REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“De notre souveraineté, dépend notre avenir agricole”

Par Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

Depuis le milieu du XXème siècle, l’agriculture paysanne et traditionnelle, qui avait subsisté durant l’entre-deux-guerres, a peu à peu laissé place à une agriculture moderne, fondée sur la qualité de ses productions. C’est ce modèle, qui a fait de la France la première puissance agricole européenne, que nous devons continuer de renforcer avec force et détermination.

Trop peu le savent, mais notre secteur est l’un de ceux qui a le plus évolué au cours des soixante-dix dernières années. Les agriculteurs sont devenus ces « entrepreneurs du Vivant qui nourrissent le peuple », comme j’aime les qualifier. Ils vivent de leur passion pour la Nature et de la noble mission de nourrir leurs concitoyens, qui leur a été confiée à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au lendemain de ces années difficiles, l’objectif était double puisqu’il fallait à la fois subvenir aux besoins des Français, mais aussi conquérir notre autonomie alimentaire. Pour ce faire, l’agriculture française a opéré de profondes mutations, en augmentant notamment ses productions. Toujours plus innovante et en pointe, elle a saisi les multiples opportunités offertes par l’essor de la mécanisation puis, un peu plus tard, par l’émergence de l’agro-chimie.

Cependant, notre agriculture doit aujourd’hui faire face à de nouveaux défis. Car si nous avons bâti un modèle agricole solide, nous avons, dans le même temps, rendu notre agriculture plus vulnérable. Certaines de nos fragilités se sont d’ailleurs révélées de manière exacerbée ces derniers mois. Ces fragilités, ce sont nos dépendances : aux marchés extérieurs d’abord, mais aussi aux intrants ou encore aux aléas climatiques. Il nous faut agir car ces dépendances questionnent notre souveraineté agro-alimentaire.

Or, il ne peut y avoir de France forte sans une agriculture forte. Regagner en souveraineté agro-alimentaire constitue donc le principal défi que nous devons relever en ce début de XXIème siècle.

Regagner en souveraineté, c’est d’abord adopter une vision politique pour sortir de nos dépendances, avec en premier lieu notre dépendance aux importations. C’est d’ailleurs tout l’objet de mon combat, qui est aussi celui du président de la République, pour bâtir l’autonomie protéique de notre pays. Le plan protéines, présenté en décembre dernier, apporte des réponses concrètes pour relever ce défi. Notre pays se mobilise et investit plus de 100 millions d’euros pour relocaliser la production de protéines végétales sur notre territoire. Avec ce plan protéines, nous agissons donc très concrètement en faveur de l’environnement, car en réduisant nos importations, nous luttons dans le même temps contre la déforestation et contre la destruction de biodiversité. Nous agissons aussi pour nos agriculteurs, qui n’auront plus à subir la fluctuation des cours mondiaux, et in fine pour notre souveraineté.

Et ce combat est d’autant plus important qu’il permet de mettre fin à un système organisé comme tel depuis de nombreuses années, qui nous rendait dépendants d’importations venues de pays aux normes environnementales bien moins-disantes que nous. Nous ne pouvons accepter cette dépendance à des systèmes de production qui ne respectent pas les mêmes règles que nous. Et c’est un sujet européen pour lequel je me suis battu et pour lequel je continuerai à me battre. L’Europe nous protège au travers de la Politique Agricole Commune (PAC). Demain, cette PAC sera à la fois plus verte et plus juste pour nos agriculteurs, notamment grâce l’instauration d’écorégimes obligatoires pour tous les Etats membres. Mais nous devons aller encore plus loin, en refusant d’importer des produits qui ne respectent pas les standards sur lesquels les pays membres se sont accordés. C’est une vraie question de souveraineté que nous porterons lors de la présidence française de l’Union européenne en janvier 2022. Si je suis attaché à une agriculture forte et ouverte sur le monde, je suis également convaincu que l’Europe doit exporter ses normes et non se faire imposer celles des autres.

Sortir de nos dépendances, c’est aussi adapter notre agriculture aux aléas climatiques. L’épisode de gel qui a frappé notre pays en avril dernier nous rappelle d’ailleurs à quel point le vivant est complexe. Pour affronter cette complexité, il nous faut d’abord accélérer l’investissement dans du matériel de protection et d’adaptation. C’est ce que prévoit le plan France Relance avec une enveloppe de 200 millions d’euros. Mais cela passe aussi par une refonte totale du système d’assurance récolte, sur laquelle nous travaillons en concertation avec les filières. Enfin, il nous faut également trouver les moyens d’avancer sur la question de l’eau. Ce sera tout l’objet du Varenne agricole de l’Eau et du Changement Climatique, qui a été lancé fin mai, et qui doit nous permettre d’aboutir à une politique durable de gestion de l’eau en agriculture.

L’agriculture est évidemment victime du changement climatique, mais elle possède aussi la capacité de le combattre. Après la mer, c’est bien dans le sol que l’on capte le plus de CO2. Il faut le dire et il faut valoriser cette action de captation de dioxyde de carbone, au travers de crédits carbone, comme nous avons su le faire pour la forêt. N’oublions jamais que nos agriculteurs vivent de cet environnement qu’ils chérissent : ils sont des acteurs de la lutte contre le changement.

Regagner en souveraineté alimentaire, c’est mieux valoriser la qualité de notre agriculture. Aujourd’hui, toutes les études le montrent : l’agriculture française est l’une des plus durables au monde. Notre modèle agricole est fondé sur la qualité, avec des exploitations familiales et des normes exigeantes. Cette exigence et cette qualité, nous devons les maintenir, en accélérant notamment les transitions que nous avons déjà engagées. Les transitions doivent se faire avec nos agriculteurs, jamais contre. C’est pourquoi l’Etat accompagne les agriculteurs au travers du plan France Relance en leur permettant d’investir dans des agroéquipements favorables à la transition agro-écologique, mais en favorisant également la création de valeur économique associée à la création de valeur environnementale. Nous croyons en la force de notre agriculture pour se renouveler et relever pleinement le défi de la transition agro-écologique.

Pour relever ces défis, l’agriculture française peut compter sur la qualité de sa recherche agronomique et sa capacité à innover. Depuis toujours, notre secteur sait se saisir des possibilités qui lui sont offertes. Nul doute que le XXIème siècle verra naître des inventions qui lui permettront de prendre le virage de la transition écologique et d’accroître sa résilience. Plus encore que par le passé, l’agriculture continuera d’être un secteur d’innovation, à la pointe de la technologie. Nous allons continuer à investir à travers le Plan d’Investissement d’Avenir (PIA 4). Mais nous devons également nous battre en nous reposant davantage sur la raison et sur la science. L’exemple le plus criant est celui de la sélection variétale et des « new breeding techniques » (NBT). A l’heure où nous sommes confrontés à l’intensification et à la multiplication des aléas climatiques et où nous devons nourrir la planète tout en réduisant la pression sur l’environnement, il nous faut regarder au-delà des dogmes et considérer les avantages indéniables de ces techniques. Ayons le courage de remettre la raison scientifique au cœur du débat, pour faire de notre résilience et de notre souveraineté agro-alimentaire notre horizon de demain.

Enfin, et c’est sans doute la première étape pour assurer notre souveraineté agro-alimentaire, il nous faudra assurer le renouvellement des générations. Les nombreux agriculteurs qui partiront à la retraite devront être remplacés. Car c’est peut-être une force de l’évidence, mais s’il n’y a pas de pays fort sans une agriculture forte, il ne peut y avoir non plus d’agriculture sans agriculteur. Et à ce sujet, notre enseignement agricole fait notre force. Nous savons former les futurs agriculteurs aux défis qui les attendent. Mais il nous faut aller plus loin et susciter les vocations.

Cette question est évidemment liée à celle de la rémunération. Pour que des jeunes acceptent de s’engager dans cette belle voie de l’agriculture, il est impératif que nos agriculteurs puissent gagner décemment leur vie. L’enjeu est à la fois de créer de la valeur, mais aussi de mieux la répartir tout au long de la chaîne. La loi EGAlim a déjà permis des avancées. Nous continuerons à œuvrer dans ce sens avec une proposition de loi, portée par le député Grégory Besson-Moreau, et qui reprend les principales recommandations formulées par la mission de Serge Papin. Mais le consommateur a également un rôle à jouer : en renforçant sa vigilance face aux prix pratiqués, en préférant les produits frais et les produits locaux et en accompagnant nos agriculteurs dans les transitions par le biais de son acte d’achat. Notre agriculture repose sur la qualité, et c’est cette qualité que nous devons veiller à rémunérer à sa juste valeur. La compétitivité de notre modèle agricole en dépend !

Depuis toujours, le progrès de nos sociétés est fortement lié au développement de l’agriculture. Celle-ci n’a jamais cessé d’évoluer et a opéré, au fil du temps, toutes les transitions que nous lui avons imposées. Désireuse d’accroître sa résilience, notre agriculture continuera d’évoluer avec son temps et de se renouveler pour relever cet immense défi de la souveraineté. En tant que Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, j’y mets toute mon énergie. Toute mon action est tournée vers cet objectif : reconquérir notre souveraineté alimentaire. 

1262 K2_VIEWS