Démantèlement des centrales nucléaires ; un rapport critique l'optimisme affiché d'EDF

Alors que la fermeture de Fessenheim venait d’être actée et peu de temps avant l’incident survenu à la centrale de Flamanville, la mission d’information sur la faisabilité technique et financière du démantèlement des infrastructures nucléaires rendait son rapport. En dépit de divergences d’appréciation entre le président de la mission, Julien Aubert (LR, Vaucluse) et la rapporteure Barbara Romagnan (SER, Doubs), tous deux estiment que le coût du démantèlement va être long, difficile et coûteux.

L’objet de la mission était de faire le point sur la faisabilité technique et financière du démantèlement des infrastructures nucléaires. Questions qui se posent aujourd’hui pour deux raisons essentielles rappelle Barbara Romagnan : 80 % du parc nucléaire français arrive au terme de sa durée d’exploitation initialement prévue, soit quarante ans et parce que le Parlement a voté en 2015, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit une réduction de 75 à 50 % la part de l’énergie nucléaire dans la production d’électricité en France d’ici à 2025. Mais alors qu’il est certain que ce démantèlement se fera et « qu’il s’impose à tous que l’on soit favorable ou non à la poursuite d’une filière nucléaire en France », Barbara Romagnan note avec regret que « la filière française n’avait pas anticipé ce démantèlement ou l’avait très mal fait ».

Sur la faisabilité technique, le rapport distingue les deux parcs d’EDF. Le premier parc, « le plus ancien » est composé de neuf réacteurs, tous à l’arrêt. Le deuxième parc, « plus homogène », comprend cinquante-huit REP, construits pour la plupart entre 1977 et 1987. A ces deux parcs, il faut encore ajouter, l’EPR de Flamanville, seul réacteur en construction.

Des difficultés techniques non résolues

« En ce qui concerne le premier parc, rien ne s’est passé comme prévu, du moins comme il aurait fallu » constate l’élue. Sauf pour le réacteur de Chooz A, dont le démantèlement est presque fini, les réacteurs UNGG sont tous à l’arrêt depuis la fin des années 90. Or, en 2016, EDF a annoncé qu’elle reportait la fin prévue de leur démantèlement de 2041 à 2100 « en raison de difficultés techniques non résolues à l’échelle industrielle » comme l’a reconnu devant la mission Sylvain Granger, responsable démantèlement chez EDF. La découverte récente de ces difficultés techniques a fortement « intrigué voire interloqué » la mission parlementaire qui s’en étonne « alors même que le dernier réacteur de la filière a été arrêté il y a déjà vingt ans, que le réacteur américain de Fort Saint-Vrain, qui présente des caractéristiques assez semblables à celles de nos UNGG, a été démantelé il y a déjà dix-neuf ans, qu’EDF a réalisé des études sur cette question pendant quinze ans et que sa stratégie de démantèlement a été validée par l’Agence de sûreté nucléaire (ASN) ». Sans oublier que les installations du premier parc ne sont pas standardisées ; chacune d’entre elles présente des particularités qui peuvent entraîner « des surcoûts difficiles à anticiper » et sur lesquels EDF n’a pas, ou n’a pas voulu, communiquer.

« La faisabilité technique n’est pas entièrement assurée »

Pour ce qui est du deuxième parc, Barbara Romagnan dit ne pas avoir de raison de douter « a priori » qu’EDF sera bien en mesure de réaliser leur démantèlement., même si « les centrales n’ont pas vraiment été conçues, au moment de leur construction pour être démantelées ». Toutefois, la mission s’interroge. Si la standardisation du deuxième parc est invoquée comme un avantage, dans la mesure où ces réacteurs sont sensiblement les mêmes, que l’expérience acquise pour le démantèlement de l’un servira pour les autres et qu’ils ont été construits à peu près au même moment, leur démantèlement devrait avoir naturellement lieu au cours de la même période. Et c’est bien là que le bât blesse : disposera-t-on du personnel et du matériel suffisant pour réaliser simultanément tous ces démantèlements. « En outre, si l’un est confronté à une difficulté sur un réacteur, ne risque-t-on pas de la rencontrer sur les autres réacteurs » questionne la députée. A ces difficultés s’ajoutent aussi celles de l’engorgement des lieux de stockage et l’absence de filière adaptée pour le graphite usagé. « La faisabilité technique n’est pas entièrement assurée » affirme posément la rapporteure.

Qu’en est-il alors de la faisabilité financière ? Sur ce point le président et la rapporteure de la mission affichent leur désaccord tout en étant « d’accord sur l’essentiel ». Barbara Romagnan estime pour sa part que les charges de démantèlement sont « vraisemblablement sous évaluées et par conséquent sous provisionnées ». Pour Julien Aubert, « parler de sous-évaluation revient à critiquer la sincérité des comptes et, partant, la manière dont l’entreprise est gérée ».

Les charges de démantèlement « vraisemblablement sous évaluées »

Pour étayer son affirmation, Barbara Romagnan livre toute une série de chiffres. Le coût global du démantèlement est estimé par EDF à 75,5 milliards d’euros. Une somme qui sera décaissée progressivement au fur et à mesure du démantèlement. La somme qui doit être provisionnée s’élève quant à elle à 36,4 milliards d’euros, « une simple écriture comptable ». Lors de son enquête la mission a tenté de comparer les estimations avec ce qui était fait par des exploitants étrangers qui d’après la députée « ont tous prévu des provisions supérieures à celles d’EDF ». Même si reconnaît Barbara Romagnan et comme le met en avant Julien Aubert, deux facteurs peuvent expliquer cette différence : d’une part les exploitants ne prennent pas en compte les mêmes opérations et d’autre part, l’importance et la standardisation du parc d’EDF peuvent laisser espérer un certain nombre d’économies d’échelle. Toutefois, « les chiffres annoncés par d’autres pays, notamment par le Royaume-Uni et les Etats-Unis, sont vraisemblablement plus proches de la réalité, car ils se basent sur des démantèlements qui ont été effectivement réalisés » n’en démord pas la députée qui rappelle qu’à ce jour EDF n’a mené aucun démantèlement jusqu’à son terme.

EDF parie sur l’allongement de la durée de vie des centrales

Elle estime encore qu’un certain nombre de charges « sont objectivement non provisionnées ». Et de citer les taxes et assurances « pas prises en compte » comme l’évacuation des combustibles usagés, « par principe parce ce que pas considérée comme un coût de démantèlement mais comme un coût d’exploitation ». « La remise en état des sols n’est pas non plus prévue », EDF envisageant la plupart du temps de construire de nouveaux réacteurs sur les sites concernés. De plus, enchaîne la députée, l’électricien mise sur une mutualisation qui repose sur l’hypothèse « optimiste » de la construction de nouveaux réacteurs sur ces sites. Une hypothèse qui sous-entend un renouvellement du parc qui pourrait se heurter à la loi de transition énergétique qui limite à 50 % la part du nucléaire dans l’électricité produite en France. Barbara Romagnan évoque encore le coût social. Les salariés touchés par un démantèlement pourraient être amenés à travailler sur un autre site a tenté d’expliquer EDF. Une hypothèse jugée pas « invraisemblable » par la mission qui doute toutefois, « car il n’est pas absolument certain que chaque réacteur soit remplacé par un autre ».

Aussi pour faire face à ces montants « importants », la stratégie qu’EDF semble avoir retenue « est de parier sur un allongement de la durée de vie des centrales nucléaires » à 50 voire 60 ans. Cette stratégie aurait notamment pour avantage de permettre aux provisions d’augmenter avec le temps, d’étaler le démantèlement et éviter que soit réalisé simultanément un grand nombre de démantèlements et de ralentir l’engorgement des exutoires.

Discuter plus largement de cette stratégie de démantèlement apparaît alors aux yeux de la mission comme une impérieuse nécessité aux regards des enjeux économiques, financiers mais aussi sanitaires. « D’autant que si EDF n’est pas en mesure de financer le démantèlement dans les conditions prévues, cela signifie que l’Etat, c’est-à-dire in fine, le contribuable devra se substituer à elle » avertit la rapporteure. 

 

1913 K2_VIEWS

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.