REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Le patrimoine religieux français est-il vraiment en danger ?

La Conférence des Evêques de France vient de publier un état des lieux des églises de France. Si la note se veut rassurante, elle en appelle toutefois à « une vigilance particulière » tout en prônant le dialogue avec les élus, les acteurs de l’art et les associations de défense du patrimoine

Assez régulièrement les médias locaux se font l’écho de la démolition d’une église ici ou là, sans trop de réactions. A Paris, la démolition programmée de l’Eglise Sainte-Rita dans le XVème arrondissement a pour sa part suscité quelques remous cet été. Ailleurs, on nous annonce la vente d’une église ou sa reconversion en lieu culturel, voire en logements ou en centre d’affaires. Mises bout à bout ces démolitions ou réaffectations finissent par en inquiéter plus d’un. Pas d’affolement répond en substance la Conférence des Evêques de France (CEF) qui a publié le 12 septembre dernier un état des lieux du patrimoine religieux en France. Selon le Département Art sacré du Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle de la CEF, en charge de cette étude, la France compte 42 258 églises et chapelles paroissiales (40 307 églises et chapelles de propriété communale et 1951 églises de propriété diocésaine). Depuis 1905 et la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, ce sont, poursuit l’étude, 1886 églises qui ont été construites dans les diocèses, 1242 églises entre 1905 et 1965 et 544 entre 1965 à nos jours.

En ce qui concerne les églises démolies puis reconstruites, l’étude en comptabilise 2047 sur la période 1905-1965 et 143 entre 1965 et 2015. Ce qui nous donne un total de 2130 églises démolies puis reconstruites depuis 1905. Une différence qui se comprend par les deux Guerres mondiales qui ont provoqué de nombreuses destructions d’églises et du même coup plus de reconstructions entre 1905 et 1965. « On fait souvent état des destructions d’églises mais l’on oublie de préciser que beaucoup d’églises de propriété communale sont reconstruites ! Ces démarches de reconstruction témoignent du souci de mémoire mais également de l’importance de ces édifices patrimoniaux aux yeux des communes propriétaires qui sont elles-mêmes garantes de leur conservation » se félicite la CEF. Toutefois, chose curieuse, la CEF se garde bien d’évoquer les églises détruites et non reconstruites et les édifices menacés. Il faut aller sur « Patrimoine et blog » du journaliste Benoît de Sagazan pour en avoir une petite idée. Selon, ses dernières estimations, depuis l’an 2000, 35 églises ont été démolies et 317 églises sont en souffrance (dont 14 à Paris).

Une situation pas aussi dramatique que certains voudraient le faire croire

L’étude montre encore que depuis 1905, seules 255 églises ont été vendues ou désaffectées, « ce qui au regard des 42 285 églises et chapelles existantes, représente un chiffre de 0,60 % » souligne la CEF qui explique cette situation par un phénomène de désaffection de certaines zones géographiques notamment rurales et par un phénomène de regroupement paroissial des églises ou par une qualité architecturale moindre. « A la lecture de ces chiffres on voit bien que globalement la situation n’est pas aussi dramatique que certains la décrivent notamment lorsqu’ils proclament que nos églises sont en danger » notent les Evêques de France, « néanmoins, admettent-ils, une véritable vigilance est nécessaire au regard de ces dernières années qui sont plus difficiles ».

Les églises : un enjeu pour tous !

Se pose alors la question des moyens de sauvegarde de ces édifices. Si de nombreuses associations et communes militent pour « un usage partagé » de l’espace intérieur de l’église, les Evêques entendent rester fermes sur l’utilisation de certains termes et principes. : « Accueillir des manifestations culturelles et artistiques de qualité bien sûr, mais l’Eglise n’est en revanche pas favorable à l’utilisation pérenne du lieu à des fins autres que cultuelles » précise la CEF. L’accueil et l’organisation de manifestations culturelles dans les églises n’est pas nouveau, cela existe même depuis de nombreuses années. « Accueillir ces évènements est une richesse pour l’Église et permet de faire vivre autrement ce patrimoine religieux. Culte et culture s’enrichissent alors dans un dialogue bienveillant entre les différentes parties prenantes de la manifestation. Ces évènements doivent toujours avoir l’accord du curé affectataire » insiste le porte-parole des Evêques de France.

Depuis deux ans, un groupe de travail mène une réflexion sur le sujet en invitant différents interlocuteurs à s’exprimer : élus, acteurs du monde de l’art et de la culture et associations du patrimoine. Le 10 mars prochain, un colloque rendra compte des travaux au Collège des Bernardins. 

 

Financer la restauration des églises par la publicité
Depuis fin septembre et pour une durée de 14 mois, une imposante bâche publicitaire recouvre 1500 m2 de l’échafaudage posé contre la façade de l’Eglise Saint Augustin à Paris (VIIIe). L’installation de cette bâche vantant un téléphone permettra de financer une partie de la restauration de l’édifice religieux datant du XIXème siècle et dont l’entrée nécessite des travaux. Le choix de recourir à ce moyen pour financer la restauration d’un édifice cultuel à Paris avait provoqué en juillet dernier un vif débat en Conseil de Paris, les Ecologistes et les Radicaux de gauche s’y opposant, redoutant que la publicité n’envahisse le patrimoine de Paris. C’est grâce à une dérogation au règlement local de publicité qui interdit cette dernière sur les monuments historiques ou protégés que cette installation a été finalement rendue possible. Saint Augustin est ainsi la première église de Paris a bénéficier d’une telle convention d’occupation du domaine public. La recette publicitaire engrangée par la pose de la bâche représente 1,370 million d’euros sur un budget total de travaux de 4,2 millions d’euros. L’Eglise de la Madeleine (VIIIe), 7 millions d’euros de travaux, 780 000 de recette de publicité et Saint Eustache (Ier), 2,4 millions d’euros de travaux, 750 000 de recette publicitaire suivront en novembre. « Chaque visuel a été validé par les services culturels de l’Etat, la Ville, le diocèse, la paroisse et la mairie d’arrondissement » insiste la Ville de Paris qui est propriétaire de 96 édifices cultuels dont 85 églises. En 2014, Paris a lancé pour la période 2014-2020, « un plan églises » de 80 millions d’euros. L’Etat a pour sa part promis, via la DRAC, une enveloppe de 11 millions d’euros.

 

« Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique », les Evêques de France parlent aux Français
“Si nous parlons aujourd’hui, c’est parce que nous aimons notre pays, et que nous sommes préoccupés par sa situation”. A l’aube de cette année électorale, le Conseil permanent de la Conférence des Evêques de France (CEF) a décidé de s’adresser aux « habitants de France » dans un court fascicule. « Nous ne sommes pas des spécialistes de la vie politique, mais nous partageons la vie de nos concitoyens écrivent les évêques. Nous les écoutons et les voyons vivre » écrivent-ils en introduction. Mais ce qu’ils voient les inquiètent. « Il faudrait être sourds ou aveugles pour ne pas nous rendre compte de la lassitude, des frustrations, parfois des peurs et même de la colère, intensifiés par les attentats et les agressions, qui habitent une part importante des habitants de notre pays, et qui expriment ainsi des attentes et de profonds désirs de changements. Il faudrait être indifférents et insensibles pour ne pas être touchés par les situations de précarité et d’exclusion que vivent beaucoup sur le territoire national ». Sentant « plus que jamais, que le vivre ensemble est fragilisé, fracturé, attaqué » et que « ce qui fonde la vie en société est remis en cause. Les notions traditionnelles et fondamentales de Nation, Patrie, République sont bousculées et ne représentent plus la même chose pour tous », les évêques en appellent à « un travail de refondation auquel il nous faut, ensemble, nous atteler ». Alors que le fossé ne cesse de se creuser entre les citoyens et leurs représentants, ils souhaitent « retrouver le politique » et voir « relégitimer la parole politique ». Mais « entre le ras-le-bol de ceux qui ne croient plus et se désintéressent de la vie publique et ceux qui plein de colère veulent renverser la table et se tourner vers les extrêmes, la marge de manœuvre est des plus étroite » concèdent-ils. Aussi en cette période électorale, les évêques aimeraient qu’émerge « un véritable débat qui échappe aux postures, aux « petites phrases » et aux ambitions personnelles » expliquaient-ils déjà dans un document publié en juin dernier et titré « 2017 année électorale ». Le message a été à nouveau martelé par Monseigneur Vingt-Trois dans son homélie à la messe des parlementaires, le 9 octobre dernier. « La captation médiatique de la campagne électorale s’accompagne de sa réduction à un “combat des chefs” où les facteurs personnels priment sur la présentation des programmes. Les candidats éventuels sont réduits dans leurs prestations publiques à prendre position sur telles ou telles affirmations des autres candidats, comme si leur seul apport spécifique était de se démarquer des autres. ».
Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique  – Conseil permanent de la Conférence des évêques de France  – Bayard  – Cerf - Mame - 90 pages

 

1248 K2_VIEWS