REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“Yidai, yilu”, la voie d’un nouveau monde

Par Eric de La Maisonneuve, Général de division, Président de la Société de Stratégie*

Depuis toujours en Chine, la cohésion sociale et l’unité nationale dépendent étroitement de la santé économique du pays. C’est pourquoi, autrefois « le mandat du Ciel », aujourd’hui la poursuite d’une croissance forte, demeurent les objectifs et les obligations du pouvoir politique.

Dans ces conditions, la vie économique ne peut être abandonnée aux fluctuations du marché et doit être pilotée, dans ses anticipations comme dans sa gestion, par le pouvoir politique. Cela vaut, bien sûr, pour le développement interne de la Chine mais, compte tenu de la taille atteinte par l’économie chinoise et de son insertion dans l’économie mondiale, cela vaut aussi pour ses relations commerciales avec ses partenaires.

Après plus de trente ans de succès exceptionnels de la « politique de réforme et d’ouverture », l’économie chinoise est parvenue aux premiers rangs des puissances, ayant désormais le monde comme terrain de jeu. Elle s’est trouvée alors confrontée à cette alternative : soit poursuivre son expansion dans le cadre du système mondial dominant, favorisant toujours les mêmes, privilégiant les zones côtières et les routes maritimes ; soit entreprendre de constituer un « autre système à vocation terrestre », complémentaire du premier et s’efforçant de porter le développement dans les zones délaissées. Après le tournant de la crise de 2008, la Chine a fait le choix, dès 2013, tout en continuant à participer au système maritime existant, de privilégier un nouveau réseau de routes terrestres parcourant le continent eurasiatique à partir des zones frontalières de l’ouest et du sud de la Chine. En réalité, ce choix vise à rééquilibrer le système économique chinois et à « marcher sur ses deux jambes ».

Le projet « Road and Belt Initiative » (RBI) est né de cette quadruple nécessité :

1/ - poursuivre à un rythme jugé suffisant (autour de 6 %) le développement de la Chine ;

2/ - rééquilibrer l’économie chinoise vers les régions (Xinjiang) et provinces du centre et de l’ouest ;

3/ - créer dans les zones terrestres périphériques (Asie centrale) les conditions favorables au développement ;

4/ - reconstituer les routes terrestres (au nord et au sud de la mer Caspienne) pour irriguer le continent eurasiatique et, au-delà, les autres continents.

Un projet d’intérêt mondial

Ce projet, je l’ai déjà dit, est d’abord dans l’intérêt direct, politique et économique, de la Chine ; elle devrait y trouver les points de croissance qui lui sont nécessaires pour poursuivre son développement ; elle pourrait également y gagner en influence dans les pays bénéficiaires de ses entreprises.

Le projet RBI est ensuite intéressant pour tous les pays qui seront concernés, soit qu’ils se trouvent sur le chemin ou aux débouchés des nouvelles routes de la soie. Ce sont pour la plupart des zones et des pays enclavés ou à l’écart des grands circuits commerciaux du monde, souvent encore sous-développés ou dont l’exploitation des ressources n’a été que partiellement entreprise.

Vu d’Europe et de France en particulier, le projet RBI présente un grand intérêt et plusieurs avantages.

Primo, ce projet d’une ampleur inédite depuis le plan Marshall – lancé par les Américains pour la reconstruction du monde après la Seconde Guerre mondiale – est à même de relancer l’activité mondiale sur de nouvelles bases, avec de nouvelles structures (AIIB) et de nouveaux acteurs.

Secundo, l’initiative « Road and Belt » offre une alternative à l’organisation économique du monde, soumise à la domination américaine, et devrait permettre à l’Union européenne, pour peu qu’elle s’y intéresse, de se trouver au carrefour des deux systèmes, le maritime et le terrestre. Plus le réseau mondial sera dense et diversifié, plus il aura de « têtes de pont » - hormis les trois actuelles, Chine, Etats-Unis, Europe -, mieux il sera à l’abri d’une crise provoquée par l’un des acteurs, aussi important soit-il. RBI est donc à la fois une chance pour l’Union européenne et un gage de sécurité pour le commerce international.

Cela dit, si le projet RBI est du plus haut intérêt pour les Européens, il ne pourra les concerner qu’à certaines conditions.

La première est de s’assurer que le projet RBI est effectivement un « projet mondial » d’un genre nouveau, et pas seulement un « projet chinois », remake des entreprises coloniales conduites par les puissances européennes du XVI° au XVIII° siècles pour installer des « comptoirs » aux terminus de leurs routes maritimes, notamment en Afrique et en Asie. Auquel cas le RBI ne serait qu’une tentative de remplacer un système par un autre, équivalent et rival.

La deuxième est de permettre de désenclaver l’Asie centrale et de redonner à cette vaste région le rôle éminent qu’elle eût au temps faste des « routes de la soie », celui des Tang et des Yuan, où elle était la plaque tournante et le cœur du continent et où Samarcande était une métropole mondiale. Sans un fort développement des sept pays d’Asie centrale qui permettrait d’irriguer des ressources vers leurs périphéries, le projet RBI ne prendra pas l’essor mondial qu’il ambitionne d’avoir. Certes, ces pays avec d’autres, sont réunis dans l’OCS (Organisation de Coopération de Shanghai), mais ce forum, pour l’essentiel consacré à la sécurité, ne semble pas avoir les dimensions politique et économique suffisantes pour constituer une entité régionale cohérente et efficace.

La troisième a trait aux Proche - et Moyen-Orient, c’est-à-dire la région entourant le golfe Persique. Elle est à la fois un des débouchés des routes de la soie, la zone relais vers la Méditerranée et l’Afrique et la source principale d’approvisionnement en hydrocarbures de la Chine. C’est donc une des clefs, sinon la clef, du projet RBI. Or, chacun le sait, cette région est déchirée par de nombreux conflits : rivalités de puissance, antagonismes religieux, fractures socio-étatiques, ingérences extérieures, influences stratégiques contraires, poids de l’histoire, qui affectent l’Iran, la Turquie, l’Arabie Saoudite, l’Irak, la Syrie, Israël, le Liban et la Jordanie, le Yémen et les Etats du Golfe… La liste des contentieux est longue et ceux-ci sont apparemment inextricables. Il faudra bien pourtant trouver des solutions et tenter, au moins par la négociation, de revenir à une situation plus stable. Dans ce domaine, il ne serait pas inenvisageable que l’Union européenne et la France, si elles étaient sollicitées, puissent apporter leur contribution diplomatique pour surmonter ces obstacles importants.

Pour une coopération sino-européenne

A supposer que les conditions énoncées ci-dessus soient prises en considération dans le projet RBI, nul doute que les pays européens manifesteront leur intérêt et participeront, dans la limite de leurs capacités et de leurs intérêts, à cette ambitieuse entreprise mondiale. L’Union européenne représente un ensemble de pays soit déjà développés soit en voie de développement sous l’égide des instances de Bruxelles ; elle dispose donc du réseau d’infrastructures qui lui permettra d’emblée d’assurer la continuité des relations entre l’Europe et l’Asie dès que les chaînons manquants d’Asie centrale et des Proche - et Moyen-Orient seront mis en service et opérationnels.

Si elle n’est pas directement concernée pour le moment par le lancement du projet RBI sur son territoire, en revanche l’Union européenne serait très intéressée de collaborer au développement de la branche africaine de ces nouvelles routes. D’abord parce qu’elle a sur le continent africain des intérêts anciens et majeurs. Ensuite et surtout parce que le développement de l’Afrique est un des enjeux du monde de demain : enjeu de sécurité avec l’essor du terrorisme et l’instabilité gouvernementale ; enjeu démographique avec un doublement à moyen terme de la population au-delà de 2 milliards d’habitants ; enjeu économique avec l’immense marché que peut représenter ce continent jeune et potentiellement riche. Coordonner nos efforts sino-européens avec les Etats africains permettrait d’amplifier et de rationaliser nos concours. Nous gagnerions tous un temps précieux dans cette véritable course contre la montre que constitue le développement de l’Afrique : nous avons moins de vingt ans pour réussir ce pari gigantesque. Le projet RBI est « la chance » unique pour que se réalise ce qui pourrait bien être le « rêve africain ».

En conclusion de cette rapide analyse, on voit bien que le projet RBI peut devenir, aux conditions qui ont été énumérées, le déclencheur d’une nouvelle voie pour le monde. Il ouvrirait alors, non seulement pour la Chine mais aussi pour les régions du monde aujourd’hui les plus déshéritées, une ère de prospérité et de sécurité. 


*Auteur de Les Défis chinois, la révolution Xi Jinping, Editions du Rocher, mars 2019