questions de défense et participe activement aux travaux sur la réforme de l’Etat.

 

* François Cornut-Gentille est député de la Haute-Marne et maire de Saint-Dizier. Membre de la Commission des Finances, il est aussi spécialiste des questions de défense et participe activement aux travaux sur la réforme de l’Etat.

EXTRAITS

“L’éternel retour des réformes toujours à faire
[…] La principale caractéristique de nos réformes est qu’elles reviennent immanquablement, car, n’étant jamais achevées, elles sont toujours à reprendre. Les régimes de retraite constituent certainement le plus bel exemple de cet éternel retour. Depuis le Livre blanc de 1991 qui met en évidence les difficultés à venir des systèmes de retraite par répartition, les réformes n’ont pas cessé : réforme Balladur (1993), création du fonds de réserve pour les retraites (1999), réforme Fillon (2003), réforme des régimes spéciaux (2008), réforme Woerth (2010). Enfin, loi du 20 janvier 2014 garantissant « l’avenir et la justice du système de retraite ». Il est acquis que l’on n’en restera pas là. De même, on réforme la Sécurité sociale tous les trois ou quatre ans. Après la suspension du service militaire, un processus de réforme est régulièrement relancé pour notre défense nationale et chaque gouvernement se fait un devoir de remettre sur de bonnes bases la réforme de l’État sans omettre la séduisante simplification administrative. […]

Pourquoi toutes ces réformes reviennentelles ? En réalité, nous appelons « réformes » des adaptations à la marge et des rationalisations administratives parfois importantes mais qui conservent la marque des structures du passé. Nos « réformes » sont plus exactement a minima des refontes d’organigrammes et, au mieux, des réorganisations administratives. À aucun moment les problèmes à résoudre ne sont pris dans leur ensemble. C’est très bien de rassembler l’ANPE et les ASSEDIC pour créer Pôle Emploi ; mais la fusion de deux anciens organismes correspond- elle vraiment aux besoins des chômeurs d’aujourd’hui ? Compte tenu des caractéristiques de ces chômeurs, l’outil ne devait-il pas être complètement repensé ? Ce travail n’ayant pas été fait, d’autres « réformes » sont inéluctables. […]

Le bonheur est dans la loi ?
Comme les choses n’avancent pas, on tourne en rond ; c’est le principe même du bocal. L’Assemblée nationale est désormais au coeur d’un dispositif proliférant et hors de contrôle de production législative qui énerve et paralyse le pays. Notre acharnement à la tâche en ce domaine est tout à fait spectaculaire ; et nous agissons comme si notre bonheur individuel et collectif en dépendait. Les Français seraient sans doute surpris et perplexes d’apprendre que le Parlement n’a jamais autant travaillé au cours des dernières années. Si le nombre de lois est globalement stable, les textes sont en revanche beaucoup plus longs et complexes. […] Curieusement, la conscience immédiate des effets pervers de cet emballement n’a nullement freiné la machine et, chacune à son tour, après avoir critiqué les excès de ses prédécesseurs, les nouvelles majorités alimentent la chaudière. En effet, dès le début de cette dérive, les hautes autorités politiques et administratives de l’État en ont parfaitement perçu et dénoncé les risques. Car nos lois ne sont pas seulement lourdes et indigestes, elles sont surtout d’une qualité de plus en plus médiocre. […]

Tout va (presque) bien
Ainsi, la suractivité législative et normative est assurément une des causes majeures de l’impuissance publique. Elle perdure par facilité et aussi par calcul ; car toutes ces lois mal ficelées sont censées satisfaire des attentes et permettent de présenter un bilan. Tels sont les faibles arguments avec lesquels l’exécutif tente de s’opposer au scepticisme qui gagne toutes les couches de la population. […]

Je clive donc je suis (le discours sur les valeurs)
C’est à travers l’expérience de la perte de popularité que les présidents de la République expérimentent le sentiment que cela ne fonctionne pas, que le sol se dérobe. En effet, la popularité ne mesure pas seulement la sympathie éprouvée à l’égard des dirigeants mais aussi la compréhension, l’adhésion à l’action entreprise. Dans cette situation à laquelle chaque nouvel élu se trouve rapidement confronté, la réaction est immanquablement la même : réactiver un débat sur les valeurs. […] Il est beaucoup plus simple de susciter un débat clivant qui ne débouche que rarement sur des actions concrètes mais permet au Président de se remettre en situation d’incarner un camp. Le chef n’est plus celui qui conduit une politique, mais celui qui est à la tête d’un clan, justement parce qu’il exprime les idées dudit clan. […]

Selon les circonstances et l’habileté à la conduire, la manoeuvre leurre plus ou moins bien. Elle aboutit en fait à instrumentaliser des sujets parfois importants à des fins très étroitement partisanes. Ainsi en est-il avec le débat sur l’identité nationale voulu par la majorité de l’époque durant l’hiver 2009-2010 alors que le gouvernement se trouve en difficulté. […] Devant l’absence de résultats probants sur le plan économique et social, François Hollande conduit, avec plus d’adresse et d’impact, une opération comparable. C’est délibérément qu’il choisit d’avancer de façon clivante sur le mariage pour tous, alors qu’une autre approche plus pragmatique, moins idéologique, était également possible. Le mariage homosexuel devient un marqueur de gauche. Le Président peut durant quelques semaines se retrouver dans la peau d’un chef mais à un prix peut-être discutable : radicalisation d’une masse importante des opposants, et retour dans certains milieux d’une stigmatisation des homosexuels qui tendait à disparaître…

Ainsi le débat sur les valeurs consiste le plus souvent en une astuce politique visant à relégitimer un leader à la recherche d’un nouveau souffle. Artifice qui d’ailleurs n’a qu’un temps.

Il faut moderniser la politique […] Pourquoi tant d’enthousiasme pour la modernisation politique et si peu de réflexion ? Il y a consensus sur le sujet parce qu’il est séduisant. Plus exactement parce qu’il permet de séduire à bon compte. […] C’est ainsi que devant tous les auditoires, le succès est garanti à celui qui propose de moderniser la politique. L’assemblée est en effet d’emblée séduite par l’idée que les difficultés que nous rencontrons tiennent à un système politique dépassé, entretenu par une élite déphasée qui protège ses privilèges. Cela confirme l’auditeur dans l’opinion qu’il est, lui, moderne et qu’il sait ce qui ne va pas. Quant à l’orateur, il se valorise en prenant ses distances avec une classe politique qui fait figure d’épouvantail.

Car il y a un petit inconvénient. Pour que le numéro fonctionne de façon optimale, il est non pas recommandé mais absolument indispensable de noircir la politique. Plus que les propositions qui ne retiennent pas durablement l’attention, c’est même cette partie du discours qui dispose bien le public. Il est donc très important de la soigner et de ne pas craindre d’y aller trop fort. Mais les effets de manche, la rhétorique facile ne sont pas sans conséquence. Ils finissent par rendre dangereuse cette modernisation qui, pour glaner quelques applaudissements vite éteints, n’hésite pas à détruire sans construire.

Moralisons l’impur :
[…] Telle que nous la pratiquons, la moralisation, loin d’être un projet, est surtout une tactique. Pour une majorité en difficulté, cela aide à faire oublier ses propres errements en montrant sa détermination en ce domaine tout en essayant de gêner l’opposition. Ainsi François Hollande a conçu le thème de la république exemplaire comme une charge contre le mandat de Nicolas Sarkozy. Charge d’autant plus lourde qu’elle repose moins sur des faits établis que sur des sous-entendus que chacun est libre d’interpréter. Le but est d’instiller le soupçon. Le « grand » texte sur la transparence est une réponse improvisée dans la précipitation pour contrebalancer le choc de l’affaire Cahuzac. Dans les partis, à gauche comme à droite, le thème permet aux jeunes ambitieux de se mettre en lumière en montrant du doigt la génération précédente. C’est toujours la trop belle histoire de l’ombre qui cède la place à la lumière, le mal au bien, le temps des magouilles à celui de l’honnêteté et de la vertu. Par manque de place, on ne citera aucun nom…

En quelques années, sous l’effet de ces discours et des lois qui les ont accompagnés, on est passé, sans aucune réflexion d’ensemble, d’une protection peut-être excessive des élus à un statut de quasi mis en cause permanent. On a rétabli pour eux une sorte de loi des suspects. Ils sont d’abord soupçonnés de gagner trop d’argent. […] Le second soupçon qui tourne à l’obsession, c’est celui des conflits d’intérêt. C’est sous cet angle qu’a été abordée la question du cumul des mandats. L’élu local qui est parlementaire est soupçonné d’utiliser ce dernier mandat pour favoriser son territoire. Peut-être estce possible pour quelques grands élus locaux, mais la crainte est assurément exagérée pour la plupart des autres. […] L’autre soupçon repose sur une incompréhension totale des fonctions électives. Un homme ne peut pas avoir deux métiers, il est donc impossible que le « cumulard » accomplisse bien ses deux mandats. […]

Le nouvel exercice du pouvoir est d’abord parlementaire
Le culte de la proximité nous a fait oublier une réalité. Il n’y a pas de pouvoir sans recul. La distance, le recul n’expriment aucune supériorité mais le simple fait que cet écart donne une chance de comprendre, d’appréhender une situation dans sa globalité. […]

Si l’on écarte d’emblée un pouvoir technocratique dépourvu de légitimité, il n’existe en réalité qu’une solution. Le Parlement, parce qu’il est légitime mais pas directement en charge des affaires, est en effet seul en position d’agir pour peu qu’il parvienne à se dégager de la routine habituelle. La routine, c’est d’abord l’activité législative qui doit être considérablement réduite car, loin de conforter l’intérêt général, elle consolide jour après jour le droit des marques. La routine, c’est aussi le jeu stérile entre majorité et opposition tel que nous le pratiquons sur les grands débats et le budget. L’activité de contrôle, insuffisamment utilisée par les parlementaires et encore peu connue du grand public, est pourtant la seule fonction à partir de laquelle l’intérêt général peut être réintroduit dans le champ politique.

 

Gouvernez ! - Pour un nouvel exercice du pouvoir – François Cornut-Gentille 186 pages

© Avec l’aimable autorisation des éditions Alma Editeur

 

 

1779 K2_VIEWS