L'échec des programmes de déradicalisation

Face à la montée en puissance ces dernières années de la menace terroriste, nourrie par une radicalisation djihadiste, la Commission des lois du Sénat a décidé en mars 2016 de créer une mission d'information chargée d'étudier les dispositifs mis en place par le Gouvernement en matière de désendoctrinement, de désembrigadement et de réinsertion des personnes « radicalisées » (ou « programmes de déradicalisation »). Dans leur rapport final, les rapporteures Esther Benbassa et Catherine Troendlé pointent du doigt « les couacs » autour de certains dispositifs tout en dénonçant le « business de la déradicalisation ».

Elles l'avaient pressenti dans un bilan d'étape en février dernier, les programmes de déradicalisation mis en place par le Gouvernement, souvent dans l'urgence, sont un « relatif échec » assènent Esther Benbassa (NI, Val-de-Marne) et Catherine Troendlé (LR, Haut-Rhin) dans leur rapport final. Elles en veulent pour preuves les dysfonctionnements du centre de déradicalisation de Pontourny mais aussi « le business » autour de la déradicalisation mené par un certain nombre d'associations « cupides ».

Spécificité française, les dispositifs de prise en charge de la radicalisation sont tous gérés par les services de l'Etat. Depuis 2014, le Gouvernement, souvent dans l'urgence et pour répondre aux attentes légitimes de nos concitoyens a mis en œuvre un certain nombre d'actions préventives ou tendant à la prise en charge des personnes radicalisées. On compte parmi celles-ci le plan de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes présenté en avril 2014, qui a notamment débouché sur la mise en place du numéro vert de l'Unité de coordination de la lutte anti-terroriste (UCLAT), permettant de signaler aux autorités les cas de radicalisation ; le plan de lutte anti-terroriste présenté le 21 janvier 2015 ; le pacte de sécurité défini après les attentats du 13 novembre 2015 ; le plan d'action contre la radicalisation et le terrorisme présenté le 9 mai 2016 et un plan pour la sécurité pénitentiaire et l'action contre la radicalisation violente présenté le 25 octobre 2016.

Au final, après plusieurs mois d'enquête et d'auditions, les deux rapporteures jugent sévèrement la politique de prise en charge de la radicalisation mise en œuvre par le Gouvernement. Cible première des élues, le centre de déradicalisation ouvert à l'automne 2016 à Pontourny sur la commune de Beaumont-en-Véron. Une ouverture qui s'inscrivait dans le prolongement des déclarations de Manuel Valls de mai 2016 qui souhaitait voir créer d'ici fin 2017 dans chaque région « un centre de réinsertion et de citoyenneté » dédié à l'accueil des personnes radicalisées ou en voie de radicalisation. Or, il se trouve qu'après seulement quelques mois d'activité, le bilan de ce centre s'est révélé être « assez négatif ».

« Bricolage » et « couacs »

Tout n'a été que « bricolage ». A tel point qu'après un processus de sélection raté des volontaires susceptibles de rejoindre le programme et les choix opérés (localisation, public retenu, contenu du programme, …), il n'y avait plus aucun pensionnaire six mois après l'ouverture du centre. Finalement après plusieurs « couacs » révélés par la presse et le départ du dernier « volontaire », le Gouvernement a décidé que « le centre ne serait pas fermé mais a accepté le principe d'un moratoire » nous apprenait Catherine Troendlé dès le rapport d'étape de la mission en février dernier. Les sénatrices s'inquiètent également du coût de fonctionnement annuel du centre qui avoisine « les 2,5 millions d'euros pour 9 personnes prises en charge, et qui ne sont pas allées au bout du programme envisagé ». « Au total, le bilan de cette expérience nous conduit à nous interroger sur la pertinence de la création de telles structures » notent-elles. Le Gouvernement a d'ailleurs fini par suivre la préconisation de fermeture du centre prônée par les sénatrices. Parallèlement, le Ministère de l'Intérieur annonçait qu'il lançait une réflexion sur la création de « structures de petite taille » pour des personnes déjà sous contrôle judiciaire ou ayant un aménagement de peine.

L'illusion de la déradicalisation

La critique est aussi virulente en ce qui concerne l'idée même de processus de déradicalisation. « La déradicalisation : seuls ceux qui en vivent y croient » n'a d'ailleurs pas hésité à affirmer l'une des personnes auditionnées par la mission. Des propos que les rapporteurs ont fait leurs. « La déradicalisation, en soi n'existe pas. Personne ne peut croire aujourd'hui qu'un être humain peut « désidéologiser » un autre humain en quelques mois. C'est une illusion qu'on a entretenue parce qu'il fallait rassurer la population après les attentats » affirme Esther Benbassa. Le travail désembrigadement demande du temps, « or en politique le temps long n'existe pas, et on fait donc de l'affichage » lâche la sénatrice. Esther Benbassa juge le recours aux associations inadapté, mal préparé. De l'amateurisme. « Du bricolage ». « Certaines personnes ont pu être dirigées vers des personnes ou des associations non compétentes qui ont voulu profiter de la manne financière ». Reprochant la trop grande générosité du financement publique, le rapport préfère insister sur la nécessité de resserrer le « nombre d'acteurs » et de faire appel à « des acteurs de terrain ». La compétence en la matière est une question majeure insistent les élues qui veulent mettre l'accent sur la formation des intervenants. Elles proposent la mise en place d'un cahier des charges national avec un appel d'offres avec une évaluation et un véritable encadrement. Au cours de leur enquête, les rapporteures ont pu voir ce qu'il se faisait à l'étranger (Vilvorde en Belgique, Aarhus au Danemark, etc.). Elles ont retenu que les approches qui fonctionnent sont celles fondées sur des expériences individualisées, « qui permettent de revenir sur une voie non pas de « désislamisation », mais de pratique de l'islam sans tomber dans le djihadisme ». Et cela passe par la réinsertion et la socialisation, « orientation qui n'est pas celle choisie par le Gouvernement » tacle Esther Benbassa. « Seule la prise en charge individualisée, personnalisée apporte de véritables résultats » conclut Catherine Troendlé.

Des détenus radicalisés mêlés au reste de la population carcérale

Pour ce qui est des unités dédiées en prison, les rapporteures parlent encore une fois d'« échec ». Si elles ne souhaitent pas leur fermeture, elles en demandent une évaluation « efficace » pour véritablement connaître le degré de radicalisation de ces détenus « pour adapter au mieux leur prise en charge ». Elles ont par ailleurs acquis la conviction qu'il ne faut pas réunir sur un même site plusieurs djihadistes potentiels « car cela suscite une adhésion à une idéologie prosélyte ». « La très grand majorité des détenus radicalisés sont aujourd'hui mêlés au reste de la population carcérale sans traitement particulier » finissent-elles par déplorer.

Il est encore un sujet qui interpelle les deux élues, celui des mineurs radicalisés. Les sénatrices s'inquiètent du sort de ces « 178 mineurs poursuivis pour des infractions terroristes », « 364 mineurs déjà pris en charge par les services de la Protection judiciaire de la jeunesse et signalés aux magistrats en raison d'éléments objectifs et inquiétants pouvant indiquer leur entrée dans un processus de radicalisation » mais aussi de ces « 450 mineurs, ressortissants français présents dans les zones de combat syro-irakienne » susceptibles de revenir un jour sur le sol français ; « plus de la moitié ont moins de six ans » soupirent les élues. Au-delà des dispositifs mis en place par l'Etat pour ces revenants d'Irak et de Syrie, les deux rapporteures disent craindre « un engorgement » des structures d'accueil de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, qui accueillent les deux aéroports de la région parisienne. Elles demandent par ailleurs une rallonge budgétaire : le coût estimé d'une prise en charge de ces mineurs par les départements (au titre de l'aide sociale à l'enfance) revient « entre 40 000 et 50 000 euros par an et par enfant »

107 K2_VIEWS

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.