REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

L'Euro 2016, “une belle réussite pour l'activité économique et l'emploi en France”

De juin à juillet dernier, la France accueillait l’Euro de football. Une étude, réalisée sous l’égide de l’Observatoire de l’Economie du Sport, en lien avec l’INSEE et la Direction générale du Trésor dresse le bilan de l’impact économique de cette manifestation, en termes d’activité économique et d’emploi. Un test pour l’accueil des JO de 2024.

Parce que les Français attendent légitimement que les dépenses dédiées à un tel événement leur soient profitables, le Gouvernement s’était engagé à ce que, pour la première fois en France, une étude évalue de manière indépendante et documentée ses retombées économiques. L’étude promise a été réalisée sous l’égide de l’Observatoire de l’Economie du Sport, en lien avec l’INSEE et la Direction générale du Trésor. Elle fait le bilan de cet Euro 2016 en termes d’activité économique et d’emploi. A l’énoncé des chiffres, le Gouvernement par la voix de trois de ses ministres s’est félicité de l’opportunité d’avoir accueilli l’événement en France. « La qualité de son organisation, la ferveur populaire et le parcours sportif de l’équipe de France ont été au rendez-vous ». « Au-delà des aspects symboliques et du rayonnement international qu’apporte l’organisation d’un événement comme l’Euro de football, il était important pour le Gouvernement d’évaluer les retombées économiques d’une telle opération. C’est ce que nous avons fait avec ce rapport commandé à une institution indépendante qui a développé une méthode d’évaluation rigoureuse et travaillé en coordination avec des organismes reconnus comme l’Insee. Les résultats positifs auxquels conclut l’étude nous confortent dans notre ambition de faire de la France un pays organisateur de premier plan pour ce type d’événements. Ils nous encouragent tout particulièrement à poursuivre nos efforts pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 à Paris » commente Michel Sapin, le Ministre de l’Economie.

613 000 visiteurs étrangers

En termes d’activité économique, l’étude démontre que l’événement a généré 1,22 milliard d’euros d’activité répartis entre les dépenses liées à l’organisation et celles liées au tourisme. Pour ce qui est de l’impact « organisation » qui découle directement des dépenses consenties par les différentes parties prenantes directes (organisateur, équipes participantes, officiels) et indirectes (entreprises et salariés ayant contribué à la livraison de l’événement, partenaires commerciaux), l’étude parle de 596 millions d’euros générés par l’organisation de l’événement. L’impact « touristique » résultant des dépenses des visiteurs étrangers venus spécifiquement en France pour assister à la compétition ou profiter de l’ambiance festive se chiffre à 625,8 millions d’euros. Durant le mois de compétition, la France a accueilli 613 000 spectateurs étrangers uniques. Venus spécifiquement en France pour l’Euro 2016 pour la plupart, ils ont séjourné en moyenne 8 jours dans notre pays et ont dépensé en moyenne 154 € par jour. Les montants dépensés par les spectateurs fluctuent selon leur nationalité. Ainsi, ce sont les Turcs (263€ TTC), les Américains (224€ TTC) et les Islandais (185€ TTC) qui ont consenti les dépenses les plus élevées. Un visiteur étranger sur cinq a profité de son séjour pour faire une étape dans une ou plusieurs villes de France. Ainsi, au cours de leur séjour, les visiteurs ont séjourné en moyenne dans 2,18 villes accueillant la compétition. L’Euro a également profité à d’autres villes françaises qui n’accueillaient pas la compétition : près d’un visiteur sur cinq (18,7 %) déclare avoir profité de son séjour pour faire une étape dans une ou plusieurs autres villes de France. Les villes touristiques (côte Atlantique, côte d’Azur) mais aussi les villes des camps de base des équipes ont été privilégiées dans les parcours des supporters étrangers. Dans le détail, Paris reste la ville la plus fréquentée par les spectateurs de l’UEFA Euro 2016TM (+ de 50 % des visiteurs ont séjourné à Paris au cours de leur voyage) devant Lyon (33 %) et Marseille (29 %).

Des effets sur l’emploi

L’étude a également cherché à savoir quels avaient été les effets de l’Euro 2016 sur l’emploi en France. Cette activité supplémentaire peut avoir bénéficié à des personnes déjà salariées ou généré des embauches, « les résultats ne doivent donc pas être interprétés comme des créations d’emploi » précise l’étude. « Au total, le volume d’activité généré en France du fait de l’organisation de l’UEFA Euro 2016TM s’établit donc à 117 150 mois travaillés au cours de l’année 2016, soit 9 762 Equivalents Temps Plein annuels ». Pour la Ministre du Travail Myriam El Khomri, la convention relative à l’emploi, conclue un an avant le début de la compétition, « a permis le suivi de 9 000 demandeurs d’emploi par Pôle emploi, dont 7 000 ont été recrutés. Ces résultats positifs nous encouragent à reprendre et à développer ce type de partenariat, qui démontre au-delà du sport et du spectacle, que de tels événements permettent de mettre l’économique au service du social ».

Enfin, met en évidence l’étude, l’activité économique supplémentaire sur le territoire français directement imputable à l’UEFA Euro 2016 a généré des recettes fiscales complémentaires (recettes de TVA, taxes de séjour et taxes d’aéroport). Le montant de ces recettes fiscales supplémentaires est estimé à 75 millions d’euros, dont 70 millions d’euros de recettes de TVA.

Des résultats encourageants dans la perspective de la candidature de Paris aux JO de 2024

« Au-delà des résultats tangibles de cette étude, l’organisation de l’Euro 2016 aura assuré le rayonnement de la France et des villes hôtes, sans compter les retombées à moyen et long terme pour des centaines d’entreprises françaises qui ont participé à l’événement » notent les auteurs de l’étude. Un satisfecit vu du côté organisation et autorités mais qui est aussi celui perçu côté public semble-t-il. Ce qui pour l’avenir est loin d’être négligeable. Si l’organisation de l’UEFA Euro 2016TM s’est avérée être « une belle réussite », il a aussi « pleinement répondu aux attentes des fans ». C’est en tout cas le ressenti des spectateurs ayant assisté à la compétition puisque 88,7 % d’entre eux s’avèrent extrêmement satisfaits de leur séjour et 95 % sont prêts à revenir en France à l’occasion d’un autre événement sportif ou pour d’autres motifs. Si on isole les personnes ayant découvert la France grâce à l’UEFA Euro 2016TM, la quasi-totalité d’entre elles se déclarent par ailleurs massivement prêtes à revenir sur le territoire (92 %). Des résultats très encourageants à l’approche d’autres grandes manifestations sportives, comme le Championnat du Monde de Handball, et dans la perspective de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. « A l’image de l’Euro 2016, les grands événements sportifs sont un formidable accélérateur économique et territorial. Ils sont un facteur de progrès social et un vecteur d’excellence environnementale. Ainsi, la candidature de Paris 2024 constituera au-delà d’un événement populaire, un héritage fort pour l’ensemble de nos territoires. La France a prouvé qu’elle est une terre d’accueil » a conclu, le Secrétaire d’Etat chargé des sports, Thierry Braillard

 

JO Paris 2024 : Entre 5,3 et 10,7 milliards d’euros d’impact économique
L’étude d’impact économique du Comité de candidature de Paris JO 2024 chiffre à 247 000 le nombre d’emplois qui pourraient être créés si Paris remportait la mise.
Des estimations « prudentes ». C’est en ces termes que le Comité d’organisation de JO Paris 2024 a parlé de ces estimations chiffrées de l’impact économique qui pourrait être généré en France si Paris devenait la ville hôte des Jeux Olympiques et Para-olympiques de 2024. L’étude réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES), une structure spécialisée installée à Limoges qui avait déjà planché sur la Coupe du Monde de rugby 2007 et l’Euro 2016 a calculé que cet impact économique se situerait dans une échelle comprise entre 5,3 milliards d’euros et 10,7 milliards, avec un scénario médian de 8,1 milliards d’euros. Plusieurs secteurs seront particulièrement concernés par les JO. La construction devrait avoir le plus faible impact estimé entre 1 à 1,8 milliard d’euros. Ceci s’explique parce que Paris peut d’ores-et-déjà s’appuyer sur un très grand nombre d’infrastructures sportives. Il est seulement prévu la rénovation du Stade de France et la réalisation d’un centre nautique, du village olympique et du centre de presse prévus en Seine-Saint-Denis. Dans leur calcul, les auteurs de l’étude ne prennent pas en compte tout ce qui concerne les infrastructures de transport qui seront réalisées d’ici 2024. Le tourisme ensuite représenterait entre 27 % et 35 % des retombées économiques, soit entre 1,4 et 3,5 milliards d’euros. L’impact sera le plus fort au moment des Jeux mais il pourrait se poursuivre après, notamment dans le tourisme d’affaires et ce même si Paris et la France sont déjà des destinations touristiques reconnues. Mais l’impact sera le plus fort avec les dépenses d’organisation qui sont chiffrées entre 2,9 et 5,4 milliards d’euros. Il s’agit des dépenses des différents partenaires de l’événement : les sponsors, les collectivités, la billetterie mais aussi la contribution du Comité international olympique qui financera directement l’événement à hauteur de 1,5 milliard d’euros (avec les droits TV et les recettes du marketing).
L’étude estime que l’organisation des Jeux à Paris pourrait permettre la création de 119 000 à 247 000 emplois, essentiellement des emplois temporaires mais dont certains pourraient être pérennisés dans le domaine du tourisme et de la construction.
Enfin, l’étude n’oublie pas l’impact social et sociétal des Jeux (pratique sportive, rééquilibrage des territoires en faveur de la Seine-Saint-Denis notamment et promotion internationale du Grand Paris).

 

997 K2_VIEWS