REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

Nous allons progressivement passer d’un monde où l’on se concentre dans les villes à un monde où l’on se re-déploie dans les territoires

Par Jean-Christophe Fromantin, Maire de Neuilly-sur-Seine*

Jusqu’au siècle des Lumières nous vivions et travaillions là où nous naissions ; depuis la révolution industrielle nous vivons là où nous trouvons du travail ; demain, grâce aux technologies, nous pourrons travailler là où nous voulons vivre.

Cette bascule préfigure un nouveau modèle de société. Elle relève d’une aspiration profonde vers une recherche de bonheur. C’est la « révolution » qui s’annonce.

Le monde hors sol tel qu’il se développe nous conduit inévitablement vers des crises profondes. Le nivellement culturel, l’éloignement de la nature, une économie de plus en plus indifférenciée, une solidarité qui se monétise et un individualisme amplifié par l’usage des technologies sont les marqueurs de cette crise. Qu’en sera-t-il de la modernité si elle nous conduit à perdre toutes les ressources qui font la richesse du monde et à déraciner ceux des hommes dont la dignité et le bonheur sont consubstantiels de cette diversité du monde ?

Tous les projets dont l’idéal ne sera plus de nous permettre de profiter des richesses du monde nous conduiront dans le sens opposé au bonheur. Toutes les options qui conduisent à stéréotyper nos vies réduisent d’autant nos chances d’être heureux

Ces dérèglements sont les causes des crises identitaires, migratoires ou économiques. Ils tiennent d’un double phénomène : La métropolisation et la digitalisation. La combinaison des deux engendre un monde artificiel. Le modèle de concentration urbaine est à l’opposé des aspirations contemporaines. Plutôt que de s’entasser dans des métropoles de plus en plus grandes, il devient urgent de réveiller nos atouts culturels, de valoriser la diversité de nos paysages, de ré-enraciner notre économie et de reconstruire un lien social plus authentique. Si les métropoles se substituent aux territoires plutôt que de se mettre à leur service, si elles les privent des talents de ceux qui peuvent les faire prospérer, il est probable qu’elles conduiront l’humanité dans une impasse. Si nous nous résignons à l’uniformisation de nos vies, alors il est probable que le monde perdra ce qui donne un sens au partage, une valeur aux échanges et une chance à chaque habitant du monde de réussir et de prospérer là où il vit.

Nous allons progressivement passer d’un monde où l’on se concentre dans les villes à un monde où l’on se re-déploie dans les territoires. « Travailler là où nous voulons vivre » constitue un triple défi :

Celui par lequel l’innovation se transformera en progrès. C’est aux technologies de se mettre au service de nos projets et non l’inverse. En nous permettant de bénéficier, quelque soit l’endroit où nous vivons, des meilleurs standards en termes de connaissance, d’offre de soin, de mobilité ou de consommation, l’innovation revisite nos modes de vie en profondeur et trouve un sens. L’innovation pourrait ainsi interrompre le monopole urbain dans ce qu’elle nous permet de compenser tous les avantages que la ville nous procure en rendant la plupart des services accessibles.

Le 2ème défi est celui par lequel nous retrouverons un développement économique et de l’emploi. Nous devons ré-explorer la diversité de nos atouts et restaurer nos avantages comparatifs. La véritable révolution économique réside dans la capacité des technologies à redistribuer la valeur ajoutée plutôt que de la concentrer. Si nos vies se font exploratoires, si les marques cherchent à se ré-enraciner dans des valeurs, si les touristes sont en recherche d’expériences culturelles, si nos projets se construisent dans des parcours moins conventionnels, alors la diversité des territoires sera indissociable d’une nouvelle prospérité économique ; elle en sera même une condition essentielle pour une économie durable et équitable. C’est la diversité de ses points d’ancrage qui donne toutes ses chances de réussite à un pays. La valeur ajoutée ne réside pas seulement dans l’innovation, mais dans tout le spectre des connaissances et des territoires dès lors qu’ils permettent à une personne de prouver son utilité.

Fort de ce constat, il est urgent de penser l’ambition des territoires. Car les territoires qui feront « comme les autres », ceux dont les spécificités ne seront plus valorisées, dont l’histoire sera oubliée, ceux qui ne comptent plus que sur les aides pour s’en sortir, ceux qui ne créent plus, n’inventent plus, n’osent plus, et ceux avec lesquels les nouvelles générations ont rompu les liens seront probablement les futurs friches d’un monde global. Croire que le nouveau monde des échanges épousera les contours de celui issu des foires du moyen-âge et de la révolution industrielle serait une erreur. La ville de demain sera celle où s’exerceront les seules fonctions dont la taille critique et la capacité de pivot justifieront précisément l’existence.

C’est à nous d’oser cette nouvelle économie réelle pour qu’elle soit d’abord celle d’un projet de vie.

Enfin, le 3ème défi est celui par lequel nous pouvons combattre le double risque de l’isolement et de l’exclusion. La situation sociale se dégrade en particulier au sein des villes. Les politiques publiques et les réseaux sociaux, en créant des solidarités institutionnelles ou numériques, détériorent les solidarités spontanées qui forgent l’humanité.

La mise hors-sol des populations, au sens physique du mot, éloigne de la terre. Or, à trop éloigner les individus de la terre, on met également « hors-sol » leurs relations sociales. L’enjeu d’une socialité durable nous oblige à nous interroger d’abord sur la nature des espaces et des contextes au sein desquels les solidarités spontanées sont les plus à même de se développer. Ce dont je suis le plus convaincu c’est que le bilan social sera plus positif pour ceux qui auront changé leur mode de vie pour leur donner davantage de sens. Ce sont eux, par leurs choix, qui transformeront l’innovation en progrès social.

Cette approche adresse la première des libertés, celle de choisir là où l’on veut vivre. Il est temps d’adopter un nouveau modèle de société davantage orientée vers la confiance, la subsidiarité, la responsabilité et l’initiative. Permettre à chacun de vivre là où il le souhaite c’est lui donner l’opportunité de lier son propre bonheur au destin de son pays.

Aujourd’hui la politique est pauvre sur la dimension du sens. Elle est pratique, technique, ou comptable ; elle est aussi conjoncturelle, émotionnelle ou provocatrice, mais il lui manque, me semble-t-il une profondeur indispensable pour ne pas subir cette période de transformation numérique. La politique n’a de sens que si elle défend une certaine idée du progrès, inspirée par les valeurs qu’elle promeut et par tous les atouts des territoires qu’elle défend ; elle n’est pertinente que si elle concilie un projet avec toutes les conditions nécessaires pour permettre à chacun d’y trouver sa place.

Cette vision d’une France mieux distribuée, connectée au monde, configurée pour que tous les territoires bénéficient des leviers d’innovation, attentive à ce que chacun retrouve un lien social et une qualité de vie, inscrite dans une perspective de développement durable, accueillante pour ceux qui la visitent comme pour ceux qui voient dans ses valeurs une perspective d’espérance, appelle un renversement de paradigme. Elle doit s’incarner dans un projet de société ; elle doit irriguer toutes ses politiques publiques afin de permettre un développement cohérent et harmonieux de tous ses territoires.

Quatre grandes orientations sont nécessaires : Reconnaître le primat culturel du pays et revisiter nos atouts matériels et immatériels ; développer l’aménagement du territoire dans toutes ses dimensions politique, logistique ou numérique ; impulser un programme d’investissement ambitieux porté par les Français ; développer des pôles de solidarité autour des projets de territoire. Le couple métropole-région doit devenir celui au sein duquel les flux économiques s’organisent ; le couple ville-moyenne-intercommunalité, celui au sein duquel les relations sociales se construisent. Chaque Français doit être à un quart d’heure d’une ville moyenne et à 1h30 d’une métropole.

L’aménagement du territoire doit se développer selon six principes : assurer l’accès aux villes moyennes, connecter les villes moyennes aux métropoles ; relier les métropoles entre elles ; organiser les connexions logistiques de chaque territoire avec le monde ; déployer la fibre sur l’ensemble du territoire ; et faciliter à l’échelle des villes moyennes l’installation de satellites métropolitains dans les domaines du développement économique et de la formation. Cette nouvelle géographie ne développera tout son potentiel que dans un traitement synchrone des flux d’information et des flux de marchandise.

Notre épargne doit être orientée au développement de là où nous vivons. Pour structurer cette politique de redéploiement je propose un programme d’investissement de 70 à 90 milliards d’EUR, à la main des territoires et essentiellement financé par l’épargne des Français. Il servirait à financer la valorisation du patrimoine et les infrastructures de liaison. Il permettrait une véritable relance du pays.

Enfin, nous devons associer étroitement les pôles de solidarité autour des projets de territoire. Je propose, entre autres la régionalisation du salaire minimum, la création d’un bouclier social, une nouvelle politique de l’habitat autour des villes moyennes et une régionalisation des structures de retour à l’emploi.

En conclusion je pense que la valeur d’hospitalité est comme le garde-fou des dérives qui nous menacent ; elle est aussi un cap. L’hospitalité, dans ce qu’elle est le ciment du lien entre les Hommes, ne saurait prospérer dans un projet de société qui la prive de ses ressorts les plus fondamentaux. Or il en est trois qui souffrent de l’évolution actuelle : L’accueil, dans un monde dominé par la défiance et par la peur ; l’espace, dans des métropoles contraintes où chaque mètre carré devient un défi personnel, légitimement égoïste ; les cultures, dans un système de consommation dont la découverte et le partage cèdent la place à l’uniformisation.

En proposant une géographie du progrès je rêve d’un monde qui permette à chaque Homme de révéler ses talents et à chaque territoire de faire valoir ses atouts. C’est à ces seules conditions que la confiance, la fraternité et le partage renaîtront. 


*Auteur du livre « Travailler là où nous voulons vivre – vers une géographie du progrès » Edition François Bourin