REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Profil de santé par pays 2019 : Comment la France se compare aux autres pays de l’UE ?

Par Gaétan Lafortune et Eileen Rocard, économistes, Division de la santé, OCDE

Historiquement, l’espérance de vie en France fait partie des plus élevées d’Europe, mais sa progression a ralenti ces dix dernières années, principalement en raison d’une stagnation de l’accroissement de la longévité chez les personnes âgées. Les écarts d’espérance de vie demeurent importants selon le statut socio-économique (par exemple entre les plus éduqués et les moins éduqués ou entre les plus riches et les moins fortunés) et sont essentiellement liés à des facteurs de risque sociaux, environnementaux et individuels.

De manière générale, le système de santé français assure un bon accès à des soins de grande qualité. Pour autant, les principaux défis à relever sont de renforcer la prévention pour améliorer la santé et réduire les inégalités de santé, et poursuivre la transformation du système de santé en renforçant la médecine de ville pour mieux répondre aux besoins du nombre croissant de personnes atteintes de maladies chroniques et réduire les recours aux hôpitaux.

L’espérance de vie en France est l’une des plus élevées de l’UE, même si les progrès ont ralenti au cours de cette décennie

En 2017, l’espérance de vie à la naissance en France était de 82,7 ans, soit la troisième plus longue de l’UE après l’Espagne et l’Italie. Elle est particulièrement élevée chez les femmes (en deuxième position après l’Espagne), mais seulement à la neuvième place pour les hommes.

Bien que l’espérance de vie des femmes françaises soit longue, elle s’est accrue de moins d’un an entre 2010 et 2018, contre environ deux ans au cours de la décennie précédente. L’accroissement de l’espérance de vie chez les hommes a aussi ralenti, passant à 1,5 an entre 2010 et 2018 contre environ trois ans au cours de la période 2000-2010.

En France comme dans d’autres pays de l’UE, ce ralentissement des gains d’espérance de vie au cours de cette décennie est principalement due à un ralentissement de la réduction des taux de mortalité à un âge avancé. Une augmentation du taux de mortalité a même été observée chez les personnes de 85 ans et plus entre 2011 et 2015, ce qui a entraîné une diminution de l’espérance de vie. La mortalité liée aux maladies cardiovasculaires (le principal moteur des gains d’espérance de vie au cours des décennies précédentes) a ralenti, et le nombre de décès dus à la maladie d’Alzheimer et aux autres formes de démence a augmenté entre 2011 et 2015, à l’instar du taux de mortalité liée à la grippe, aux pneumonies et autres maladies respiratoires.

Les Français vivent plus longtemps qu’avant, mais pas toujours en bonne santé

Les personnes âgées représentent une proportion croissante de la population française étant donné les gains d’espérance de vie au cours des décennies précédentes et le vieillissement de la génération du « baby boom ». En 2017, une personne sur cinq avait 65 ans et plus, contre une sur sept en 1980, et cette part devrait passer à plus d’une sur quatre d’ici 2050. Ce vieillissement de la population accroît les besoins et les pressions sur les systèmes de santé et de soins de longue durée en France comme ailleurs.

L’espérance de vie des Français à l’âge de 65 ans en 2017 était de 22 années supplémentaires, presque deux ans de plus que la moyenne de l’UE. Cependant, moins de la moitié de ces années de vie après 65 ans sont en bonne santé et sans incapacité.

En effet, en 2017, plus de trois personnes sur cinq âgées de 65 ans et plus déclaraient souffrir d’au moins une maladie chronique (selon l’enquête SHARE), bien que cela ne les empêche pas nécessairement de vivre une vie normale. Une personne sur six de 65 ans et plus déclarait être limitée dans des activités de la vie quotidienne (telles que s’habiller et manger) pouvant nécessiter des soins de longue durée, une proportion égale à la moyenne de l’UE.

Les dépenses de santé restent bien plus élevées que la moyenne de l’UE

Les dépenses de santé en part du PIB ont augmenté au cours des dix dernières années en raison principalement de la faible croissance économique, passant de 10,3 % en 2007 à 11,3 % en 2017, soit la part la plus élevée de l’UE avec l’Allemagne, et largement supérieure à la moyenne de l’UE de 9,8 %. Toutefois, la France n’arrive qu’à la sixième place du classement en terme de dépenses de santé par habitant, avec 3 626 EUR par habitant en 2017 (montant ajusté pour tenir compte des différences de pouvoir d’achat). Même si ces dépenses dépassent de 25 % la moyenne de l’UE (2 884 EUR), plusieurs pays, comme l’Allemagne, l’Autriche, la Suède, les Pays-Bas et le Danemark, dépensent plus que la France (graphique 1).

La plus grande part des dépenses de santé en France est allouée aux soins hospitaliers dispensés dans les hôpitaux publics et privés. Ces dépenses hospitalières représentaient environ un tiers de l’ensemble des dépenses de santé en 2017, une part plus élevée que la moyenne de l’UE de 29 % et bien plus élevée que dans les pays nordiques comme la Suède et le Danemark qui ont entamé beaucoup plus tôt le virage ambulatoire. Un peu plus d’un quart des dépenses de santé en France était consacré aux soins de ville, comprenant les soins de généralistes, les soins spécialisés et les soins dentaires. Les dépenses affectées aux médicaments dispensés hors de l’hôpital représentaient presque un cinquième des dépenses de santé, et les soins de longue durée environ un septième. Les dépenses consacrées à la prévention représentaient quant à eux moins de 2 % de l’ensemble des dépenses de santé, une part inférieure aux 3 % de moyenne dans l’UE, mais ce chiffre n’inclut toutefois que les dépenses consacrées aux programmes organisés de prévention.

Le nombre de médecins par habitant est resté stable et est maintenant en deçà de la moyenne de l’UE

Le nombre de médecins par habitant en France est resté relativement stable au cours des dix dernières années, alors qu’il a augmenté dans la plupart des autres pays de l’UE. Par conséquent, le nombre de médecins en France est aujourd’hui en deçà de la moyenne de l’UE (3,2 médecins pour 1 000 habitants en France contre 3,6 en moyenne dans l’UE en 2017). À l’inverse, le nombre d’infirmiers par habitant a augmenté, passant de 7,6 pour 1 000 habitants en 2007 à 10,5 pour 1 000 habitants en 2017, ce qui est au-dessus de la moyenne de l’UE. Cependant, de nombreux infirmiers ne travaillent pas à temps plein, ce qui réduit l’offre de services, et des pénuries existent présentement dans plusieurs hôpitaux.

La pénurie grandissante de médecins (notamment de généralistes) suscite aussi des inquiétudes, d’autant plus que 45 % des médecins en exercice aujourd’hui ont 55 ans ou plus et pourraient donc partir à la retraite dans les dix prochaines années.

En réponse à ces inquiétudes, le nombre d’étudiants admis sous le numerus clausus a fortement augmenté ces dix dernières années, avec un retour, en 2017-2018, à un niveau observé pour la dernière fois dans les années 1970 (graphique 2). Le gouvernement a annoncé son intention d’augmenter de nouveau le nombre d’étudiants admis en première année et d’abolir le numerus clausus sous la forme d’un examen après la PACES tout en accordant aux universités une plus grande souplesse dans le processus d’admission.

L’accès aux médecins est plus problématique dans certaines zones rurales et défavorisées

Selon les estimations du ministère de la santé en 2017, environ 8 % de la population vivent dans des zones où l’accès à un médecin généraliste est potentiellement limité. Ces « déserts médicaux » sont situés principalement en zone rurale et dans la banlieue éloignée de petites villes et des métropoles, et sont concentrés dans le centre et le nord-ouest de la France. En réponse à ces préoccupations, une série de mesures ont été prises au cours des dix dernières années, prenant la forme notamment d’aides financières à l’installation des médecins et de différents allègements fiscaux. La principale mesure prise depuis 2007 a consisté à créer et promouvoir des maisons de santé pluridisciplinaires pour permettre aux généralistes et aux autres professionnels de santé d’exercer leur activité dans un lieu commun pour leur éviter de travailler de manière isolée. En 2017, on comptait 910 maisons de santé pluridisciplinaires et ce nombre devrait doubler d’ici à 2022. Plus récemment, les possibilités offertes par la télémédecine ont également été encouragées.

Des mesures récentes ont également été prises pour élargir les rôles de certains professionnels de santé dans le but d’améliorer l’accès aux soins. Par exemple, les infirmiers et les pharmaciens sont désormais autorisés à administrer le vaccin contre la grippe aux personnes âgées et à d’autres groupes à risques. Les infirmiers peuvent également jouer un plus grand rôle dans la gestion des maladies chroniques, telles que le diabète. Un nouveau statut d’assistant médical a aussi été créé récemment pour décharger les médecins généralistes des tâches administratives et ainsi dégager du temps médical. Toutes ces initiatives s’inspirent de pratiques qui existent déjà dans d’autres pays de l’UE et de l’OCDE. 

1532 K2_VIEWS