Print this page

Marine Le Pen demande la proportionnelle intégrale, sans succès

A la veille de l’émission de télévision à laquelle participait François Hollande sur France2, la présidente du Front national avait demandé au Chef de l’Etat d’annoncer pour les législatives de 2017, la mise en place de la « proportionnelle intégrale » et non « une simple dose car la démocratie ne se marchande pas, ne se découpe pas en doses, et les Français ne se contenteraient pas de miettes qui leur seraient jetées ». Selon Marine Le Pen cela aurait été « une bouffée d’oxygène dans notre démocratie à bout de souffle ». En 1986, l’introduction de la proportionnelle intégrale par François Mitterrand avait permis l’entrée au Palais Bourbon de 35 députés FN. Ils ne sont aujourd’hui que deux : Marion Maréchal-Le Pen (Vaucluse) et Gilbert Collard (app. FN, Gard), qui siègent parmi les non-inscrits. Le programme du candidat François Hollande en 2012 prévoyait l’introduction d’« une part de proportionnelle à l’Assemblée nationale ».Interrogée au lendemain de l’émission, la présidente du FN relève que « sur ce qui était censé être le thème de l’émission, la démocratie, rien ou presque n’a été dit. La proportionnelle notamment reste ce soir une promesse trahie »

 

2009 K2_VIEWS