REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Un risque de coupures d’électricité cet hiver : à qui la faute ?

Approvisionnement électrique : RTE annonce que des difficultés pourraient survenir en février et mars.

L’hiver 2020-2021 est placé « sous vigilance particulière » indique RTE. Le gestionnaire du réseau justifie cela principalement « à cause de la crise sanitaire » et à ses conséquences sur la maintenance du parc nucléaire. Pour RTE, le risque de rupture ne se situe pas en décembre mais plutôt en février et début mars en cas de grand froid. Ce qui pose en effet problème, ce sont les 13 réacteurs qui en février seront à l’arrêt à la suite du report des programmes de maintenance des réacteurs nucléaires depuis le début de la crise sanitaire. « Avec des températures comprises entre 2° et 7° en-dessous des normales de saison sur plusieurs jours consécutifs, la France pourrait connaître des difficultés d’approvisionnement en électricité » ajoute le gestionnaire. Mais pas d’inquiétude, « il n’y aura pas de black-out en France. Tout cela est très bien géré » a tenu a rassurer le jour même de l’annonce de RTE, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. RTE aussi se veut rassurant, en cas de production insuffisante, il disposerait de plusieurs leviers pour faire diminuer la consommation d’électricité. D’abord par l’importation d’électricité provenant de pays voisins, mais pas seulement. Il pourrait être demandé « aux gros consommateurs d’électricité » d’arrêter leur consommation. RTE peut aussi baisser légèrement la tension sur le réseau de distribution. Et enfin, « en tout dernier recours », « l’organisation de coupures d’électricité temporaires, anticipées, localisées et tournantes, préservant les consommateurs sensibles » pourrait être envisagée. « En cas extrême » tient à préciser la ministre.

Une situation préoccupante qui est pourtant loin d’être une surprise. Dès novembre, le Comité social et économique (CSE) d’EDF avait mis en garde : « La continuité de l’approvisionnement en électricité pour les mois de décembre 2020, janvier et février 2021 n’est pas sécurisée et dépendra uniquement des conditions climatiques (...) Il sera impossible en cas de période de froid (simplement comparable aux hivers 2018 et 2012) d’assurer l’équilibre du réseau électrique ». En ligne de mire du CSE, la réduction « des moyens de production d’électricité pilotables », à savoir la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité, avec la fermeture des deux réacteurs nucléaires de Fessenheim. A l’annonce du risque de coupures d’électricité cet hiver par RTE, Raphaël Schellenberger, le député LR du Haut-Rhin a vivement réagi : « Cette situation n’est pas banale. Elle est grave. La responsabilité du gouvernement est immense ». « En fermant Fessenheim par idéologie, ajoute-t-il, En Marche a exposé notre pays à des coupures d’électricité ». Le député reproche au gouvernement de se réfugier derrière la crise sanitaire pour justifier les risques de coupures. Raphaël Schellenberger estime alors que si l’on avait opté pour la prolongation d’activité du 2ème réacteur de Fessenheim, comme l’avait proposé EDF en juin dernier, on aurait pu éviter cette situation. « Il existe aujourd’hui à l’évidence, un manque sur notre réseau électrique lié à la perte non compensée de 1800 MW d’électricité propre » écrit le député du Haut-Rhin. Il explique encore avoir déjà alerté en 2019 des « conséquences dangereuses » d’une fermeture de la centrale de Fessenheim dans un contexte de tension sur les réseaux électriques français et européens.

Mais il n’est pas le seul à s’agacer de la situation. Julien Aubert (LR, Vaucluse) indique dans un communiqué avoir lui aussi alerté le gouvernement depuis 5 ans déjà, et en particulier en 2019 au moment de la présentation du rapport de la commission d’enquête sur la transition énergétique dont il était le président. Il pointait notamment les risques que fait peser l’accroissement de la part des énergies intermittentes (éolien et solaire) dans notre mix énergétique national. Ensuite, Pour la fermeture de Fessenheim cet été, avant même le démarrage de l’EPR de Flamanville, a constitué, selon lui, « un non-sens aggravant les contraintes pesant sur la stabilité du réseau ». Il dénonce également la légèreté de RTE qui a longtemps tenu un discours rassurant au sujet de l’approvisionnement en électricité « avant de, plus récemment, s’apercevoir qu’il a sous-estimé le risque de ses études, envisageant même de possibles coupures de courant ». « Le discours du Gouvernement consistant à prendre appui sur les scénarios de négaWatt en promouvant une politique de 100 % d’énergies renouvelables montre aujourd’hui ses limites mettant ainsi en danger l’approvisionnement en électricité de notre pays. Il s’agit d’un sujet extrêmement sérieux à l’approche de l’hiver » conclut le député du Vaucluse.

Finalement, c’est encore aux Français que l’on demande de faire attention, « en effectuant des éco-gestes pour maîtriser leur consommation » comme l’indique le communiqué de RTE. 


Raisonner le développement de l’éolien
Présenté en commission le 25 novembre dernier, la proposition de loi de Julien Aubert (LR, Vaucluse) cosignée par 47 députés visant à raisonner le développement de l’énergie éolienne a été discutée en séance publique le 3 décembre dernier. Sans être adoptée.
Pourtant le député du Vaucluse n’a pas ménagé sa peine. « Il y a un développement anarchique de l’éolien qui crée un effet de saturation dans certaines zones » qui s’explique par le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui veut porter la part de l’éolien de 5,1 % à 15 % de la production électrique française. Or, le respect de cet objectif suppose de porter le nombre d’éoliennes terrestres d’environ 8 000 en 2018 à un nombre compris entre 14 200 et 15 500 en 2028, ainsi qu’à accroître sensiblement le nombre de parcs éoliens en mer s’étrangle le député. Mais alors que « l’État mène à marche forcée le développement de l’éolien », les oppositions à l’éolien se font chaque jour plus nombreuses (7 projets sur 10 font l’objet de recours devant les juridictions administratives). « Nuisances sonores, paysages dévisagés, effets stroboscopiques, voire démarchage agressif de la part de certains promoteurs sont autant de raison de contester ce déploiement massif » confirme le député. Sans compter, poursuit-il que « tout cela coûte très cher ». « Le coût du soutien à l’éolien varie entre 73 et 90 Mds d’e (...) en comparaison, le parc nucléaire c’est 80 Mds d’e en 2019 qui produisent 5 fois plus d’électricité » explique-t-il. Cette proposition de loi qui voulait faire cesser ce qui relève aujourd’hui, selon ses auteurs, « d’un développement à marche forcée, imposé contre les citoyens », en le raisonnant. Elle proposait notamment d’« allonger les distances d’éloignement des éoliennes par rapport aux habitations, de mieux prendre en compte les avis des maires de communes durant les enquêtes publiques qui permettent de délivrer les autorisations d’implantation mais aussi de renforcer le volet sanitaire des études d’impact ». Peine perdue.

27 K2_VIEWS