REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Le patrimoine exceptionnel de GRIGNON ne doit pas être vendu au QATAR !

Par Jean Vincent, Président du Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, au nom de votre « attachement à la préservation de notre patrimoine » si noblement défendu dans la loi « relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine » adoptée fin juin par le Parlement, le patrimoine exceptionnel de GRIGNON ne doit pas être vendu au QATAR ! Par cette loi, vous avez voulu rendre les « domaines nationaux » « inaliénables et imprescriptibles » afin de garantir « l’intangibilité foncière, historique et paysagère de ces domaines, héritage du peuple français depuis des siècles ». Or, GRIGNON fait partie de ces« domaines nationaux », définis comme étant « des ensembles immobiliers présentant un lien exceptionnel avec l’histoire de la Nation et dont l’État est, au moins pour partie, propriétaire ».

Le 8 juillet 2015, le Premier Ministre, exprimant la volonté du Président de la République, déposait sur le bureau de l’Assemblée Nationale un projet de loi « relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine ».

Dans le très bel exposé des motifs du texte, on pouvait lire :

« La culture fait la richesse de la France et constitue le creuset de l’identité républicaine. Elle rend possible l’émancipation individuelle et la citoyenneté. Facteur de cohésion sociale, de transmission, de partage et d’innovation, la culture contribue au projet de notre République en rendant les Français plus libres, plus égaux, plus fraternels. Alors que notre pays et notre continent traversent une crise de sens, nous avons plus que jamais besoin de réaffirmer notre attachement à la préservation du patrimoine »

L’article 20 du projet de loi proposait la traduction législative de cette vibrante déclaration d’amour pour le patrimoine français avec l’insertion dans le Code du Patrimoine d’une protection renforcée des « domaines nationaux », définis comme étant « des ensembles immobiliers présentant un lien exceptionnel avec l’histoire de la Nation et dont l’État est, au moins pour partie, propriétaire ».

Ces « domaines nationaux » le Premier Ministre demandait au Parlement de les déclarer désormais « inaliénables et imprescriptibles » afin de garantir « l’intangibilité foncière, historique et paysagère de ces domaines, héritage du peuple français depuis des siècles ».

C’est pourtant au cours du même été 2015 qu’une folle rumeur commençait à se répandre : l’Etat s’apprêtait à vendre au club de football du Paris Saint Germain le domaine de GRIGNON , près de VERSAILLES.

Rumeur folle pour un projet délirant !

La FRANCE, disait-on, était sur le point de céder au PSG (ou plutôt à son propriétaire la société QATAR INVESTMENT AUTHORITY) ce patrimoine naturel, historique et scientifique d’exception, pour le transformer en immense centre d’entrainement et de formation sportif !

GRIGNON, berceau de l’agronomie française depuis 1826, ses 300 hectares clos de murs protégeant une zone naturelle classée en ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique), ses sites géologiques mondialement connus, son château Louis XIII inscrit à l’inventaire des bâtiments historiques, sa halle classée due à l’architecte POLONCEAU, ses laboratoires de pointe… tout cela, vendu à un club de football ? Pourquoi ?

Pour qu’au sein de ce précieux domaine où se mêlent harmonieusement bâtiments historiques et paysages bucoliques, l’acquéreur apporte sa touche « personnelle » en y construisant 12 à 18 terrains de football, des salles d’entrainement, un complexe hôtelier, un centre de remise en forme, une académie de formation et même…. un stade ! !

Pour beaucoup, la rumeur relevait du mauvais gag.

Comment pouvait-il en être autrement ?

Comment en effet le Premier Ministre, en charge du dossier de la vente, aurait-il pu d’une main commettre un tel sacrilège tandis que de l’autre, il écrivait son projet de loi visant à assurer l’inaliénabilité et l’imprescriptibilité des « domaines nationaux », ces patrimoines entretenant un « lien exceptionnel avec l’histoire de la Nation » ?

Un scandale chasse l’autre

Depuis lors, l’eau a coulé dans le vallon de GALLY, dont le rû du même nom traverse le domaine de GRIGNON.

Et le Premier Ministre a continué à agir, en usant de ses deux mains.

Avec la première, il a défendu son projet de loi « Patrimoine » qui, définitivement adopté par le Parlement à la fin du mois de juin dernier, est devenue une loi qui sera promulguée dans les prochains jours par le Président de la République.

Elle crée un très bel article L 621-34 du Code du Patrimoine ainsi conçu :

« Les domaines nationaux sont des ensembles immobiliers présentant un lien exceptionnel avec l’histoire de la Nation et dont l’État est, au moins pour partie, propriétaire. Ces biens ont vocation à être conservés et restaurés par l’État dans le respect de leur caractère historique, artistique, paysager et écologique. »

Avec sa seconde main, le Premier Ministre a poursuivi le projet de vente du domaine de GRIGNON.

Non plus au PSG semble-t-il, en raison de l’opposition massive suscitée par cette perspective scandaleuse, fédérée par le Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON et concrétisée dans une pétition ayant réunie plus de 26.000 signatures.

Mais au QATAR… Un scandale a ainsi chassé l’autre. Car outre le fait que livrer GRIGNON au QATAR, propriétaire du PSG, reviendrait à faire rentrer par la fenêtre du château, le péril que l’on avait chassé par la grille, cette vente exposerait le domaine à bien d’autres dangers encore.

GRIGNON livré au QATAR ne sera plus GRIGNON. Il deviendra le champ clos du bon plaisir de son nouveau propriétaire, qui le transformera, l’utilisera puis le cèdera à sa guise, comme il le fait toujours partout où il « rachète », et où, comme par enchantement, s’évaporent pour lui les contraintes administratives.

GRIGNON vendu au QATAR sera demain ce qu’a été hier la Faisanderie du Roi Fahd d’ARABIE SAOUDITE, autre site historique de la Plaine de VERSAILLES, abandonné au bon vouloir d’un riche « ami ».

GRIGNON entretien des liens exceptionnels avec l’histoire de la Nation

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, nous avions cru comprendre en lisant votre loi sur le patrimoine que devaient être désormais inaliénables et imprescriptibles les patrimoines entretenant un « lien exceptionnel avec l’histoire de la Nation » ? Nous serions-nous trompés ? Ou nous avez-vous trompés ?

Car vous ne pouvez ignorer que les liens de GRIGNON avec l’histoire de la Nation sont à la fois exceptionnels et multiples.

Liens tissés par les grands noms qui marquèrent son épopée, de François Ier et Diane de POITIERS au Général de GAULLE, en passant par Louis XIII, Napoléon Ier et Raymond POINCARE.

Liens tissés par la science, dont GRIGNON est depuis près de 300 ans le creuset bouillonnant. Depuis les premiers travaux de CUVIER dans la Falunière au 18ème siècle jusqu’aux plus récentes expérimentations menées par l’INRA sur l’enrichissement des sols ou les puits de carbone, GRIGNON s’est imposé comme un site unique, mettant son exceptionnel patrimoine naturel, géologique et agronomique au service de la recherche et de l’innovation agroécologique.

Liens tissés par la mémoire enfin. Celle des enseignants et des élèves de l’Ecole d’Agronomie tombés au Champ d’Honneur des guerres mondiales et dont deux monuments aux morts rappellent le souvenir. Celle des rescapés de la Grande Guerre, accueillis à « l’Ecole nationale d’agriculture de GRIGNON » transformée en 1917 en centre de rééducation professionnelle pour les soldats blessés. Celle des résistants établis à GRIGNON, parmi lesquels la princesse Noor INAYAT KHAN, héroïne de la lutte contre les nazis, qui maintint le contact radiotélégraphique avec LONDRES depuis la serre de l’école.

Au nom de tous ces liens, de toutes ces mémoires, qui font de GRIGNON un « domaine national » unique, entretenant des « liens exceptionnels avec l’histoire de la Nation », ce domaine ne doit être vendu ni au PSG ni au QATAR.

GRIGNON ne doit devenir ni un centre d’entrainement pour footballer, ni un parc d’attraction pour supporters, ni un « Relais et Châteaux » privé du QATAR, pour dieux du stade en mal de fêtes « royales ».

Ce bien commun d’exception doit rester dédié à la recherche, à la culture scientifique et au service des citoyens.

Il possède tous les atouts pour relever les défis agricoles et environnementaux sur lesquels la FRANCE s’est engagée au travers des accords de PARIS sur le climat, au terme de la COP21.

Ce site historique de la recherche agronome peut et doit devenir l’écrin pour l’excellence scientifique au service de la recherche agronomique, écologique et climatique.

C’est pourquoi Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, au nom de cet « attachement à la préservation de notre patrimoine » si noblement défendu dans votre projet devenu loi, le patrimoine exceptionnel de GRIGNON ne doit pas être vendu au QATAR ! 

1. http://www.plainedeversailles.fr/document/160320 grignon les patrimoines.pdf
2. http://www.cfsg.fr/
3. https ://secure.avaaz.org/fr/petition/Stephane le Foll ministre francais de lagriculture Halte a la vente du patrimoine scientifique francais au Qatar/ ?t
4. https ://blogs.mediapart.fr/collectif-pour-le-futur-du-site-de-grignon/blog/220616/la-faisanderie-du-roi-fahd-prefiguration-du-grignon-de-l-emir-al-tha