REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Confinements : les bénéfices justifient-ils leurs coûts ?

Par Kevin Brookes, PhD, Directeur des études du think tank GenerationLibre, et Henri Leleu, M.D., PhD, médecin spécialiste en santé publique

Après trois confinements successifs plus d’un an après le début de la pandémie de COVID-19, l’heure est de dresser le bilan des politiques de confinement.

Tout d’abord, la gestion de la pandémie a marqué une mutation de l’action publique se justifiant de plus en plus derrière un « impératif sanitaire ». Cette conception est problématique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il relève d’une conception très restrictive de la santé qui se résumerait à des chiffres de décès et d’occupation d’hôpitaux. En la matière, il est toujours utile d’en revenir à la définition de la santé qu’offre l’Organisation Mondiale de la Santé : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Or, de nombreuses mesures associées au confinement ont eu un impact important sur des variables de bien-être qui fondent la santé d’un individu. Sur le bien-être mental, l’enquête CoviPrev a montré une augmentation significative de la dépression chez les Français pendant les confinements, avec presque un jeune sur cinq qui a considéré mettre fin à ses jours durant le 3ème confinement ! D’autre part, cette politique franchit un nouveau palier en matière d’intrusion dans la vie personnelle des citoyens. On est clairement dans ce que Michel Foucault appelait la « biopolitique », c’est-à-dire l’idée que le pouvoir ne s’exerce plus sur le corps social, mais directement sur le corps individuel qui est « pris à l’intérieur de pouvoirs lui imposant des contraintes, des interdits ou des obligations ». De plus, les dégâts collatéraux en termes de libertés publiques sont importants, notamment en ce qui relève des droits du Parlement. À l’instar des lois d’urgence votées dans le cadre des derniers attentats terroristes, on peut s’attendre à ce que les dispositions d’exceptions restent en vigueur après la fin de la pandémie. L’observatoire des libertés confinées mis en place GenerationLibre est et sera là pour en témoigner. Enfin, cette conception de l’action publique est problématique, car elle est court-termiste. Cette tendance n’est pas nouvelle et était déjà observée en son temps par l’économiste Frédéric Bastiat qui invitait ses condisciples à distinguer ce que l’on voit (les effets visibles et à court terme des politiques publiques), de ce que l’on ne voit pas (les impacts à plus long terme et souvent inattendus des politiques publiques). L’« impératif sanitaire » en opposant la santé et l’économie ne prend pas assez en considération le fait que les pertes économiques causées par les confinements et l’aggravation des inégalités socio-économiques de santé associées se traduisent par des conséquences négatives sur leur santé et in fine l’espérance de vie.

Les décideurs publics n’ont pas assez soumis les décisions prises dans un contexte d’urgence sanitaire à une analyse coût-bénéfice de leur impact.

Dans une note que nous avons signée avec GenerationLibre, nous tentons d’estimer les coûts et les bénéfices des politiques de confinements à partir de la même métrique : les années de vie. L’exercice est inédit en France. Il est complexe d’un point de vue méthodologique en raison du caractère partiel des données disponibles et de la difficulté de distinguer les effets du confinement par rapport à ceux plus généraux de la pandémie. La période retenue est celle allant de mars 2020 à avril 2021, prenant ainsi en compte l’effet des deux premiers confinements.

La littérature scientifique internationale ne fait pas apparaître de consensus sur la capacité des politiques de confinement stricts à sauver des vies, même si ces politiques semblent produire des effets à court terme. Certains travaux scientifiques considèrent que l’effet des confinements strictes est marginal par rapport à des mesures volontaires, d’autres, en recourant à des modèles mathématiques excluant le comportement des individus face aux risques, vont jusqu’à considérer que 500 000 décès ont été évités. Nous estimons, à partir d’un modèle d’agent (parue dans une revue Nature) que le nombre de décès évités pourrait être d’environ 100 000 (pour 100 000 décès observés). Ce modèle considère qu’en l’absence d’un confinement stricte, les Français, à l’instar des Suédois, auraient adapté d’eux même leurs comportements en recourant davantage au télétravail ou limitant une partie de leurs contacts sociaux. L’espérance de vie moyenne de ces décès évités a été estimée à 5 ans, en prenant en compte l’âge avancé et la fréquence des comorbidités parmi les décès de la COVID 19. Nous estimons ainsi à 500 000 le nombre d’années de vie sauvées grâce aux confinements strictes en France.

Il est difficile d’estimer le coût des mesures restrictives sur l’économie et leur répercussion sur la santé des citoyens. Nous avons des données parcellaires qui indiquent des effets néfastes directs sur la santé mentale des Français et notamment des jeunes (voir le rapport de parlementaire de Marie-George Buffet sur la question). Nous savons aussi qu’un impact de la crise financière de 2008-2010 sur la mortalité a été documenté.

Pour avoir un portrait plus général des effets des confinements en termes d’années de vie perdues, nous avons privilégié une autre démarche en prenant une variable très corrélée à l’espérance de vie : le revenu. Nous avons identifié la population qui avait perdu des revenus suite aux confinements pour laquelle nous disposions de données. Les personnes retraitées, travaillant dans la fonction publique ou en CDI ont été à l’abri des conséquences économiques des confinements. En revanche, 3,6 millions de non-salariés ont vu leur revenu moyen chuter de 22 %, 420 000 personnes ont été mises en activité partielle de longue durée et ont vu leur revenu chuter d’environ 16 %, et 768 000 nouveaux chômeurs estimés par l’OFCE ont subi une baisse comprise entre 25 % et 43 % de leur salaire d’emploi. Sur ces 4,8 millions de déclassés, on considère que 1 million a basculé dans la pauvreté (données du Secours Catholique) et que les 4 millions restant ont perdu l’équivalent d’un quintile de revenus. On estime que leur perte de revenus durera au moins 5 ans à partir des données de la crise de 2008 et de la persistance de la pauvreté en France. En confrontant ces chiffres aux différences d’espérance de vie en fonction des revenus, on estime le nombre d’années de vies qui pourrait être perdues en raison des conséquences économiques des confinements à 1,2 million.

Notre première estimation des coûts et bénéfices des politiques de confinements peut se résumer à deux chiffres : 500 000 années de vies sauvées pour 1,2 million perdues. Les coûts seront supérieurs aux bénéfices. Même en considérant des hypothèses alternatives (rebond économique plus précoce pour les individus), la balance ne pèse pas clairement en faveur des confinements. Il ne s’agit que d’une première estimation et les chiffres ne sont pas définitifs et devront être actualisés. Nous n’en déduisons pas que les confinements n’étaient pas souhaitables. Difficile de critiquer les décisions de mars 2020 alors que nous ne disposions d’aucune information sur la pandémie. En revanche, nous invitons les décideurs publics, et notamment le Parlement, à produire une évaluation rigoureuse ex ante des coûts et de bénéfices de toutes politiques qui pourraient avoir un impact significatif sur la vie et la santé des Français. Il conviendra aussi dans les mois à venir d’évaluer les impacts des mesures sanitaires sur l’aggravation des inégalités socio-économiques et de santé, et de proposer en priorité des solutions pour les réduire. Enfin, nous appelons à cesser d’opposer la santé et l’économie. Une économie en mauvaise santé aura des conséquences sanitaires à long terme, même si elles seront difficiles à mesurer. 

Pour retrouver la note de GenerationLibre sur le sujet :

https://www.generationlibre.eu/covid19-confinements-annees-de-vie-gagnees-annees-de-vie-perdues/