REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“Le phénomène de la précarité énergétique ne se limite pas à la précarité”

Par Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie

Il n’est désormais plus possible d’ignorer que de nombreux concitoyens souffrent de précarité énergétique. En tant qu’observateur privilégié du marché de l’énergie, je ne peux que constater que le confort énergétique est hélas devenu un luxe — ce qui explique sans doute pourquoi la fiscalité de l’énergie est aujourd’hui un sujet si sensible.

Un état des lieux s’impose avant tout. La précarité énergétique est, sans surprise, l’une des manifestations de la précarité tout court. Ainsi, les bénéficiaires des minima sociaux représentent un part importante des foyers concernés. Mais le phénomène de la précarité énergétique ne se limite pas à la précarité, car sont également concernés des foyers disposant de revenus que l’on qualifierait plus volontiers de « modestes » : que l’on songe aux retraités dont le niveau des pensions ne leur permet plus de s’acquitter de leurs factures de fioul.

Pour mieux cerner le phénomène, on peut aujourd’hui se référer aux travaux de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), dont le médiateur national de l’énergie est membre depuis sa création. Il ressort de ses travaux que 6,7 millions de personnes sont concernées par le phénomène en France métropolitaine.

Au-delà du chiffre brut, d’autres indicateurs permettent d’approfondir. Ainsi, selon la dernière édition du baromètre « Energie-info » réalisé par mes services fin 2018, 15 % des foyers français ont souffert du froid l’hiver dernier, et ce pendant au moins 24 heures. De plus, 30 % des répondants ont indiqué avoir restreint leur consommation pour éviter des factures trop élevées : il s’agit de ceux que l’on nomme parfois les « invisibles », qui peuvent vivre dans un grand inconfort énergétique tout en étant très difficiles à détecter.

Les chiffres, on le voit, sont éloquents. Soulignons également que les précaires énergétiques cumulent souvent plusieurs handicaps. Avec des revenus limités, ils sont souvent contraints de se loger dans des endroits peu ou mal isolés, situation qui engendre mécaniquement des factures élevées.

Pour répondre à cette urgence sociale, de nombreux dispositifs ont été créés ces dernières années, tant préventifs que curatifs. Si ce foisonnement témoigne d’une bonne volonté que je salue, force est de constater que la multiplicité de ces initiatives engendre un manque de lisibilité. J’estime donc que les aides existantes — et c’est là mon premier vœu — devraient être mieux connues et coordonnées. D’autres mesures me semblent cependant souhaitables.

Prendre les mesures nécessaires pour atténuer la hausse des prix de l’énergie

L’effort doit tout d’abord porter sur le court terme. Le chèque énergie, que j’avais soutenu, constitue une aide indispensable au paiement des factures d’énergie des foyers les plus modestes. Son montant doit à mon sens être revalorisé. Je note à cet égard que le Gouvernement a pérennisé le dispositif en 2019, et qu’il a tenu son engagement de revalorisation de 50 euros du montant moyen du chèque. Il a également augmenté le nombre de foyers éligibles. Je me réjouis de ces gestes forts, et appelle donc à ce que cette dynamique soit maintenue à l’avenir.

Dans la lignée des revendications exprimées par les Français au cours des derniers mois, une modération dans les prix de l’énergie me semble indispensable. S’agissant de dépenses que l’on qualifie à juste titre de « contraintes », les pouvoirs publics doivent intervenir pour que les tarifs réglementés de l’électricité soient mieux conçus, afin que le poids de cette dépense ne pèse pas de manière disproportionnée sur les plus modestes.

Plus généralement, nous sommes nombreux à considérer que l’énergie est un produit de première nécessité, ce qui explique que je soutienne l’idée d’un service minimum pour l’électricité.

Bâtir un service public de l’accompagnement aux travaux de rénovation énergétique

Ces premiers efforts doivent être accompagnés d’un soutien massif à l’amélioration de la qualité du bâti. Il existe déjà une pléthore de dispositifs disponibles, à tous les échelons (national, départemental et local) : mesures fiscales (le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE…), accompagnement financier direct (citons par exemple les certificats d’économie d’énergie, ou CEE, …), ou encore crédits dédiés (que l’on songe à l’éco-prêt à taux zéro, ou Eco-PTZ,…).

On le voit, les dispositifs et les acronymes ne manquent pas. De plus, les guichets sont trop nombreux, ce qui complexifie encore davantage la tâche. Dans ce contexte, j’estime que doit être mis en place un service public, unique et bien identifié, d’accompagnement aux travaux de rénovation.

La plateforme « FAIRE », récemment mise en place par les pouvoirs publics, est un pas dans la bonne direction. Il ne s’agit toutefois que d’un jalon. Des lieux d’accueil physique devraient également être développés, faute de quoi la population la moins connectée risque de ne pas être atteinte. Les agences locales de l’énergie pourraient à mon sens jouer ce rôle de guichet unique dans les territoires.

Le service public de la performance énergétique de l’habitat doit apporter aux citoyens une ingénierie technique et financière leur permettant de mobiliser l’ensemble des dispositifs auxquels ils ont droit, avec une approche « clef en mains » et non un simple catalogue d’aides disponibles. On pourrait ainsi atteindre un reste à charge faible, voire nul.

Cette rationalisation doit s’accompagner d’une réelle formation des agents chargés d’accompagner les foyers dans leurs projets. Les compétences techniques sont indispensables, mais elles doivent être accompagnées de compétences financières. On le sait, les taux d’économie d’énergie sont souvent surévalués. Or, des prévisions trop optimistes peuvent mettre des foyers en difficulté financière, car c’est la rentabilité de l’ensemble du projet qui est affectée. Les agents doivent ainsi être à même d’évaluer la rentabilité d’un projet.

Pénaliser les propriétaires bailleurs peu scrupuleux

De telles mesures apparaissent indispensables, mais elles resteront inefficaces pour les locataires victimes de bailleurs peu scrupuleux qui refusent d’engager les travaux nécessaires. Il est vrai que des mesures ont été mises en place récemment par les pouvoirs publics pour renforcer la répression des cas les plus graves (les « marchands de sommeil »), et je m’en réjouis. Mais il existe aussi des situations qui, si elles ne relèvent pas du pénal, n’en sont pas moins préoccupantes.

Des mesures fortes doivent donc être prises en direction des propriétaires bailleurs. Ces derniers doivent être informés qu’ils peuvent bénéficier des dispositifs fiscaux mentionnés, et que de tels travaux, s’ils n’ont pas toujours un effet patrimonial positif, évitent en tout état de cause une dépréciation de leur bien. En effet, les bailleurs ne sont le plus souvent pas hostiles à ce type de travaux, mais plutôt démunis sur la marche à suivre — comme par exemple les personnes âgées. En revanche, pour les bailleurs récalcitrants, des mesures plus dissuasives pourraient être mises en place, allant jusqu’à la prise en charge d’une partie de la facture d’énergie ou des charges locatives de chauffage. De telles mesures me semblent bénéfiques à tous points de vue.

Ces quelques réflexions ne prétendent bien évidemment pas épuiser un sujet particulièrement complexe. La précarité énergétique est également liée aux problèmes de mobilité, que je n’ai pas évoqués ; certains territoires ont par ailleurs des problématiques propres, comme par exemple en Outre-mer. Mais les mesures ici proposées me semblent indispensables pour résorber un phénomène qui, par son ampleur et sa gravité, nous concerne tous. 


1. Source : Tableau de bord de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), mars 2019.


2. Source : édition 2018 du baromètre Energie-info sur la perception des marchés de l’électricité et du gaz naturel, publié chaque année par le médiateur national de l’énergie.


Autorité publique indépendante, le médiateur national de l’énergie a pour missions de proposer des solutions amiables aux litiges avec les entreprises du secteur de l’énergie et d’informer les consommateurs d’énergie sur leurs droits.
Le médiateur national de l’énergie est une autorité publique indépendante créée par la loi n°2006-1537 du 7 décembre 2006 relative au secteur de l’énergie. Son statut est encadré par la loi n°2017-55 du 20 janvier 2017 portant statut général des autorités administratives indépendantes et des autorités publiques indépendantes.
Le médiateur est doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Son financement est assuré par l’État et son budget, qui figure en loi de finances, est arrêté chaque année par les ministres en charge de l’économie et de l’énergie.

301 K2_VIEWS