REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Les exportations des grumes et le déficit du commerce extérieur de la filière forêt-bois française au rapport

Entretien avec Christian Franqueville, Député (SRC, Vosges)

Venant conclure la mission qui lui avait été confiée par le Premier ministre, Christian Franqueville, Député des Vosges, a remis en septembre dernier à Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, son rapport très attendu sur les exportations de grumes et le déséquilibre de la balance commerciale de la filière forêt-bois française. Nous revenons ici sur les 25 propositions du parlementaire vosgien destinées à rééquilibrer le solde des échanges commerciaux des produits du bois entre la France et les autres pays, en favorisant une meilleure structuration de la filière et en encourageant l’investissement de l’industrie de première transformation vers des produits à plus forte valeur ajoutée.

Quelle est aujourd’hui la situation du commerce extérieur de la filière forêt-bois française ?

Alors qu’il avait dépassé les 7 milliards d’euros, le déficit commercial de la filière est en baisse depuis 2010 (-17% entre 2010 et 2013), enregistrant à nouveau une légère amélioration (1%) en 2014, où il s’établit à 5,76 milliards d’euros. Les deux secteurs des pâtes papiers cartons et de l’ameublement concentrent les trois quarts du déficit, chacun pour 38% en 2014. Si on s’arrête sur le secteur des sciages (sciages de résineux, de feuillus tempérés et de feuillus tropicaux, traverses) on voit qu’il représente 8% du déficit global. Le déficit propre à ce secteur s’est amélioré de 7%, passant de -521 millions d’euros en 2013 à -484 millions d’euros en 2014, du fait d’importations stables et d’une hausse des exportations. Mais ce résultat encourageant est l’arbre qui cache la forêt, si vous me permettez l’expression ! Car l’amélioration du solde des échanges provient essentiellement de la hausse des exportations de bois ronds non transformés (+154 millions d’euros en 2014 soit +77% en valeur et +61% en volume), ce qu’on appelle communément les grumes. Ainsi, entre 2000 et 2014, le volume exporté sous forme de grumes a été multiplié par trois pour le sapin­épicéa et par 6 pour le chêne, ayant pour conséquence une hausse sensible la part de la récolte exportée (de 2% à 10% pour le chêne en 2013, et sans doute plus de 15% en 2014 – les chiffres n’étaient pas encore connus lors de mes travaux) en raison d’une baisse des récoltes en forêt non moins inquiétante. Enfin, sur la même période, la production de sciages a chuté de 20% (surtout après la crise de 2008), moins pour les résineux (­13 %) que pour les feuillus tempérés (­39 %, avec -35% pour le chêne). Nous avons perdu deux tiers des scieries entre 1980 et 2010, et cela se poursuit (-2% par an), renforçant les inquiétudes de notre industrie de première transformation.

La Chine est souvent montrée du doigt par les scieurs en tant que « pilleur » de notre matière première ; avez-vous pu obtenir des éléments chiffrés à ce sujet ?

La lettre de mission du Premier ministre demandait précisément à ce que soient étudiées « les flux de produits de bois brut et leur pays de destination », et c’est ce que je me suis attaché à faire non sans difficulté en raison d’un manque de traçabilité que j’ai souligné dans le rapport et contre lequel j’ai fait plusieurs préconisations comme le fait de rendre obligatoire le Document d’information phytosanitaire intra-communautaire (DIPIC) pour tout mouvement intra-communautaire de bois destinés à l’exportation vers les pays tiers (c’est-à-dire hors UE) ou encore le renforcement les contrôles physiques avant expédition de la marchandise depuis la France.

On peut dire aujourd’hui que la géographie des échanges des produits du bois a considérablement évolué depuis 10 ans, et le poids de la Chine est croissant, c’est une réalité. Elle est notamment devenue depuis 2005 le 1er pays importateur mondial de grumes, pour faire face à la fois à sa forte demande intérieure et pour approvisionner ses unités de transformation en vue de réexporter des produits sciés ou finis vers l'Europe et les États­Unis. Pour les grumes de chêne, la France est à présent le 1er pays fournisseur de la Chine, devant la Russie et les États Unis, et la Chine représente notre premier client, loin devant la Belgique, l’Italie et l’Allemagne. La hausse des exportations de grumes, conjuguée à une baisse de la récolte et à la hausse des prix, corollaire de la demande chinoise, engendrent une crise d’approvisionnement en difficulté notre industrie de première transformation et ses emplois, creuse à long terme notre déficit commercial et nous prive d’une matière première durable indispensable pour réaliser avec succès la transition énergétique vers laquelle nous venons de nous engager. C’est ce qui a incité le Gouvernement à déclencher une mission parlementaire sur le sujet.

Certes, mais on compte pourtant de nombreux rapports sur cette filière, le dernier en date émanant du Sénat en avril dernier ; qu’est-ce qui différencie votre rapport des autres publications, qui n’ont pas toujours été suivies d’effets ?

Il faut tout de même rappeler que le volet forestier de la loi d’avenir pour l’agriculture s’est très largement inspiré du rapport en 2013 de mon collègue Jean-Yves Caullet, désormais Président de l’ONF. Pour ma part, fidèle à une méthode de travail qui a fait ses preuves lorsque j’étais Vice-président du Conseil régional de Lorraine avec la mise en place du 1er observatoire économique régional sur cette filière, j’ai souhaité associer le plus tôt possible les professionnels du secteur, afin de m’appuyer sur leur expertise et leur expérience, pour mieux appréhender les difficultés rencontrées et établir un diagnostic précis, avant de réfléchir à des réponses adaptées et concrètes.

Et preuve qu’il ne s’agira pas d’un énième rapport venant prendre la poussière au milieu d’une étagère, le Ministre a d’ores et déjà retenu plusieurs des mesures que je propose et a engagé leur mise en œuvre (voir encart ci-dessous 

 

2 mesures d’urgence du rapport Franqueville déjà appliquées par le Gouvernement :
• Soutien à l’industrie de première transformation : le principe de l’inclusion d’un critère de durabilité imposant aux acheteurs de chêne sur pied (ventes publiques de l’Office national des forêts) une transformation dans l’UE, qui a vu le jour par le décret en Conseil d’Etat pris le 11 septembre dernier, donne d’ores et déjà un peu d’oxygène aux scieurs et doit assurer une meilleure valorisation de la matière première sur notre territoire.
• Réforme des modalités de certification phytosanitaire des grumes partant à l’export : en raison des risques sanitaires et des écueils relevés dans le rapport en matière de traçabilité à l’exportation, une instruction de la Direction générale de l’Alimentation (DGAL) a été publiée le lendemain de la remise du rapport ; elle met concrètement en œuvre les recommandations émises par le Député en interdisant, à partir du 1er novembre prochain, le traitement par insecticides et en forêt des bois destinés à l’exportation, et en exigeant en conséquence un traitement par fumigation en enceinte confinée. De plus, pour avoir l’assurance d’un traitement phytosanitaire conforme, le document d’information phytosanitaire intra-communautaire (DIPIC) va être rendu obligatoire pour tout mouvement intra-communautaire de bois à destination des pays tiers (hors UE) et devrait ainsi permettre d’obtenir des statistiques plus fiables en matière d’exportations de grumes.

 

Parmi les 25 propositions qui sont faites, autour de 4 enjeux structurants pour la filière, on notera surtout :

1. Sécuriser l’approvisionnement des scieries, tout en assurant des débouchés réguliers pour les propriétaires

• Développer dès maintenant et à moyen terme les contrats d’approvisionnement en forêt domaniale et communale pour les bois de chêne de qualité sciage (qualités C et D).
• Introduire une clause visant à s’assurer que les scieurs bénéficiant d’un contrat transforment en France une part importante (80%) de tous leurs achats de bois.
• A titre temporaire et transitoire, autoriser la création d’un label « sciage UE » pour le chêne,

2. Créer les conditions pour que les qualités des bois français, résineux comme feuillus, soient mieux reconnues, tant sur le marché national qu’à l’étranger

• Enclencher une dynamique d’investissement par un dispositif de provision pour investissement sur 3 ans minimum.
• Permettre aux scieries d’intégrer des unités de cogénération au sein de leur outil de production
• Elaborer un guide mettant en valeur les atouts du matériau bois dans la construction, la rénovation et l’agencement bois, dans l’esprit de celui diffusé aux élus et donneurs d’ordre gestionnaires de la restauration collective publique.

3. Mobiliser davantage la ressource bois, tout en garantissant son renouvellement, pour une forêt française répondant aux objectifs de la transition énergétique et écologique, comme à ceux de l’adaptation au changement climatique

• Veiller à ce que les Plans simples de gestion (PSG), à l’occasion de leur renouvellement, soient suffisamment ambitieux en matière de mobilisation des bois (aspects renouvellement et sylviculture) et comportent un volume prévisionnel de récolte ;

• Faire une place accrue aux essences résineuses à l’occasion du renouvellement

4. Substituer des exportations de sciages et d’autres produits à valeur ajoutée aux exportations de bois bruts et participer ainsi à l’utilisation durable de la ressource bois, en respectant la hiérarchie des usages (bois d’œuvre, bois d’industrie, bois énergie)

• Interdire le traitement des bois destinés à l’exportation par insecticides ; mise en place sur le sol national, de manière systématique et obligatoire, d’un traitement normé par fumigation en enceinte confinée pour toute exportation de grumes non écorcées.
• Mettre en place une redevance « bas-carbone » assise sur le volume des bois ronds exportés, et affecter son produit au Fonds stratégique de la Forêt et du Bois.

 

1808 K2_VIEWS