REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Laurent Fabius et Marisol Touraine veulent faire de la France une destination touristique médicale

Le Ministre de la Santé, Marisol Touraine et le Ministre des Affaires étrangères et du tourisme ont annoncé la mise en place, d’ici la fin de l’année d’une série de mesures en vue de faire de la France une destination phare du tourisme médical.

Alors que le nombre de patients qui se rendent à l’étranger pour s’y faire soigner aurait doublé en cinq ans, passant de 7,5 millions en 2007 à 16 millions en 2012 et que de plus en plus de pays décident d’investir le créneau du tourisme médical en misant soit sur le faible coût des soins (Thaïlande, Pologne) ou soit sur la qualité de soins prodigués (Etats-Unis, Allemagne, leader en Europe avec 240 000 patients étrangers accueillis en 2014), la France est encore à la traîne dans ce domaine. Notre pays n’a accueilli l’an dernier que 10 000 patients étrangers. Aussi, à la lecture du rapport remis en juin dernier par l’économiste de la santé Jean de Kervasdoué qui estime que le tourisme médical pourrait pourtant rapporter à la France 2 milliards d’euros et permettre la création de 25 000 à 30 000 emplois en cinq ans, le Ministre des Affaires étrangères et du tourisme, Laurent Fabius et la Ministre de la Santé Marisol Touraine ont décidé fin juillet de donner un coup de pouce à un phénomène qui sans être récent demande à être soutenu en France. « Avec une médecine réputée pour sa qualité, son humanité, son accessibilité » et des tarifs compétitifs, notre pays déjà première destination touristique mondiale aurait des places à prendre dans le domaine du tourisme médical assure Jean de Kervasdoué. Une vision partagée par les ministères de la Santé et des Affaires étrangères qui dans leur communiqué commun de juillet dernier évoquent un marché international de l’offre de soins qui présente des perspectives de croissance majeures, susceptibles d’engendrer des retombées substantielles en matière d’activité économique, de création d’emplois et de recherche en France. « Développer l’attractivité médicale des établissements de santé français est donc une nécessité » expliquent-ils.

« Développer l’attractivité médicale des établissements de santé français est une nécessité »

Aujourd’hui seuls quelques établissements réputés pratiquent cette activité de tourisme médical comme l’institut Gustave Roussy qui depuis 2008 a lancé un certain nombre de coopérations avec des pays du Golfe (Koweït, Arabie Saoudite Emirats arabes unis), l’Algérie et le Kazakhstan. Depuis, cette activité est en pleine croissance, elle est ainsi passée de 98 patients en 2008 à 1395 en 2014. L’Assistance publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) veut aussi se faire une place sur le marché (Le tourisme médical ne représente encore pour l’AP-HP que 0,5% du nombre total de patients soignés dans ses établissements).

C’est donc à l’issue d’une réunion qui s’est tenue fin juillet, sous la présidence des deux ministres, au Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, qu’il a été décidé la mise en œuvre d’une série de mesures « pour améliorer la visibilité internationale de notre offre de soins et structurer des circuits d’admission adaptés aux patients étrangers dans le plein respect du principe d’égal accès aux soins ». Première mesure : la création d’une « task force » regroupant les fédérations et les principaux établissements de santé « afin de partager les bonnes pratiques et définir les principes encadrant leurs actions ».

Création d’une « task force »

Dans son rapport Jean de Kervasdoué préconisait la création d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) qui aurait été « chargé de promouvoir, d’organiser et de contrôler la prise en charge des patients étrangers en France », sous la double tutelle des ministères des Affaires étrangères et de la Santé. Au-delà de cette mise en place de la « task force », il est également prévu la création d’une brochure et d’un portail internet présentant l’offre de soins française à destination des patients étrangers ; des allègements administratifs pour l’accueil de médecins et de patients étrangers : un allongement de la durée maximale des stages d’observation de médecins étrangers de un à trois mois ; la refonte des conditions et des modalités d’accueil des médecins étrangers en formation spécialisée en France (« fellowship ») ou encore la mise en place d’une garantie d’un devis préalable et d’une facturation pour les soins programmés des patients étrangers non assurés et non couverts par un accord international, dans le cadre du code de la Sécurité sociale (étrangers payants, soins et autres prestations, hors législation coordonnée de Sécurité sociale). Par ailleurs, précise le Ministère de la Santé, « un compte spécifique de recettes sera créé au 1er janvier 2016 pour les établissements de santé qui permettra un suivi statistique des recettes entrant dans ce cadre ». Un point capital, surtout lorsque l’on sait que pour les seuls établissements de l’AP-HP, la facture pour les impayés de patients étrangers soignés en France avoisine les 118 millions d’euros !

Enfin, pour assurer le meilleur accueil possible à ces (riches) patients étrangers, les ministres ont même pensé à prévoir un accompagnement des métiers touchant à la conciergerie médicale et à l’hôtellerie à proximité des zones de soins. Les besoins de développement et d’adaptation du parc hôtelier à disposition des patients, français et étrangers, et de leur famille seront également examinés par les professionnels. Pour sa part, Jean de Kervasdoué proposait dans son rapport « l’ouverture d’hôtels haut de gamme spécialisés dans l’accueil de malades et de leurs familles ».

Encore beaucoup de réticences en France

Ainsi donc si le marché du tourisme médical existe bel et bien en France il est encore confidentiel, et son développement se heurte à un certain nombre de difficultés, plus culturelles et éthiques que techniques d’ailleurs. Alors que nombre de Français considèrent la santé comme un bien non commercial, ils se montrent inquiets face à un possible risque de marchandisation de la santé redoutant au final des difficultés d’accès aux soins, voire même un système de santé à deux vitesses. L’épisode de l’hospitalisation d’un riche Saoudien qui avait exigé qu’on privatise un étage entier du service orthopédique de l’hôpital Ambroise Paré à Boulogne-Billancourt en mai 2014 n’a pas aidé à l’apaisement des esprits. Et puis qu’est ce qui demain « pourrait empêcher des patients VIP français de réclamer en payant, d’avoir par exemple deux fois plus d’infirmières pour s’occuper d’eux » s’interroge dans La Croix (édition du 12 août 2015), le Professeur de diabétologie à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, André Grimaldi. Se pose aussi la question de l’application de tarifs spécifiques aux patients non-résidents même si un article de la loi du 21 décembre 2011 prévoit de majorer les tarifs pour les patients étrangers en provenance de pays n’ayant pas de convention de Sécurité sociale avec la France. Selon une étude de France Stratégie de mai 2015, les tarifs à destination des patients non-résidents seraient supérieurs de 30 à 40% aux tarifs de la Sécurité sociale. Une tarification qui pour l’auteur de la note, David Marguerit, « semble plutôt faible au regard du bon positionnement de la France en termes de compétitivité-prix ». Enfin, quid de la répartition des recettes ? Elles sont aujourd’hui conservées par les établissements ayant « hébergés » ces patients étrangers, ce qui aux yeux de certains peut poser problème en créant des disparités entre des établissements « attractifs (neuf, avec des chambres individuelles, parisiens, etc.) et d’autres établissements moins favorisés. Dernière interrogation, celle concernant le cadre juridique entourant la pratique du tourisme médical (interdiction faite aux hôpitaux français de pratiquer une activité commerciale, et interdiction faite aux médecins de faire de la publicité).

 

2651 K2_VIEWS