REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“La loi Egalim, un an après”

Par Jérôme Nury, Député de l’Orne*

La loi du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable et accessible à tous est la traduction législative d’une partie des conclusions des États généraux de l’alimentation tenus au second semestre de l’année 2017.

L’événement a permis de rassembler tous les acteurs des questions agricoles et alimentaires autour d’un sujet central : la crise agricole.

L’essentiel du projet résidait dans la revalorisation du revenu agricole et, malgré certaines lacunes, a pu constituer une amorce intéressante à la refonte des relations commerciales.

Un an après la promulgation de ce texte, l’heure est au bilan. Tout l’enjeu est de savoir si cette loi a permis une revalorisation du revenu de l’agriculture. Avec un relèvement du seuil de revente à perte, un encadrement des promotions pour stopper la guerre des prix, un encadrement strict des négociations et la création d’indicateurs de revalorisation des prix, tous les outils étaient présents pour répondre aux déséquilibres commerciaux. Mais est-ce réussi ?

Le Parlement, dès le vote du projet de loi, a pris le parti de mettre en place de larges moyens de contrôle de l’application, témoignant d’une volonté particulière de veiller à ce que ce texte, qui a suscité tant d’espérances dans les campagnes, atteigne bien ses objectifs. Il s’agit avant tout de s’assurer que « la montagne n’accouche pas d’une souris ».

La crise agricole qui mine les milieux ruraux français est sérieuse et nécessite des efforts importants afin de redonner aux agriculteurs les moyens de subsister et d’assurer le renouvellement des générations. Comment, au XXIème siècle, assurer le renouvellement des générations en agriculture quand la promesse de revenus à venir est insuffisante ? C’est un défi immense pour la France qui va voir un tiers de ses exploitants partir à la retraite en 2030.

De ce point de vue, l’urgence était de faire du revenu agricole une grande cause nationale.

Du point de vue de la loi, la revalorisation du revenu doit passer, d’une part, par la revalorisation des prix actés lors des négociations commerciales, et d’autre part, par le ruissellement de l’augmentation des prix de la grande distribution par l’encadrement des promotions vers le producteur.

Les négociations commerciales 2020 seront le juge de paix !

Sur le plan des négociations, aucun bilan définitif n’est possible. Après la publication récente des dernières ordonnances de la loi, tous les outils sont désormais disponibles pour que les dispositions s’appliquent. Les premières négociations commerciales 2020 entre le monde agricole et la grande distribution approchent, elles seront décisives et permettront de juger de l’efficacité du dispositif tout comme de la bonne volonté des acteurs à se conformer aux EGA. L’occasion de faire le point sur les avancées du texte en la matière.

Pour l’heure, force est de constater que les premiers résultats des négociations commerciales annuelles pour 2019 sont préoccupantes.

Quelques frémissements dans la filière laitière s’observent sans que l’on puisse l’attribuer à cette loi. Les premiers résultats positifs sont beaucoup mis en avant. Il ne faudrait pas que ce soit l’arbre qui cache la forêt et un coup de publicité de la grande distribution. Les données doivent être prises sur tous les volumes et sur toutes les productions, ce qui est loin d’être le cas à ce stade.

Cette désillusion s’explique par un grand malentendu de la loi Egalim. D’une part, en entendant revaloriser le revenu des agriculteurs issu des contrats entre agriculteurs et distribution, la loi n’a agi que sur un cinquième des recettes des agriculteurs, et sans doute uniquement sur les quelques filières où la contractualisation est répandue ou rendue obligatoire.

D’autre part, dans le même temps, cette loi, dans son second volet alimentation, a considérablement alourdi les coûts d’exploitation. Or, un revenu dépend des recettes mais également des charges !

Une inflation pour le consommateur qui ne se retrouve pas chez l’agriculteur

Grâce aux mécanismes d’encadrement des promotions et de relèvement du seuil de revente à perte, la loi devait créer un mécanisme de ruissellement des prix du distributeur vers le transformateur puis le producteur.

Le titre Ier est entré en vigueur au début 2019 et a eu des effets immédiats sur les prix des produits. Une inflation importante s’en est suivie, notamment sur les produits frais, les alcools, les produits de grandes marques.

Or, cette inflation des prix chez le consommateur n’a pas eu l’effet escompté puisqu’elle est accompagnée d’une déflation générale des prix d’achat aux fournisseurs en 2019. Les agriculteurs n’ont pas, pour l’instant, et d’une voix unanime, ressenti les effets de cette loi.

Effet pervers ! Le seuil de revente à perte a même conduit à réduire la rémunération de certains producteurs, notamment ceux spécialisés dans la production de produits saisonniers pour qui les promotions sont un moyen d’écouler les stocks avant perte.

Où est donc passée l’inflation ?

En réalité, la grande distribution a baissé les prix de ses produits, des produits d’hygiène et a mis en place des mécanismes de contournement faisant exploser les ventes de produits sous marques de distributeurs.

Les grands perdants de cette loi sont finalement les agriculteurs.

Sur la question du revenu des agriculteurs, de réels ajustements sont encore à effectuer avant d’espérer un quelconque effet positif. Plusieurs propositions sont d’ailleurs largement discutées. Il ne s’agit pas de condamner la loi Egalim moins d’un an après son adoption mais bien de sauver l’esprit des États généraux de l’alimentation qui n’entendaient pas déstabiliser les filières agricoles d’une telle sorte.

Une proposition de loi du Sénat vise à sortir de l’encadrement des promotions en volume les produits les plus saisonniers, expérimenter une clause de révision automatique des prix et revenir à la volonté initiale du législateur concernant l’ordonnance sur les coopératives agricoles en supprimant la possibilité pour le juge de les sanctionner en cas de prix abusivement bas.

Reste que les études sur le sujet doivent s’inscrire dans un temps long. A ce jour, cette proposition est, certes, loin d’avoir produit les effets escomptés mais il se pourrait que les négociations commerciales pour 2020 fassent des étonnés.

De plus, son second volet pour alimentation saine, sûre et durable apporte des mesures intéressantes et bénéfiques en termes de durabilité. Elle a permis de faire évoluer les habitudes alimentaires vers une recherche de qualité en favorisant les circuits courts.

Egalim apporte des avancées conséquentes en matière de protection animale. Elle interdit la création de nouvelles exploitations d’élevage d’animaux en cages et prévoit également l’extension du délit de maltraitance.

L’interdiction des promotions en matière de vente de produits phytopharmaceutiques et biocides constitue aussi un volet important du texte. L’objectif étant de faire baisser considérablement leur usage et de les supprimer à terme. Toutefois, les dernières tendances démontrent une augmentation de l’utilisation des produits phytosanitaires, certainement due aux conditions climatiques peu propices. La fin du glyphosate paraît lointaine.

Mais pour cette loi agricole, le compte n’y est pas !

C’est d’ailleurs en ces termes que le ministre de l’agriculture et de l’alimentation s’est exprimé lors du compte rendu du conseil des ministres le lundi 20 octobre 2019 : « aujourd’hui, il y a un maillon de la chaîne où le compte n’y est pas : c’est l’amont c’est-à-dire celui qui concerne les agriculteurs. »

Le combat n’est pas terminé, les consciences évoluent et ce sont elles qui permettront de redonner sa valeur à l’agriculture. Les processus législatifs sont excessivement limités face aux habitudes de consommation des français. Seule une consommation raisonnée portée sur des produits locaux, répondant à des circuits courts peut permettre de redonner un revenu décent aux producteurs. 

* Membre de la Commission des Affaires économiques, Jérôme Nury était co-rapporteur sur l’application de la loi Egalim

800 K2_VIEWS