REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

La fin des contrats aidés : une opportunité sans précédent pour repenser le modèle de l’inclusion

Par Jean-Marc Borello, Président Fondateur du GROUPE SOS et Délégué National à la Transformation économique et sociale à LaREM

Personne n’est inemployable ! C’est la devise du GROUPE SOS (1). Quatre mois de concertation avec près de 400 acteurs partout en métropole et Outre-mer la confirment. Face aux raccourcis et aux discours simplistes de certains qui dénoncent un « cancer de l’assistanat », il est nécessaire de sortir des préjugés que l’on peut avoir sur les demandeurs d’emploi. Considérer que le chômage relève uniquement de la responsabilité du chômeur et qu’il n’a de conséquences que sur son quotidien est une aberration.

Dans l’immense majorité des cas, le chômage n’est pas de la « faute » du chômeur mais relève d’une responsabilité collective : notre système capitaliste, dont la légitimité est de créer des richesses, ne permet pas à 10 % de la population de participer à l’activité productive de notre nation, et par là-même, leur fait courir un risque d’exclusion sociale et de précarité. Concrétiser le droit de chacun d’obtenir un emploi et ainsi d’accomplir son devoir de travailler, voilà l’une des facettes de ce que l’on peut appeler un « capitalisme d’intérêt général ».

Le sujet n’est pas ici économique – il ne s’agit pas de savoir si c’est en incluant largement dans l’emploi que nous serons productifs ou si c’est en étant productifs que nous pourrons inclure dans l’emploi. Il s’agit de la République, de la concorde civile, de la cohésion, ou de ce que certains appellent « le vivre ensemble ». Cette exigence collective et réciproque ne se limite pas seulement aux valeurs de notre devise républicaine, à l’instruction publique, à la laïcité, aux symboles, au sentiment de solidarité lorsque notre pays est frappé par des attentats, etc. Elle ne se limite pas à la part que chacun doit prendre en exerçant son métier de citoyen, en votant, en s’instruisant, en débattant, en payant ses impôts. Nous n’avons rien fait tant que l’opportunité n’est pas donnée à chacun de prendre part à la production collective, à la vie économique de la nation, par son travail.

Pourtant, l’emploi ne règle pas tout. Le mal-être au travail existe, de même que les formes précaires d’emploi, qui se multiplient. Subventionner un contrat quelques mois, sans organiser de formation ni d’accompagnement, revient presque à retirer d’une main ce qu’on donne de l’autre, dans une certaine forme de précarité. Mais le chômage dérègle tout. L’emploi constitue donc la première marche, le support indispensable à une inclusion dans la société et dans notre nation.

Si personne n’est inemployable, cela signifie que l’employabilité n’est pas un concept opérant. L’employabilité n’existe pas, il n’y a que des rencontres professionnelles. Nous sommes responsables collectivement pour déterminer quel type de société nous voulons. Face à l’emploi, les employeurs sont autant responsables que les demandeurs d’emploi, la responsabilité est partagée. Certains employeurs engagés – des associations, collectivités, entreprises adaptées et d’insertion - sont des éclaireurs en la matière. Il faut se donner les moyens d’aller plus loin. L’argent public destiné à l’emploi ne doit pas servir à équilibrer les finances d’une collectivité ou d’une association. Ces deniers publics doivent inciter tous les employeurs à devenir plus inclusifs, à pratiquer l’inclusion dans l’emploi. Plus qu’une aide, c’est un investissement social qui doit profiter à tous.

Les « contrats aidés » une réponse partielle aux exclus du marché du travail

Si les « contrats aidés » ont été créés avec l’objectif d’insérer durablement les personnes éloignées de l’emploi, force est de constater que trois quarts des bénéficiaires ne trouvaient pas d’emploi durable à la sortie. Pire, les contrats aidés ont permis aux gouvernements successifs de réduire statistiquement les chiffres du chômage en finançant les structures sans s’intéresser véritablement aux parcours des plus exclus. On a trop longtemps pensé à partir d’un « mécano » de dispositifs et pas assez à partir des personnes, qui devaient entrer dans des cases pour pouvoir en bénéficier. Le rapport annuel de la Cour des comptes paru il y a quelques jours (2) a également pointé les limites des « contrats aidés » : très coûteux et peu efficaces, sans accompagnement ou formation. Nos recommandations faites à la Ministre du Travail, Muriel Penicaud, répondent à ces dysfonctionnements.

Le parcours emploi compétences, c’est en même temps employer, former et accompagner

Premier grand changement, nous allons sélectionner les employeurs qui vont bénéficier du nouveau dispositif unique baptisé « parcours emploi compétences » (PEC). Ils devront mettre en œuvre tout ce qui permet de s’insérer durablement, à savoir un triptyque : mise en situation professionnelle, formation et accompagnement personnalisé. Les PEC seront mieux ciblés et déterminés en fonction des besoins des employeurs et de chaque salarié. Les compétences que l’occupation du poste permettra d’acquérir seront inscrites dans le contrat et engageront l’employeur. Un à trois mois avant la sortie du parcours, un bilan sera réalisé pour contrôler le suivi des engagements et d’évaluer le cas échéant l’opportunité d’un renouvellement de l’aide ou encore d’enclencher une action de formation complémentaire aux compétences acquises pendant le parcours. Pour ce faire, 100 millions d’euros du Plan Investissement Compétences (PIC) seront mobilisés. Les employeurs – associations ou collectivités territoriales - qui ne respecteront pas leurs engagements n’auront plus accès au financement de ce parcours.

Une mise en œuvre qui fait confiance au terrain

Deuxième grand changement, nous n’allons plus appliquer le même dispositif quel que soit le territoire. A Mayotte, en Ile-de-France ou dans la Creuse, la situation n’est pas la même. Il faut faire du “sur-mesure”. On a par exemple attribué par le passé des contrats aidés à des associations qui demandaient des financements pour de l’insertion par l’activité économique (IAE), parce que les crédits d’insertion avaient été épuisés. Les crédits ne doivent plus être décidés à Paris mais au plus près du terrain. Les préfets de région ont maintenant en main un « fonds d’inclusion dans l’emploi » de 2,3 milliards d’euros rassemblant les PEC, l’IAE, les entreprises adaptées et les mesures consacrées aux jeunes afin d’organiser une fongibilité entre ces aides permettant d’assouplir les cases pour qu’elles s’adaptent mieux aux réalités locales. L’objectif est de donner à l’Etat territorial une capacité nouvelle à expérimenter, à nouer des partenariats avec les collectivités locales, et à donner une visibilité pluriannuelle aux acteurs de terrain. C’est l’assurance de faire bénéficier à tous des fruits de la croissance, partout en métropole et en Outre-mer.

19 propositions pour se donner les moyens de l’inclusion

Le jour de la remise du rapport, Muriel PENICAUD a envoyé sous forme de circulaire ces 4 propositions (triptyque, PEC, PIC, fonds régional) aux préfets. Nous passons ainsi de la quantité – la politique du chiffre et de la baisse artificielle du chômage – à la qualité, une logique d’investissement social pour l’inclusion de tous.

L’inclusion économique et sociale est cependant un chantier plus vaste, auquel tous les ministères devraient participer, au lieu de colmater les brèches d’autres ministères avec le budget de l’emploi, comme par le passé. Une mobilisation large est en effet nécessaire. Ce rapport sur l’emploi préconise certains moyens d’inclusion, mais il faut aller à la racine, et rendre notre système économique moins excluant.

Il était urgent de transformer notre modèle pour qu’il soit plus efficace, plus juste et qu’il profite à tous. 


(1) Première entreprise sociale et solidaire en Europe fondée et présidée par Jean-Marc Borello


(2) Cours des comptes, rapport public annuel 2018, 7 février 2018

331 K2_VIEWS