REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

L’alimentation durable, clé de notre résilience climatique et écologique

Par Jean-Luc Fichet, Sénateur du Finistère

À quelques semaines de l’examen par le Sénat du projet de loi de lutte contre le dérèglement climatique, nous devons rappeler avec force que l’alimentation durable en constitue l’un des leviers majeurs.

Alors qu’il nous faudra nourrir une population qui devrait atteindre 9 à 10 milliards d’êtres humains aux alentours de 2050, il apparaît clairement que les systèmes alimentaires qui se sont développés au XXème siècle dans les pays occidentaux, avant de se diffuser dans de nombreuses autres parties du monde, ne sont pas durables en termes de consommation de ressources naturelles, d’impact environnemental et de santé.

Le haut niveau de productivité rendu possible par l’intensification de l’agriculture s’est en effet réalisé au détriment de la biodiversité et de la qualité des sols, ce qui érode progressivement le capital productif agricole et compromet donc notre capacité future à produire.

Ce constat des impasses des systèmes alimentaires issus de la transition alimentaire et de la révolution agricole m’a amené à produire un rapport sur le sujet, présenté au nom de la Délégation à la prospective du Sénat avec l’ancienne Sénatrice Françoise Cartron (Rapport n°476 du 28 mai 2020 : "Vers une alimentation durable : un enjeu sanitaire, social, territorial et environnemental majeur pour la France").

Ce rapport, issu d’un travail de huit mois ayant donné lieu à une cinquantaine d’auditions, s’est employé à rechercher quelles inflexions, voire quelles ruptures, pourraient faire émerger des systèmes alimentaires plus durables.

L’état des lieux du système alimentaire français que nous y réalisons confirme tout d’abord que notre alimentation est devenue plus riche en énergie et en produits animaux, mais aussi davantage transformée - voire ultratransformée - par l’industrie.

La consommation alimentaire hors domicile s’est également beaucoup développée. En même temps que nos assiettes, ce sont nos liens symboliques à l’alimentation qui ont changé.

Il est vraisemblable que nombre des traits actuels de notre alimentation perdureront car ils sont liés à des tendances sociologiques et économiques lourdes et à une modification de nos modes de vie.

Si le système alimentaire français n’est pas durable, il est néanmoins indéniable que celui-ci se transforme.

On assiste ainsi dans certains secteurs de la société à des tentatives de redéfinition du bien manger qui se caractérisent par une place croissante accordée aux préoccupations citoyennes : manger écologique, manger éthique, manger local...

Ces valeurs nouvelles se traduisent en partie par une évolution des pratiques : la baisse de la consommation de viande, amorcée dans les années 1980, est désormais une tendance bien établie.

Ce constat ne saurait cependant être complet sans l’analyse des différences sociales qui demeurent très marquées dans le domaine de l’alimentation, les ménages modestes concentrant les nombreux problèmes de santé liés à l’alimentation trop riche et déséquilibrée héritée du XXème siècle.

Le rôle de notre alimentation actuelle dans les maladies dites de pléthore est en effet aujourd’hui très bien documenté. Il est donc primordial de développer l’étiquetage et les recommandations nutritionnelles mais aussi de lever les barrières économiques par des incitations financières afin de permettre à tous d’accéder à des aliments plus sains.

Nous devons également soutenir les innovations sociales portées par les acteurs associatifs ou locaux, notamment celles qui permettent de rapprocher consommateurs et producteurs sur un même territoire.

Face à cette prise de conscience de la non-soutenabilité de notre système alimentaire, le rapport s’attache ensuite à identifier les conditions nécessaires pour faire émerger une alimentation plus durable.

Sur ce point, deux axes de transformation apparaissent clairs pour guider la transition alimentaire du XXIème siècle : sobriété et végétalisation.

Aller vers plus de sobriété alimentaire, c’est à la fois moins manger et moins gaspiller. Il me semble qu’il s’agit là du point essentiel, du levier majeur pour diminuer les impacts négatifs de notre alimentation.

La végétalisation de nos assiettes, entendue comme un rééquilibrage des apports végétaux et animaux et non comme une exclusion de ces derniers, vient ensuite accompagner cette sobriété, afin de lui conférer une efficacité sanitaire et environnementale maximale.

Il nous faut en effet sur ce point promouvoir un discours équilibré et apaisé quant à la consommation de produits animaux (« en manger moins pour en manger mieux »), en soulignant leur intérêt nutritionnel et en rappelant que des filières d’élevage durables constituent un élément-clé de la conversion agroécologique, indispensable à la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre et à la préservation de la biodiversité.

Il est également important de renforcer l’adaptation et la résilience de l’agriculture face aux effets du réchauffement climatique grâce à la diversification agroécologique des espèces cultivées et à la recomposition progressive de la géographie des cultures, en accompagnant techniquement les agriculteurs à cette conversion.

Concilier santé et environnement est possible, mais complexe. L’adage selon lequel une alimentation bonne pour la santé est nécessairement bonne pour l’environnement ne se vérifie pas toujours.

Il faut en outre intégrer la dimension d’acceptabilité culturelle et de plaisir dans la défense des régimes alimentaires durables, en soulignant que l’impact sanitaire et écologique de l’alimentation peut être fortement réduit sans bouleverser les habitudes alimentaires.

Car si pour manger durable, il faut renoncer à ses traditions culinaires, à ses goûts et au plaisir de se nourrir, il y a peu de chances que les consommateurs adoptent une telle démarche !

En tout état de cause, une telle transformation ne pourra se faire sans la levée d’un certain nombre de blocages pouvant empêcher l’offre de répondre aux signaux de la demande. L’un des meilleurs exemples est celui de la filière des légumineuses, celles-ci possédant de nombreuses vertus (richesse en protéines de qualité, capacité de fixation symbiotique de l’azote, faible coût de revient, forte densité énergétique...) qui en font l’une des clés de la transition alimentaire du XXIème siècle.

Nous devons valoriser leur intérêt nutritionnel et écologique et (re)mettre à l’honneur leur présence dans la cuisine du quotidien grâce à un travail de sensibilisation du public en lien avec les professionnels de la restauration.

Les aides européennes doivent également rémunérer les services agro-systémiques rendus par les légumineuses (réduction de l’usage de l’azote de synthèse et donc des pollutions agricoles diffuses, maintien du couvert des sols, maintien de la biodiversité...) et être attribuées en fonction du volume de travail agricole utilisé plutôt qu’en fonction des surfaces cultivées.

L’alimentation durable est enfin un enjeu d’indépendance. Il nous faut remettre la sécurité d’approvisionnement au coeur des objectifs des politiques alimentaires :

• en définissant une stratégie d’autonomie protéique par la reterritorialisation de productions trop dépendantes des importations ;

• en soutenant les projets alimentaires et agricoles de territoire afin d’accroître la part des approvisionnements locaux dans la consommation régulière, générant ainsi un développement territorial positif, une qualité optimale des produits et un renforcement de la confiance de tous les acteurs ;

• et enfin, en impulsant une politique foncière permettant l’installation de producteurs locaux.

Les règles actuelles d’installation et d’accès aux terres agricoles ont en effet été établies il y a plusieurs décennies afin de favoriser le développement d’une agriculture intensive et fortement spécialisée, tournée vers des marchés de grande taille. Dans un modèle d’agriculture agrobiologique qui accorde une place plus importante aux circuits courts, il faut au contraire ouvrir l’accès au foncier à de nouveaux venus.

L’alimentation durable doit véritablement devenir une des priorités stratégiques de l’État afin d’atteindre nos objectifs de santé publique et de préservation de l’environnement.

Une nécessité que je continuerai à défendre au Sénat ! 

57 K2_VIEWS