REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

En quête de bois pour “la forêt” de Notre-Dame de Paris

Après une première phase de sauvetage, de consolidation et de sécurisation, le chantier de Notre-Dame de Paris entre dans une nouvelle phase, celle de la reconstruction. La récolte de 2000 chênes pour reconstituer la charpente de la cathédrale a été lancée récemment.

Un événement quasi historique voire même « un moment sacré » selon les propos de Bertrand Munch, le directeur général de l’ONF, « honorés de participer à cette aventure exceptionnelle ». Le 5 mars dernier, le ban et l’arrière ban des personnalités gravitant autour de ce chantier phénoménal étaient mobilisés pour assister au marquage au poinçon et à la pose d’un panneau indiquant « Arbre numéro 1 ». Autour de ce premier chêne plus que bicentenaire, se pressaient la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, le général Georgelin, président de l’Etablissement public chargé de la restauration de Notre-Dame, des responsables de l’ONF, des élus, une foule d’anonyme et la presse. « Le projet qui nous réunit ce jour est une forme de collaboration rare entre le génie humain et les chefs-d’œuvre de la nature. Les hommes qui ont planté ces chênes que nous désignons en forêt domaniale de Bercé étaient sûrement loin de penser que leurs gestes trouveraient un aboutissement dans le projet de réhabilitation de Notre-Dame » a lancé Roselyne Bachelot.

Pour rappel, après avis de la commission nationale du patrimoine et de l’architecture qui a fortement suggéré que la reconstruction de la cathédrale soit réalisée à l’identique, dans le respect des matériaux d’origine, le bois de chêne massif pour la charpente et le plomb pour la couverture, le Chef de l’Etat a confirmé cette option en juillet 2020.

Et c’est ainsi que ce 5 mars, les huit premiers chênes destinés à servir à la reconstruction de la charpente de la flèche et du transept de Notre-Dame ont été savamment sélectionnés par France Bois forêt et l’ONF dans la forêt domaniale de Bercé entre janvier et fin février de cette année avant d’être prélevés les 8 et 9 mars.

Au milieu des 5400 hectares de cette forêt remaniée par Colbert, les arbres choisis sont exceptionnels : âgés d’environ 230 ans, plus d’un mètre de diamètre et plus de vingt mètres de haut, ils « disposent aussi des courbures spécifiques nécessaires à la réalisation de la flèche » explique l’ONF. Le choix fait, les arbres ont été coupés – pardon récoltés selon une terminologie moins offensante et plus appropriée -, en mars, « avant leur montée en sève ». Préalablement, les branches les plus hautes de l’arbre ont été coupées pour éviter les vibrations néfastes à la qualité du bois qui auraient pu subvenir en tombant au sol. Ainsi, débardés et sciés, le bois doit être entreposé entre 12 et 18 mois pour atteindre un taux d’humidité de moins de 30 %. Cette étape franchie, le bois sera mis à la disposition des charpentiers. Un travail en amont minutieux qui est « important » insiste l’ONF, « en vingt minutes on peut ruiner deux cents ans de patience ».

Quant aux charpentiers, ils pourront exercer leur art, non seulement en se basant sur l’ensemble des relevés d’Eugène Viollet-le-duc, « y compris le plan d’exécution de l’entreprise de charpentes qui a travaillé avec lui » mais aussi en s’appuyant sur les relevés et une maquette au 1/20ème réalisés par les Compagnons, sans oublier des scans partiels en 3D réalisés avant l’incendie. Une mine d’informations qui a permis de lister les milliers de pièces en bois nécessaires à la reconstruction.

Pour l’ensemble des charpentes, pas moins de 2000 arbres seront nécessaires. Sur les près de 1000 arbres utiles à la restitution de la flèche, dont l’ossature est entièrement en bois de chêne massif, et des charpentes du transept et de ses travées adjacentes

325 ont été offerts par l’ONF, ce qui représente un don d’environ un million d’euros. Suivront plus tard, 1000 autres arbres qui serviront à la reconstitution du grand comble de la cathédrale plus connu sous le nom de « forêt », datant du XIIIème siècle. Pour ne pas faire de jaloux, il a été décidé que les arbres seraient prélevés un peu partout en France, chaque région voulant participer à « l’effort de guerre ». Le prélèvement se fera également entre les forêts domaniales et communales et les propriétaires privés. « La mobilisation des collectivités va au-delà de la reconstruction d’un monument historique à la symbolique forte. C’est l’unité de la Nation qui se manifeste ainsi, à travers ses institutions de base » a expliqué fièrement Dominique Jarlier, président de la Fédération nationale des communes forestières.

Mais voilà face à ce bel enthousiasme, des esprits chagrins sont venus contester cette « collaboration rare entre le génie humain et les chefs-d’œuvre de la nature ». Très réactifs comme savent souvent l’être ce type de militants, une pétition qui a recueilli plus de 40 000 signatures a été adressée à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Dans ce texte, les signataires dénoncent avec l’annonce de l’abatage de ces chênes un « écocide ». « Un arbre centenaire fait partie de notre patrimoine et représente un écosystème à lui tout seul ; notre terre est en danger, nos forêts souffrent du réchauffement climatique, ce choix est incompréhensible » écrivent encore ceux qui voudraient voir choisies « des techniques d’ingénieries plus responsables et moins dégradantes pour notre environnement ». On attend de savoir lesquelles. Habitué à ce genre de critiques, que l’ONF surnomme avec une certaine ironie « le réflexe Idéfix », a tenu à préciser que ces coupes concernent … « 0,1 % de la récolte annuelle » à destination de la construction ou de l’ameublement ! « Il en pousse plus qu’on en récolte, soit 3 millions de mètres cubes, contre 2 millions chaque année » souligne l’Office. En forêt de Bercé, alors que l’Assemblée ouvrait le débat sur le projet de loi Climat et résilience, Roselyne Bachelot rappelait à son tour « qu’une forêt, ça se gère, et les coupes étaient prévues en tout état de cause […] Il n’y a là aucune flibuste, aucun piratage, aucune amputation de patrimoine ». Ces coupes ne sont donc pas réalisées spécifiquement pour Notre-Dame. « Les huit chênes ont été choisis parmi les arbres arrivés à maturité et dont la récolte est programmée pour laisser place à une nouvelle génération. Les semis sont déjà là en nombre ! » explique l’ONF. « Saviez-vous, poursuit l’office, que ces grandes ouvertures créées après une coupe, le stock de graines contenues dans le sol peut enfin s’exprimer. La flore profite de l’augmentation de lumière et de la disponibilité en eau. 90 %de la diversité floristique en forêts se retrouve dans les zones ouvertes. Parmi ces jeunes peuplements, les semis et fourrés sont présents, les fleurs prospèrent, de nombreux papillons, des coléoptères, des oiseaux nicheurs y construisent leurs nids ». Voilà qui devrait suffire à répondre aux militants écologistes de salon. 


L’incendie de Notre-Dame de Paris a également causé des dégâts importants sur des éléments constructifs en pierre. Le choix de la reconstruction à l’identique impose donc de nouvelles pierres ; « compatibles avec le monument et dans des quantités importantes par rapport à ce qu’entraînent les travaux d’entretien et de restauration des monuments historiques » explique le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) qui vient de signer une convention avec l’établissement public chargé de la restauration de Notre-Dame. La convention permettra d’identifier et sélectionner les pierres devront être « esthétiquement et physiquement compatibles avec les pierres endommagées ». La méthodologie de recherche prévoit notamment des investigations géologiques en carrières et des essais en laboratoire sur échantillons de pierres. Interviendront pour cela des géologues, des sédimentologues, des géomaticiens et des techniciens de laboratoire du BRGM. Il associe le Laboratoire de recherches des monuments historiques (LRMH) du ministère de la Culture pour sa connaissance approfondie des pierres de la cathédrale. Les pierres d’origine extraites au XIIème et XIIIème siècles sont des roches calcaires formées il y a 41 à 48 millions d’années et proviennent essentiellement du sous-sol parisien. Pour les pierres neuves, le programme prévu pour s’achever pour mi-2021 « s’intéressera en priorité aux carrières en activité, puis aux gisements non exploités susceptibles si nécessaire de fournir au chantier les pierres compatibles avec celles de l’édifice » indique le BRGM. Depuis novembre dernier, une ordonnance du gouvernement facilite le cas échéant, l’ouverture ou l’extension de nouvelles carrières.

13 K2_VIEWS