REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

L’agriculture, là commence notre futur !

Par Hervé Pillaud, Agriculteur*

C’est parce que je suis résolument optimiste et que je pense que c’est en regardant devant que l’on trouve les solutions que j’ai choisi « l’agriculture, là commence notre futur » en sous-titre de mon dernier livre « Vers un monde sans faim » publié aux éditions Diateino.

Ce serait présomptueux de dire qu’en écrivant cet essai durant l’été 2023, j’avais prévu la crise agricole qui a traversé la France et l’Europe en ce début d’année 2024. Et pourtant, c’est bien sur la perception d’un fond de crise larvée que m’en est venue l’idée. Nous sommes le vendredi 28 juillet 2023. Je suis invité à la conférence inaugurale de la foire agricole de Libramont au cœur de la Wallonie, à deux pas de la France, du Luxembourg, de l’Allemagne et des Pays-Bas. Le vétérinaire belge spécialiste des ruminants, Léonard Théron introduit la séance par ces mots : « Parce que je crois sincèrement que notre espèce est mue depuis 160 000 ans par deux énergies essentielles : le besoin de liberté et le besoin de s’alimenter, je suis convaincu que l’agriculture est cette épaisseur impalpable qui nous sépare de la barbarie. C’est par l’innovation que l’agriculture a progressivement éloigné les hommes de la famine, permettant à chacun d’assouvir son besoin de liberté dans le respect de celle d’autrui pour faire société commune ! ». C’est ainsi que j’ai eu l’inspiration d’écrire ce livre sans présager de ce qui se dessinait sûrement déjà.

Il aura fallu 210 jours entre la foire de Libramont et l’ouverture du Salon International de l’Agriculture à Paris le 25 février pour constater que la crise agricole qui couvait dans les campagnes nous obligeait toutes et tous à repenser notre rapport à l’agriculture.

Dans un sondage réalisé par l’IFOP en novembre 2023, la très grande majorité des Français (85 %) considère que les agriculteurs jouent un rôle majeur dans leur alimentation et trois sur quatre (74 %) déclarent leur faire confiance. Pourtant, les agriculteurs se sentent mal aimés. Une des raisons de ce malentendu se trouve dans une vision manichéenne de l’agriculture construite sur des postulats souvent biaisés qui nous ont éloignés des réalités. L’agriculture est plurielle et ce pluriel ne doit pas être matière à comparaison mais à complémentarité pour tracer notre avenir. Ces comparaisons fustigeant les uns, encensant les autres sont une des raisons du malaise agricole.

« Faites-nous confiance, nous ferons le reste », crient les agriculteurs sur les barrages. Sans prétendre que cette confiance doit être aveugle (la confiance n’exclut pas le contrôle), le deuxième catalyseur de la crise agricole est la suradministration. L’agriculture est victime d’un état devenu pathologiquement orwellien en multipliant des injonctions parfois contradictoires. La bureaucratie est devenue un outil essentiellement conçu pour défendre l’administration elle-même. Le désalignement est tel que plus personne ne sait à quelle vision politique les procédures se rattachent. Le slogan « on marche sur la tête » trouve ici tout son sens.

La troisième raison du malaise est bien sûr le revenu et, là aussi, l’approche manichéenne plus ou moins délibérée donne une vision de l’agriculture le plus souvent biaisée. Il n’existe pas de filières qui soient naturellement favorisées et d’autres forcément déshéritées et délaissées. Je connais des éleveurs et des maraîchers qui gagnent bien leur vie et c’est heureux ; je connais aussi des céréaliers ou des viticulteurs qui ont du mal à sortir un revenu et c’est d’autant plus dur pour eux quand les clichés leur renvoient l’image d’un revenu qui se doit d’être confortable.

Produire pour nourrir est la raison d’être de tout agriculteur qui se respecte. Préserver la planète et nourrir en même temps 8 et bientôt 10 milliards d’êtres humains est un vrai défi que l’on peut relever si tant est qu’il soit porté par une vision. Cette vision, c’est de passer d’une agriculture intensive en engrais chimiques et en pesticides à une agriculture à la fois économe dans l’utilisation des intrants et encore plus intensive dans l’utilisation de connaissances. Cette intensification est rendue possible par la maîtrise des technologies qui s’offrent désormais à nous. Nous devons les appréhender en repensant à la fois les politiques publiques, la recherche, la formation, l’industrialisation et à partir des possibilités que nous offrent les nouvelles technologies de la connaissance, du numérique mais aussi des biotechs.

Une rupture dans la manière de construire les politiques publiques est nécessaire. La simplification administrative en agriculture et bien au-delà, ne doit pas être pensée uniquement point par point (même si ce doit être fait à court terme pour redonner la confiance) mais par une refonte totale du système capable de transformer l’état en plateforme. A l’ère de l’IA, est-il légitime d’être encore à se demander quel agriculteur souhaiterait persister à remplir des formulaires à la main en y passant parfois trois jours entiers avec la trouille de se tromper et de construire les procédures sur cette base ? La transition agricole et écologique ne se fera pas sans une profonde réforme de l’état.

La recherche et la formation doivent être repensées pour, là aussi, mieux intégrer la notion de plateforme permettant la rupture des silos et favoriser ainsi la nécessaire interopérabilité des données et des compétences. La notion de communs doit être réhabilitée, le numérique nous y invite si nous savons réaliser l’utopie qu’il porte en germe comme nous propose Daniel Cohen dans « Homo Numéricus, la civilisation qui vient ». L’INRAE et bien d’autres centres de recherche travaillent sur l’édition du génome des plantes. Cette édition doit être utilisable en open source, associée en toute transparence aux nouvelles techniques de sélection, afin de permettre à l’immense majorité des espèces cultivables d’être sélectionnées et d’en exploiter les meilleures variétés. Le champ du possible est gigantesque, nous ne cultivons que quelques dizaines d’espèces sur les 7 à 8000 qui sont comestibles.

Les personnes capables de générer ce futur fertile existent, je les ai rencontrées. Elles sont dans les champs et les étables, elles sont dans les laboratoires et les écoles. Elles sont dans les start-ups de La Ferme Digitale en France, d’Incub’Ivoire à Abidjan, du Technion à Haïfa ou de l’UM6P à Ben Guérir. Partout, je suis allé à leur rencontre. Ce sont leurs histoires qui irriguent les plaines et les pâtures et qui conduisent vers ce monde sans faim. La volonté d’entreprendre et le besoin de confiance les réunissent.

J’ai écrit « Vers un monde sans faim, l’agriculture, là commence notre futur » parce que je suis viscéralement convaincu que c’est l’innovation qui façonne un futur souhaitable et que la réglementation n’est finalement qu’un prétexte à consolider une rente, fusse-t-elle collective. J’ai pris le parti de redonner à ceux qui entreprennent la place qui me semble devoir être la leur. L’intelligence collective de notre agora moderne doit être là pour fixer un cadre acceptable pour dessiner un futur souhaitable à tous, non pour définir des cases règlementaires où l’on tente de faire entrer un futur pensé sur les fondamentaux du passé. Nous vivons la fin d’un monde sans que le suivant ne soit encore défini. Des paramètres nouveaux sont nécessaires pour définir une ère nouvelle qui ne pourra se dessiner à partir de ce qui nous a conduits là où nous sommes, ni même à partir de principes érigés pour s’y opposer. Nous devons tenir compte des nouveaux paramètres qui s’imposent à nous : les limites de notre planète, le développement exponentiel de la population mondiale et les exceptionnelles avancées technologiques qui marquent le passage du troisième millénaire. Un monde est à inventer. Il doit tenir compte de ces trois éléments. Il ne peut être fondé sur les modèles qui nous ont conduits là où nous sommes. L’agriculture y jouera un rôle essentiel et c’est de notre capacité à satisfaire notre besoin de nous nourrir en respectant la terre où nous allons quérir notre pitance, que dépendra notre capacité à nous bâtir un avenir. 


*Hervé Pillaud est le seul agriculteur à avoir siégé au Conseil national du numérique. Il a exercé de nombreuses responsabilités dans les organisations agricoles. Il vient de publier aux Editions Diateino : « Vers un monde sans faim L’agriculture, là commence notre futur ! » - Préface d’Erik Orsenna

1429 K2_VIEWS

ISSN 2402-5836 Mentions légales Contact