REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Le grand malaise des démocraties

Par Dominique Reynié, Professeur des Universités à Sciences Po, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique

Où va la démocratie ? fait l’hypothèse que les démocraties sont confrontées à un cycle historique nouveau où lequel la puissance publique effective devient le privilège d’une poignée de nations (1). La crise de puissance des nations démocratiques peut conduire à la crise du modèle politique lui-même si les gouvernés ont le sentiment que les institutions qu’ils influencent ne parviennent plus à peser sur le cours de l’histoire.

Pour les Européens et les Américains, la démocratie fonctionne mal

La majorité des personnes interrogées estiment que, dans leur pays, la démocratie fonctionne mal (2), qu’il s’agisse des pays de l’Union européenne (56 %) ou qu’il s’agisse des Etats-Unis (54 %). La Norvège est le pays où le sentiment que la démocratie fonctionne bien (3) est le plus répandu (83 %). A l’opposé, la Bulgarie est celui où l’on considère le plus massivement (82 %) que la démocratie fonctionne mal.

Les résultats révèlent la désillusion dans les pays des transitions démocratiques. Ainsi, l’opinion jugeant que la démocratie fonctionne mal domine dans la quasi-totalité des pays de l’ancien bloc soviétique. A part les Estoniens, tous estiment que la démocratie fonctionne mal : les Bulgares (82 %), les Hongrois et les Croates (80 %), les Slovaques (74 %), les Lettons (66 %), les Roumains (67 %), les Tchèques (60 %), les Polonais (59 %) et les Lituaniens (53 %).

Mais cette liste compte aussi l’Espagne (60 %) et la Grèce (63 %) qui ont rejoint la démocratie pluraliste et l’UE après la chute des dictatures militaires. La quasi-totalité des peuples qui sont accédé à la démocratie entre le milieu des années 1970 et la fin des années 1980, manifeste une déception ou exprime leur scepticisme vis-à-vis du fonctionnement de ce régime ; mais il en va de même les Français (53 %), tandis que, chez les Italiens, ce jugement négatif atteint des sommets (79 %).

La représentation en question

Une large majorité des Européens (57 %) expriment leur défiance vis-à-vis du Parlement. Là encore, cette défiance est majoritaire dans les démocraties issues de la transition : tous les anciens pays communistes, le Portugal et l’Espagne (64 %), mais aussi les Belges (54 %), les Français (56 %) et plus des trois-quarts des Italiens, (78 %).

Il est frappant de relever l’absence presque complète de confiance dans les institutions politiques qui font vivre la démocratie. Dans l’ensemble, les Européens répondent ne pas avoir confiance (« plutôt pas confiance » et « pas du tout confiance ») dans le Parlement (57 %), le Gouvernement (63 %), les partis politiques (81 %). Le discrédit des fonctions électives et du monde des représentants n’épargne pas les syndicats (57 % des Européens déclarent ne pas avoir confiance en eux).

Interrogés sur le degré de confiance que peuvent susciter une liste d’institutions publiques et privées, politiques, économiques ou sociales, les Européens plébiscitent les institutions qui n’ont pas de dimension politique : l’Ecole (72 %), les PME (71 %) et les associations (59 %), dessinant une reconnaissance à l’égard d’institutions créatrices de valeur sociale, de richesses économiques, de lien et de solidarité. La confiance dans la puissance publique s’exprime ici exclusivement à l’égard des fonctions strictement régaliennes productrices d’un service public fondamental : la police (72 %), l’armée (71 %) et le système judiciaire (52 %). En revanche, les grandes entreprises suscitent une défiance massive (63 %).

C’est dans ce cadre général d’une crise des médiations que se confirme la destitution des médias, supplantés par les réseaux sociaux. La défiance à l’égard des médias est nettement majoritaire chez les Européens (64 %). Les nouveaux médias font subir aux médias classiques le procès en illégitimité que les populistes adressent aux partis de gouvernement.

Le discrédit des partis politiques

La défiance à l’égard des partis politiques s’exprime tant parmi l’ensemble des Européens (81 %) que dans chacun des pays membres du panel. Une seule exception, la Norvège où le niveau de confiance est majoritaire (51 %). Partout ailleurs, la défiance l’emporte nettement, y compris dans des pays où la démocratie semble plus solidement soutenue : les Pays-Bas (55 % de défiance), la Suède et la Suisse (65 %), la Finlande (66 %), l’Allemagne (67 %), le Royaume Uni (74 %) ou l’Autriche (75 %). Des records sont atteints en France (89 %) ou en Italie (93 %).

En remontant vers le Nord, le sentiment démocratique se renforce

Il est des pays où s’exprime majoritairement, au contraire, une confiance dans le Parlement : le Royaume Uni (50 %), l’Autriche (58 %), la Suède et l’Allemagne (62 %), les Pays-Bas (63 %), le Danemark (66 %), la Finlande (67 %), la Suisse (71 %) et la Norvège (79 %). De même, parmi les pays où l’on estime que la démocratie fonctionne bien, on trouve ces deux pays qui ne sont pas membres de l’Union, la Norvège (83 %) et la Suisse (79 %) ; mais on trouve aussi le Danemark (75 %) et la Finlande (74 %), laquelle est membre de la zone euro. De manière cohérente, les Belges (52 %), les Britanniques (60 %), les Allemands et les Suédois (63 %), les Autrichiens (64 %) et les Néerlandais (67 %) affichent une satisfaction vis-à-vis de la démocratie, de même que le Portugal (53 %) et l’Estonie (59 %) seuls pays dans ce cas issus de l’effondrement des dictatures militaires et de la chute du communisme.

En revanche, dans les démocraties du panel, si la critique massive ne connaît que de rares exceptions, elle ne débouche pas, ou pas encore, sur le ralliement à des formes alternatives de régime. A ce stade, l’opinion dominante exprime moins le rejet de la démocratie qu’elle ne dénonce l’irrespect des principes qui la fondent.

Crainte de l’immigration et peur de l’islam travaillent le monde démocratique

En Europe, le jugement porté sur l’immigration est nettement négatif : 60 % des Européens répondent que « tout bien considéré, l’immigration est plutôt négative pour notre pays ». Sur le Vieux continent, l’immigration ne fait l’objet d’une évaluation positive qu’en Finlande (60 %), au Royaume-Uni (60 %) et au Portugal (63 %). Ailleurs, l’évaluation est très négative, y compris dans les pays combinant richesse économique et un vieillissement démographique entraînant de forts besoins d’actifs, comme en Allemagne (51 %), en Autriche (62 %), en France (62 %), en Italie (74 %) ou aux Pays-Bas (60,5 %).

De même l’islam représente une menace pour leur pays selon une majorité des Européens (57 %). Parmi les pays fondateurs de l’Union européenne, cette opinion est plus répandue en Allemagne (62,5 %) et en Belgique (61 %) qu’en France, aux Pays-Bas ou en Italie (57 % pour chacun). La distribution politique et sociodémographique des réponses fait apparaître une plus grande propension à regarder l’islam comme une menace parmi les personnes qui disent entretenir une relation difficile, voire conflictuelle avec le processus de globalisation, entendu dans le sens très large d’une moins grande disponibilité à vivre dans un monde ouvert. Finalement, on ne trouve guère d’exception à l’opinion dominante qui est que l’islam représente une menace.

Or, cette opinion est en passe de servir de moteur principal aux populistes, quelles que soient les performances économiques nationales, comme on a pu le voir en 2016 et 2017 dans les scrutins nationaux qui se sont déroulés aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Autriche ou en République tchèque. Il faut y voir l’expression d’un malaise suscité par la multiplication de contentieux interculturels altérant un patrimoine matériel et immatériel que les nouveaux populistes prétendent être les seuls à défendre (4). 


(1) Une enquête conçue par la Fondation pour l’innovation politique, réalisée par Ipsos, dans 26 pays. Plus de 22 041 personnes ont été interrogées sur la base d’échantillons nationaux représentatifs de la population âgée de 18 ans et plus. Tous les résultats en open data sur le site fondapol.org à la rubrique data.fondapol.org


(2) Réponses : « assez mal » ou « très mal ».


(3) Réponses : « assez bien » ou « très bien ».


(4) Ce que je nomme un « populisme patrimonial ». Cf. mon livre Les nouveaux populismes, Paris, Fayard/Pluriel, 2013.