REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Le télétravail, un bien pour un mal ?

Avec le confinement, le télétravail est placé sous le feu des projecteurs. En mai, ce mode de travail a été plébiscité par les salariés, moins par le patronat qui, sous pression et au regard du nouveau contexte sanitaire, vient pourtant d’accepter d’ouvrir des négociations sur ce sujet présenté par la Ministre du Travail comme une « attente sociale forte ». Pourtant, le débat reste ouvert entre avantages et inconvénients du télétravail.

Le télétravail n’est pas une découverte, il a seulement été mis sous les feux de la rampe avec la pandémie et le confinement. Il est aussi de plus en plus présenté comme un geste barrière au développement de la Covid. Ces dernières années, plus de 500 accords collectifs ou chartes en entreprises ont été signés. En 2019, on estime que 30 % des salariés du privé exerçaient en télétravail contre 25 % en 2017 selon une étude de Malakoff Humanis. Avec la crise sanitaire, le nombre de salariés en télétravail a avoisiné les 40 %, un actif sur cinq (20 %) l’a même exercé à temps plein durant cette période. Et les salariés en redemandent. En mai, un sondage a révélé qu’ils étaient 73 % à vouloir poursuivre le télétravail ponctuellement ou régulièrement. Ce qui n’a pas échappé à la Ministre du Travail Elisabeth Borne qui y voit même là une « attente sociale forte » dont il importe de tenir compte. Les syndicats se sont également engouffrés dans la brèche en demandant que soient rapidement ouvertes des négociations sur le sujet. D’abord hostile, le patronat - Medef, U2P et CPME - a finalement admis la nécessité de discuter du sujet « pour répondre aux aspirations des salariés, et afin qu’ils s’y retrouvent ». Ces négociations pourraient être aussi l’occasion d’unifier et de synthétiser les différents textes sur le sujet abordé dans les accords de 2005, la loi de 2012 et les ordonnances de 2017. Pour autant, pour le patronat qui s’inquiète déjà d’une trop grande rigidité des textes ou du coût pour les entreprises, il n’est pas question que le potentiel accord soit « normatif » ou même « prescriptif ». Pour Hubert Mongon, négociateur du Medef, il ne s’agit pas « de revenir sur le droit positif, mais de rappeler certains grands principes » comme la réversibilité et le double volontariat déjà inscrits dans le code du travail. « 5 millions de salariés, 5 millions de situations différentes » rappelle-t-il à juste titre. Les négociations ne s’avèreront ensuite sans doute pas simples, dès lors qu’elles devront aborder des thèmes aussi divers que la mise en œuvre du télétravail, la formation des managers, des salariés, l’organisation du temps de travail (droit à la déconnexion, etc.), l’aménagement du lieu de travail et les frais induits (matériel, frais professionnels, etc.), sans oublier la question sensible de l’isolement du salarié.

Une image idéalisée du télétravail ?

Car il s’agit bien d’aller au-delà de l’image idéalisée du télétravail et du salarié qui dans une pièce dédiée de sa maison secondaire peut tout en télétravaillant à sa guise profiter aussi de son jardin et de ses enfants. Toutes les professions ne sont pas éligibles au télétravail et tout le monde n’est pas logé à la même enseigne (problème d’organisation de son travail, de son lieu de travail et de séparation entre vie privée et professionnelle). L’Insee a ainsi pu estimer que pendant le confinement « 58 % des cadres et professions intermédiaires ont télétravaillé, contre 20 % des employés et 2 % des ouvriers » et « 21 % des personnes les plus modestes ont télétravaillé pendant le confinement contre 53 % des plus aisés ».

La distanciation avec le reste de l’équipe peut aussi se révéler être très vite un souci voir même un handicap. Loin des yeux, loin du cœur. Une situation qui a, semble-t-il, été identifiée par l’Association nationale des DRH qui dans une enquête menée en juin dernier souligne que « 88 % des DRH sont conscients des risques que cette pratique peut faire peser sur le sentiment d’appartenance ou la cohésion entre salariés ». Ils sont tout aussi conscients de la réalité d’une fracture sociale entre ceux qui sont éligibles et ceux qui n’en auront pas l’option (88 %). La présence au bureau est aussi pour beaucoup, au-delà de la nécessité de sortir de chez soi, le moyen d’échanger, de se comparer, de dire sa fierté du travail accompli ou encore de faire part de ses doutes. Se retrouver seul chez soi, face à son ordinateur, peut être anxiogène pour une part non négligeable de salariés qui pour compenser pourrait travailler plus que demandé passant finalement du burn out au bore out (Quid de la santé du salarié ?). Le télétravail est exigeant : que l’on soit à la maison ou au bureau, les résultats et les gains de productivité sont tout aussi attendus (par 64 % des DRH).

Misant sans doute sur les dires de certains salariés déclarant être plus productifs en télétravail, le Ministère de l’Economie et des Finances croit pouvoir affirmer que le télétravail pourrait accroître la production et la productivité de 5 à 30 % selon les situations. L’OCDE est pour sa part plus circonspecte et pointe même des « effets négatifs potentiels ». « Les réunions en face-à-face sont propices à une communication plus performante que ne le sont d’autres formes d’échange à distance tels que le courrier électronique, le chat ou le téléphone » souligne notamment l’OCDE. L’absence d’interaction avec ses collègues est aussi pour l’organisation un frein au « processus d’acquisition de compétences par la pratique » et à la circulation et au partage des connaissances. Le télétravail nécessitera forcément une refonte du système managérial (93 % des DRH), avec un rôle du manager amené à évoluer « pour clarifier les priorités, donner plus de sens, des objectifs clairs et atteignables et développer les équipes ».

Rien de simple ni d’évident. Tout est question d’équilibre et de dosage entre travail au bureau et télétravail. Où placer le curseur, voilà l’enjeu des négociations en cours.

Fin septembre, 12% des salariés étaient en télétravail, 70% travaillaient sur site et 3% étaient en chômage partiel complet souligne une enquête de la Dares, le service de statistiques du ministère du Travail (26 octobre). Les chiffres montrent que la part des salariés de retour sur site avait augmenté par rapport à fin août (55 %) avec notamment le retour de congés de salariés. Ils étaient également plus nombreux sur site en septembre qu’en juin (63%). Cela s’explique par la baisse de nombre de salariés en télétravail en septembre (12%) contre 17% en juin et par une part plus importante de salariés en chômage partiel complet en juin (7%) contre 3% en septembre. Ils étaient 9 millions en chômage partiel complet en avril, 1,3 million en août et 1,1 million en septembre. Au regard de la dégradation sanitaire, le gouvernement rappelle que le télétravail « n’est pas une option ». « Si 100 % de vos tâches peuvent être faites à distance, vous devez être 5 jours sur 5 en télétravail » a précisé la ministre du Travail, Elisabeth Borne.

101 K2_VIEWS