REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Adaptation à l’élévation du niveau de la mer : qu’apprend-t-on du rapport du GIEC de février 2022 ?

Par Gonéri Le Cozannet, Chercheur au BRGM*

Le mot « urgence » revient à plusieurs reprises dans le résumé aux décideurs du 6ème rapport du GIEC portant sur les impacts du changement climatique, la vulnérabilité et l’adaptation. Ce résumé, approuvé par les gouvernements, ne prescrit aucune politique publique ou action particulière.

Il fait simplement le constat que l’adaptation se fait à un rythme trop lent pour contenir l’augmentation des risques du changement climatique, induits notamment par les canicules, les précipitations et les sécheresses plus intenses et plus fréquentes.

En ce qui concerne l’élévation du niveau de la mer, le constat est identique : nous savons que l’élévation du niveau de la mer, actuellement de 4 mm/an environ, se poursuivra pendant plusieurs siècles. Même si les émissions de gaz à effet de serre s’arrêtaient subitement aujourd’hui, l’océan, les glaciers de montagne et les calottes de glace au Groenland et en Antarctique continueraient à s’ajuster au réchauffement de 1,1°C que nous observons aujourd’hui, et le niveau de la mer atteindrait environ 1 m en 2300.

La première urgence pour éviter une accélération de l’élévation du niveau de la mer est donc de ne pas renoncer aux objectifs de l’accord de Paris, et de limiter le réchauffement climatique bien en-deçà des 2°C au-dessus de la période préindustrielle. Seule l’atteinte de cet objectif permet de stabiliser l’élévation du niveau de la mer au rythme actuel et d’accorder plus de temps pour l’adaptation aux risques de submersion marine, d’érosion côtière et de salinisation des sols et des estuaires.

La seconde urgence, c’est l’adaptation, et tout particulièrement l’adaptation aux submersions chroniques à marée haute par conditions météorologiques normales. Ces submersions chroniques perturbent déjà aujourd’hui les transports et les activités portuaires dans certains secteurs tels que la côte de la Virginie aux Etats Unis ou dans le Pacifique Ouest. Elles sont amenées à se multiplier dans entre 2030 et 2050, un peu partout dans le monde, et en particulier dans les zones peu exposées aux vagues et à faible marnage comme la Méditerranée ou les Antilles. L’exemple de Venise et de la barrière Mose, présenté dans le chapitre 13 du rapport du GIEC de février 2022, montre qu’il faut parfois plusieurs décennies pour mettre en place une infrastructure permettant de prévenir ce type de submersions. Dans le rapport du GIEC, l’urgence à l’adaptation est donc motivée par le constat que concevoir et mettre en œuvre l’adaptation côtière et sa gouvernance prend du temps, parfois plusieurs décennies.

Au-delà de 2°C, le niveau de la mer continuera à accélérer. Il pourrait atteindre 1 cm/an après 2050, et peut-être davantage dans le cas d’une fonte rapide des calottes de glace au Groenland, et surtout en Antarctique. Ainsi, 1.7 m d’élévation du niveau de la mer en 2100, 4 ou 5 m en 2150 et 15 m en 2300 ne peuvent totalement être exclus aujourd’hui, selon le rapport du GIEC publié en juillet 2021. Pour préparer l’après 2050, l’anticipation est donc la clé. Le rapport du GIEC illustre comment cadrer cette anticipation. Il s’agit tout d’abord de procéder à un inventaire des mesures d’adaptation possibles, par exemple de protection ou de relocalisation des enjeux, ou encore des mesures d’accompagnement telles que des systèmes d’alerte ou des réglementations limitant la construction en zones basses. Par la suite, il s’agit de déterminer quelles mesures seraient possibles ou pertinentes aujourd’hui, en 2030, en 2050 ou ultérieurement. Cette démarche permet non seulement d’anticiper la faisabilité et l’efficacité d’une stratégie d’adaptation, mais aussi d’examiner les conséquences à long terme des choix actuels. Dans le cas de la barrière de la Tamise, par exemple, les mesures envisagées permettraient d’assurer la protection contre les inondations jusqu’à 3 m d’élévation du niveau de la mer environ. Au-delà de 3 m, l’infrastructure actuelle ne suffira plus, et une autre barrière devra être construite plus en aval dans l’estuaire, afin de protéger Londres et sa région de submersions marines. Ce type d’analyse nécessite un travail très important de scénarisation des grandes tendances climatiques, sociales, économiques et environnementales : ce sont ici les UK Climate Projections, mises à jour tous les 10 ans, et qui servent de référence pour l’adaptation au Royaume-Uni.

Dans le rapport du GIEC de février 2022, de nombreuses mesures d’adaptation sont évaluées au regard de leur faisabilité, de leur efficacité, ainsi que de leur cohérence avec les autres objectifs de développement humain, de protection de l’environnement et de réduction des émissions de gaz à effets de serre. Par exemple, la relocalisation des enjeux est une mesure très efficace, mais dont la faisabilité est souvent compromise par l’enthousiasme modéré qu’elle suscite sur le terrain. Les mesures consistant à donner de l’espace pour les écosystèmes, tels que les marais côtiers, les systèmes dunaires, ou, en outre-mer, les coraux ou la mangrove, ont des effets bénéfiques pour les écosystèmes et le paysage, mais il n’est pas certain qu’elles soient suffisantes pour garantir des niveaux de protection satisfaisants contre les inondations si l’on échoue à stabiliser l’élévation du niveau de la mer autour de 4 mm/an. Les mesures d’ingénierie sont efficaces, et certainement indispensables en milieu urbain, mais elles ont des conséquences à long terme : une fois la côte urbanisée et protégée par une digue, il est difficile d’envisager une autre trajectoire d’adaptation. De plus, on sait que l’adaptation, lorsqu’elle consiste à mettre en place des digues, des enrochements ou des épis, se fait souvent au détriment des écosystèmes côtiers et de la qualité des milieux hydro-sédimentaires.

Le rapport du GIEC de Février 2022 fait le constat que les progrès sont réels en matière d’adaptation côtière, notamment en Europe. Pourtant, aucun pays n’a aujourd’hui déployé un dispositif complet pour anticiper l’élévation du niveau de la mer. Par exemple, la réglementation française permet de limiter l’urbanisation des zones inondables, mais nous avons beaucoup à apprendre de nos partenaires américains, italiens et néo-zélandais pour ce qui concerne la gestion des submersions chroniques à marée haute. De même, nous pourrions être davantage inspirés des exemples hollandais et anglais d’anticipation de l’adaptation pour les défenses côtières, les sites industriels, urbains ou patrimoniaux majeurs ou encore les sites et sols pollués. En Australie et en Nouvelle-Zélande, le rapport du GIEC de Février 2022 montre que l’adaptation à l’élévation du niveau de la mer souffre d’un manque de coordination, de cohérence et d’efficacité de sa gouvernance. Ceci peut encourager à compléter le dispositif réglementaire et institutionnel existant, afin de ne pas être pris de court lorsque les effets de l’élévation du niveau de la mer se manifesteront de manière évidente en France et ailleurs dans le monde.

Plus généralement, le rapport du GIEC de Février 2022 peut être vu comme une boîte à outil à la disposition de chacun. Quelles que soient nos responsabilités, nous prenons quotidiennement des décisions qui favorisent ou défavorisent l’adaptation et la transition écologique. Ces décisions peuvent être individuelles, par exemple en adoptant des comportements adaptés lors de canicules, ou collectives, par exemple en transformant la ville pour limiter les ilots de chaleur urbain, favoriser la marche et le vélo, comme montré dans le chapitre 6 du rapport sur la ville. Le rapport du GIEC montre que nous ne sommes pas aujourd’hui sur une trajectoire favorable en ce qui concerne le changement climatique. Mais il montre également qu’il nous reste une courte fenêtre d’opportunité pour contenir l’augmentation des risques, tout en atteignant les objectifs de développement social et économique durable de l’agenda 2030. 


* Coauteur du rapport du Giec

66 K2_VIEWS