REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Résistance aux antibiotiques : la nécessité d’une réponse globale

Par François Lacoste, Directeur Exécutif, Recherche et Développement, bioMérieux

Les antibiotiques constituent l’une des découvertes médicales majeures du 20ème siècle. Ils ont permis des progrès médicaux considérables permettant d’améliorer la santé humaine et de sauver la vie de nombreux patients. Malheureusement, une utilisation abusive et parfois inappropriée de ces médicaments a entraîné l’émergence de souches bactériennes résistantes.

Aujourd’hui, le traitement d’un nombre croissant d’infections telles que la pneumonie ou la septicémie est devenu difficile, voire impossible, suite à la perte d’efficacité de nombreux antibiotiques. Et la résurgence de certaines maladies comme la tuberculose, devenue extrêmement difficile à traiter en raison de l’apparition de multirésistance, pose d’énormes problèmes de santé publique dans certains pays.

La résistance aux antibiotiques est un phénomène dont on parle trop peu : c’est une pandémie silencieuse, responsable de 700 000 décès chaque année dans le monde selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette dernière a même classé l’antibiorésistance parmi les dix plus grands défis qui menacent la santé humaine.

L’une des causes de décès les plus importantes dans le monde d’ici 2050 ?

Un rapport alarmant, réalisé par l’économiste anglais Jim O’Neill et publié en 2016, va encore plus loin. Selon ses estimations, si aucune mesure significative n’est prise, d’ici à 2050, la résistance aux antibiotiques pourrait causer la mort de 10 millions de personnes par an. Elle deviendrait ainsi l’une des causes de décès les plus importantes dans le monde, devant le cancer, le diabète ou les accidents de la route. A cela s’ajouterait un impact économique considérable que Jim O’Neill évalue à 100 000 milliards de dollars en termes de perte de production mondiale.

Le sujet dépasse la santé humaine stricto sensu, car il concerne également la santé animale et l’environnement. Pour adresser ce défi mondial majeur, on parle volontiers d’approche « One Health » en anglais ou « Une seule santé » en français.

Nous avons besoin d’une réponse globale « One World » pour faire face à ce phénomène, et il est primordial que les différents acteurs publics et privés – autorités de santé, industriels, académiques, scientifiques, médecins et professionnels de santé - travaillent main dans la main. Nous avons été capables de le faire dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, le combat contre l’antibiorésistance doit pouvoir s’appuyer sur une approche collective similaire, au service du progrès scientifique, médical et social.

En France : un programme de recherche prioritaire et une interface nationale

En tant qu’industriels engagés dans la lutte contre les maladies infectieuses depuis plus de 50 ans, nous constatons clairement une évolution de la prise en compte de ce défi majeur de santé publique que représente la résistance aux antibiotiques.

La France est un pays reconnu sur le plan international pour l’excellence de son savoir-faire en microbiologie. Une mission nationale à l’antibiorésistance définit l’action des pouvoirs publics. Depuis 2019, le Contrat Stratégique de la Filière santé inclut un projet dédié à l’antibiorésistance afin de renforcer les efforts de la France et permettre à notre pays d’occuper la place qu’il mérite sur la scène internationale dans ce combat.

Parmi les projets soutenus dans ce cadre : la création de l’Interface nationale ANTIBIORESISTANCE. Destinée à la communauté scientifique, cette plateforme intersectorielle et interactive, identifie les acteurs publics et privés, plateformes et réseaux, activités de coordination et d’animation, et recense les projets de recherche relatifs à l’antibiorésistance (https://ppr-antibioresistance.inserm.fr/fr/).

L’Inserm, qui a élaboré et assure le développement de l’interface, a fixé des objectifs clairs : identifier l’ensemble des forces en présence en recherche fondamentale, environnementale, vétérinaire, clinique, santé publique, sciences humaines et économiques ainsi que dans le domaine de l’innovation, incluant les industriels ; élaborer et maintenir une base de données en accès libre et interopérable de tous les acteurs et programmes de recherche financés (public–privé) ; et interconnecter le très large éventail de compétences et d’expertises présentes sur le territoire.

L’interface s’est enrichie récemment de nouvelles fonctionnalités, avec la mise en ligne d’une version anglaise, permettant de l’ouvrir à l’international, d’attirer des talents et développer les compétences ainsi que de faciliter la mobilisation de toutes les énergies autour d’un objectif commun. C’est ce dont nous avons besoin pour faire face au problème de l’antibiorésistance qui frappe tous les pays du monde quel que soit leur niveau de vie.

En France, le Programme Prioritaire de Recherche (PPR) national antibiorésistance piloté par l’Inserm et doté de 40 millions d’euros par le Secrétariat général à l’investissement (SGPI) a permis, dès cette année, la mise place de 11 consortia dont les objectifs principaux sont de proposer des nouvelles stratégies pour lutter contre l’antibiorésistance et pour un usage raisonné des antibiotiques. Ce programme a permis également de renforcer les réseaux et plateformes existants dans une approche « One Health ». Ainsi 4 millions d’euros ont été dédiés à la création et au développement d’une plateforme multi-omique, d’un méta-réseau de professionnels de santé et d’un observatoire rassemblant les sciences humaines et sociales (SHS) et acteurs de santé (contact : ppr-antibioresistance.inserm.fr).

Malgré tout, il reste du chemin à parcourir pour éloigner la menace, car l’antibiorésistance est exacerbée par l’absence de développement de nouvelles classes d’antibiotiques depuis la fin du 20ème siècle. La plupart des grandes entreprises pharmaceutiques ont abandonné leurs programmes de recherche dédiés aux antibiotiques car les retours sur investissement sont nettement moins importants que dans d’autres domaines comme l’oncologie ou les maladies chroniques par exemple. Les innovations en la matière sont principalement portées aujourd’hui par des start-up qui n’ont souvent pas les capacités financières suffisantes pour investir dans des études cliniques longues et coûteuses.

Vers un nouveau modèle économique

Une réflexion sur un nouveau modèle économique doit être menée, afin de permettre à l’industrie de la santé de valoriser ses innovations et de l’inciter à découvrir de nouvelles classes thérapeutiques, pour compenser des investissements importants générant des retombées commerciales peu satisfaisantes. La question du remboursement est cruciale, tout comme celle de la simplification et de l’accélération des règles d’accès au marché.

Le financement des tests diagnostiques est également un sujet primordial. La lutte contre l’antibiorésistance ne repose pas uniquement sur le traitement. Les solutions diagnostiques permettent un usage raisonné des antibiotiques en identifiant, pour chaque patient, la bactérie responsable de l’infection, sa sensibilité aux différents antibiotiques afin d’administrer la molécule la plus adaptée, à la bonne dose et sur la bonne durée. Une médecine de plus en plus personnalisée permettra d’optimiser et de diminuer la consommation d’antibiotiques. C’est là toute la valeur médicale et économique du diagnostic in vitro.

Alors, comment financer l’innovation si l’on consomme moins d’antibiotiques ? L’idée d’un modèle dit d’abonnement ou de souscription est intéressante, des sommes forfaitaires pouvant être sécurisées au niveau national indépendamment de leur prescription réelle, comme cela a déjà été mis en place dans quelques pays.

Lors du dernier sommet du G7 en Grande-Bretagne, les ministres de la santé ont discuté de la résistance aux antibiotiques au même titre que d’autres menaces pour la santé. Cela témoigne d’une prise de conscience internationale. Il est important de poursuivre cet effort pour favoriser le développement de nouvelles molécules et la mise en place d’un nouveau modèle économique. La France peut revendiquer un rôle majeur dans ce domaine-là. 

29 K2_VIEWS