REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Le potentiel des investissements est une question d'équilibre

Par Franck Proust, Député européen, Président de la Délégation Française du PPE, Membre de la Commission du Commerce international

Les questions de sécurité nationale au-delà du prisme des guerres ou du terrorisme, touchent aussi le cœur d'activité d'un État : son économie et donc ses entreprises.

L'Union européenne sait s'appuyer sur un réseau d'entreprises et d'industries performantes qui ont un savoir-faire. Et ce réseau exporte en faisant de l'UE un modèle en matière de sécurité, de technicité et de fiabilité. Pour en arriver là, l'Europe a besoin d'investissements publics et privés.

Nous devons continuer à promouvoir des investissements étrangers en Europe tout comme nous promouvons nos propres investissements à l'étranger.

Cependant, tout est question d'équilibre et nous pouvons aujourd'hui raisonnablement nous poser des questions portant sur deux axes. Existe-t-il une réciprocité en matière d'investissements d'une part et existent-ils des investissements étrangers dits hostiles d'autre part ? Sans tomber dans un protectionnisme stérile, un travail de réflexion doit être mené à la lumière des évènements.

Un manque de réciprocité évident

Investir à l'étranger, hors du continent européen peut se révéler être un parcours du combattant. Les exemples restent légion malgré les accords commerciaux qui se multiplient pour créer un cadre juridique fiable et favorable.

Investir restera toujours un risque. Pour autant, nos entreprises européennes ne peuvent plus se permettre d'être entravées sur les marchés extérieurs tandis que les entreprises non-européennes bénéficient à la fois de faveurs déloyales de leur pays d'origine ainsi que des facilités en Europe. Les conditions de concurrence sont d'autant moins équitables que les investissements étrangers dans l'Union peuvent être subventionnés par des organes publics !

Cette concurrence déloyale doit cesser grâce aux exigences de réciprocité. Car les États membres ne peuvent imposer des restrictions à la libre circulation des capitaux que « par des motifs liés à l'ordre public ou à la sécurité publique » (article 66 du Traité de Fonctionnement de l'UE). Ces instruments ne peuvent garantir une concurrence équitable et une réciprocité.

L'intérêt réside dans l'équilibre des mesures à prendre pour que les investissements européens soient autant favorisés à l'étranger que les investissements locaux. Trop longtemps nous avons laissé faire sans deviner que nos concurrents ne sont plus issus de pays en voie de développement, mais de pays développés, avec des capacités d'investissement et de recherche parfois supérieures aux nôtres. Sans réciprocité dans les politiques d'investissements, comment peut-on considérer que les échanges soient justes ?

Un savoir-faire doit-il être protégé ?

Les États membre ne partagent pas de vision commune que ce soit dans la définition d'un investissement ou d'un secteur stratégique alors qu'ils sont reliés par le marché unique ou par des chaînes de valeur communes. Ces disparités représentent aujourd'hui une menace pour l'équilibre du continent européen face à des visées hostiles pour l'économie européenne dans son ensemble.

L'Europe ne doit pas être une bergerie dans laquelle un loup peut y entrer facilement. En matière d'investissement, il peut devenir très difficile de retracer l'origine et donc l'intention d'un investisseur qu'il soit lié à des fonds d'investissements plus riches que les États eux-mêmes, à des États, à des institutions politique ou militaire.

Ce changement d'échelle et le contexte géopolitique œuvrent pour beaucoup dans l'impact sur l'opinion publique.

Alors que la majorité des investissements étrangers en France sont européens et principalement allemands, le débat français est animé depuis des années par l'impact des investissements qataris ou saoudiens.

Les investissements du Golfe ont eu pour but de diversifier leurs ressources et d'acquérir une visibilité internationale par des achats emblématiques. Le Qatar ne peut transférer nos technologies pour les produire sur son territoire ne serait-ce que par manque de place et surtout à cause d'un tissu industriel inexistant. Ce sont donc plus les options politiques de ces pays qui guident l'opinion publique.

En Allemagne, c'est la Chine qui a été au centre de toutes les attentions en 2016 lorsque le leader des fabricants de robots industriels Kuka a été racheté pour la somme colossale de 4.5 milliards d'euros par le géant chinois de l'électroménager Midea. Le gouvernement allemand n'a pu s'opposer juridiquement au rachat d'un secteur stratégique de l'économie ainsi que de tous ses brevets hautement stratégiques.

Depuis, l'Allemagne a renforcé son arsenal législatif en juillet 2017 en allongeant la liste des secteurs dits sensibles pour lesquels les possibilités de véto sont facilitées. Elle se rapproche ainsi de la France, qui, dès 2005, avait permis par décret, de créer une des législations les plus abouties d'Europe en matière de contrôle des investissements étrangers afin d'en restreindre leur portée. Car au-delà du potentiel des investissements, la France a su comprendre qu'ils pouvaient aussi être hostiles.

Un investissement étranger peut dès lors être réduit, aménagé, assorti de garanties ou bien même interdit. Cette interdiction n'est restée pour l'heure qu'une arme de dissuasion puisqu'elle n'a jamais été mise en œuvre en France.

D'autres États membres possèdent un tel mécanisme mais il n'existe ni harmonisation ni même obligation de se protéger. Un tel mécanisme autorisé ou légitimé au niveau européen aurait aujourd'hui un sens particulier car les menaces d'un transfert de technologies, de savoir-faire ou de perte de pans stratégiques de notre économie sont aujourd'hui bien réelles.

L'Europe dans le viseur de la Chine ?

Si nous considérons que nos entreprises peuvent être stratégiques, alors il faut savoir qu'un investissement étranger les concernant l'est potentiellement lui aussi.

L'augmentation des investissements chinois en Europe doit passer du stade de la perception à celui de la sensibilisation. En Allemagne par exemple, en 2006, la Chine n'a acquis qu'une seule entreprise. En 2015, elles étaient 39. En 2016, elle a investi 11.6 milliards d'euros pour acquérir 58 entreprises.

Tous les États membres sont concernés par ces intentions chinoises. Deux projets doivent alerter les législateurs sur l'avenir industriel de l'Europe.

Pour s'en convaincre, il suffit tout d'abord de superposer la carte du projet pharaonique de la Route de la Soie (OBOR) avec celle des investissements chinois en Europe et dans ses pays voisins. Saviez-vous que la nouvelle Volvo S90 était une voiture fabriquée et livrée en train depuis la Chine ? Cette anecdote n'est que le début d'une industrie de pointe « Made in China » derrière un modèle économique que l'on croyait encore européen.

Ensuite, il y a le « China Manufacturing Plan 2025 » détaillé en mai 2015 et qui doit permettre de faire passer la Chine du statut « d'usine du monde » à celui de « grande puissance industrielle ».

Cela passe par un niveau de commande minimum auprès de fournisseurs chinois qui met hors-jeu toute concurrence européenne. Dix secteurs ont ainsi été ciblés par ce plan qui se calque parfaitement avec les rachats chinois d'entreprises européennes lui permettant, par le transfert de technologies achetées, de rattraper son retard industriel allant de la robotique (qui explique le rachat de Kuka), à l'équipement ferroviaire avancé (le rachat de Skoda est en cours de finalisation) en passant par la production électrique (le dumping chinois a permis la disparition des principaux fabricants de panneaux solaires européens).

L'Europe est donc actuellement le supermarché industriel de la Chine. Sans entraver la libre circulation des capitaux, il devient nécessaire de comprendre ce qu'il se passe derrière ces investissements car ils peuvent avoir des conséquences sur notre patrimoine industriel et social. Des savoir-faire pour certains centenaires ont permis la stabilité économique des États et donc de l'Union européenne. À nous de préserver ce patrimoine pour que l'industrie européenne ait sa place sur les marchés mondiaux plutôt que dans des musées. 


* Rapporteur sur les investissements étrangers dans les secteurs stratégiques