REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“La transition écologique, numérique, sociale et solidaire que nous construisons aujourd’hui fera la santé de demain”

Par Véronique Trillet-Lenoir, Députée européenne (Renew Europe)

La crise du Covid-19 permettra-t-elle d’aller au-delà d’une simple prise de conscience de la nécessité de construire une vraie Europe de la santé ? Depuis le début de l’épidémie, certains tabous sont tombés, des jalons ont été posés, mais rien n’est encore gagné. Certains États, jaloux de leurs prérogatives, rejettent le bienfondé d’une action commune et d’un budget à la hauteur. Il ne s’agit pas seulement de répondre à la crise : le virus a été un exemple aigu de problèmes sous-jacents, et de défis à venir.

Avant même la crise, certains pays faisaient déjà face à des difficultés dans leurs organisations sanitaires, à la fois en termes d’infrastructures, mais aussi de compétences disponibles. En Roumanie par exemple, l’émigration continue des médecins fragilise gravement le système de soins, alors même que les autorités investissent considérablement dans la formation des professionnels et que des efforts sont entrepris depuis quelques années pour renforcer l’attractivité des professions de santé.

La division ne s’observe pas seulement entre l’Est et l’Ouest, mais aussi entre le Nord et le Sud, par exemple en matière de culture de prévention et de santé publique. Aucun pays n’a à gagner de voir ces inégalités perdurer.

Au début de l’épidémie, le manque de réaction de la part de l’Union européenne (UE) a été critiqué. A raison : la crise était une menace transfrontière grave pour laquelle l’UE avait toute légitimité à agir. Mais aussi un peu à tort, en raison d’une incohérence institutionnelle qui fixe des ambitions fortes (un niveau élevé de protection de la santé humaine), tout en limitant les moyens d’exécution (des compétences d’appui).

Après un moment de flottement, les institutions européennes ont agi : rapatriement de ressortissants, financement de la recherche, achats groupés et livraisons de matériels de protection, constitution d’une réserve stratégique... Le Parlement européen (PE) a rapidement appelé à la création d’un mécanisme européen de réponses sanitaires visant à doter l’UE des moyens de répondre rapidement à tout type de crise sanitaire (1).

A l’occasion de l’anniversaire de la déclaration Schuman, Paris et Berlin proposaient une « nouvelle approche européenne reposant sur la souveraineté sanitaire stratégique », tout en œuvrant à un endettement commun pour financer des dépenses d’avenir.

Fin mai, la Commission européenne présentait un instrument dédié pour financer à hauteur de 9,4 milliards d’euros l’Europe de la santé. La Commission renonçait non seulement à son idée originelle de diluer les financements pour la santé dans un Fonds social européen au périmètre élargi (FSE +), mais proposait aussi un budget 23 fois plus important que lors des sept années précédentes.

Las, l’ambition aura été de courte durée. Au petit matin du 21 juillet, nous apprenions que les chefs d’Etats ou de gouvernements avaient préféré rogner les programmes pan-européens au profit d’un co-financement européen des plans de relances nationaux.

Le budget santé s’est ainsi vu réduit à 1,7 milliard d’euros, sur 7 ans. Si le PE est déterminé à faire en sorte que le programme Santé soit financé de manière adéquate, si la Présidente von der Leyen s’est engagée à être aux côtés des parlementaires pour remédier aux restrictions, nous resterons certainement loin des montants initialement envisagés

Certains Etats membres continuent à prôner la révision du projet à la baisse : davantage de coupes dans le budget, davantage de prérogatives données aux Etats. L’été 2020 aura pourtant rappelé qu’une juxtaposition de mesures nationales ne constituait pas une politique de santé publique européenne.

Le nationalisme sanitaire est d’autant plus inquiétant que les défis sont nombreux, et réclament une action à l’échelle européenne.

Des défis géostratégiques :

La COVID-19 a accéléré la prise de conscience d’une possible mise en danger des patients par les pénuries de médicaments. Aujourd’hui, avec la mondialisation, nous sommes bien dans une situation d’interdépendance, avec des chaînes de valeurs mondiales. S’il est illusoire de produire tous les médicaments en France, l’action à l’échelle de l’UE serait plus efficace pour diversifier et rapatrier en partie notre production massivement délocalisée en Inde et en Chine, et mettre en place une surveillance assortie de mécanismes d’alerte et de stocks de sécurité.

L’échelon européen est pertinent pour rassembler une masse critique de financements, mais aussi pour éviter une fragmentation d’efforts nationaux. La création d’un Barda (Biomedical Advanced Research and Development Authority) européen, récemment proposée par le Parlement et la Commission, permettrait, à la lumière de l’exemple américain, de financer des partenariats publics-privés avec les laboratoires, de stimuler la recherche et l’innovation européennes et de constituer une incitation au maintien ou au retour de la production médicamenteuse.

La recherche biomédicale d’avenir reposera beaucoup sur la collecte de données massives et leur traitement par des méthodes d’Intelligence artificielle. Mais la confiance, indispensable, passe aussi par l’indépendance vis à vis des GAFAM, et requiert donc une stratégie européenne respectueuse des exigences des citoyens en matière de protection des données. Le futur espace européen des données de santé constituera une étape cruciale. En attendant, l’initiative Franco-Allemande, Gaia X, visant à construire un réseau européen de cloud souverain, est déjà une avancée.

Des enjeux sociétaux considérables :

Grâce aux progrès de la médecine, nous vivons plus longtemps, c’est une bonne nouvelle. Le vieillissement de la population entraîne cependant une augmentation des dépenses de santé, liées notamment à l’augmentation du nombre de personnes atteintes de maladies chroniques. Ne pas investir aujourd’hui dans la prévention, ce serait laisser aux prochaines générations une dette importante, ou nous mettre dans l’incapacité collective de financer les soins pour tous. Ce serait un échec cinglant, un renoncement brutal à nos engagements inscrits dans le socle européen des droits sociaux.

Le mandat parlementaire actuel est une opportunité non négligeable pour s’attaquer aux déterminants de santé, car des initiatives sont sur la table :

Avec le Green Deal européen nous portons un vaste plan de prévention : un décès sur 8 est lié à un mauvais environnement. Les objectifs « zero pollution », la stratégie pour une alimentation raisonnée « de la fourche à la fourchette », et la préservation de la biodiversité font partie intégrante d’une stratégie de santé globale.

Le plan européen contre le cancer permettra de réduire les inégalités d’accès à des soins de qualité et à des traitements innovants. De plus, promouvoir des modes de vie sains, lutter contre les comportements à risques sera utile pour prévenir des cancers, mais aussi d’autres maladies chroniques. Les plans français successifs depuis 2003 ont démontré le caractère modélisant de la lutte contre le cancer pour d’autres pathologies.

Pour finir, il ne faudrait pas non plus oublier les enjeux sociaux : en garantissant un salaire minimum décent, en réduisant les risques au travail, en luttant contre la pauvreté dès le plus jeune âge, nous agissons aussi sur la santé.

La transition écologique, numérique, sociale et solidaire que nous construisons aujourd’hui fera la santé de demain. 


1. Résolution du Parlement européen du 17 avril 2020 « action coordonnée de l’Union pour combattre la pandémie de COVID-19 et ses conséquences » (2020/2616 RSP) URL : https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2020-0054_FR.html

26 K2_VIEWS