Print this page

Baisse de la « taxe tampon »

Dans le cadre de l'examen en nouvelle lecture du projet de budget 2016, l'Assemblée nationale a adopté un amendement de la rapporteure Valérie Rabault sur la réduction à 5,5%, contre 20% aujourd'hui, du taux de TVA appliqué aux protections hygiéniques féminines. Alors que le Gouvernement s'y était d'abord opposé, le Ministre des Finances a finalement choisi de s'en remette à « la sagesse du Parlement » sur ce sujet qui « intéresse au moins la moitié de l'humanité ». Pour le Gouvernement, il faudra « que ça se répercute sur les prix » par une baisse, « sinon c'est simplement une augmentation de la marge bénéficiaire ». Le coût pour le budget de l'État a été estimé à près de 55 millions d'euros annuels. Une baisse similaire existe déjà dans d'autres États membres de l'Union européenne (Royaume-Uni, Irlande, Espagne et Pays-Bas). 

 

1429 K2_VIEWS