Print this page

L'Iran, « pays de paradoxes » sous le regard attentif des sénateurs

La Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat a récemment adopté le rapport « L'Iran, le renouveau d'une puissance régionale ? » du groupe de travail co-présidé par Jacques Legendre (LR, Nord) et Daniel Reiner (Soc, Meurthe-et-Moselle). Le rapport dresse le portrait d'un pays « complexe » mais « incontournable » dans la région et avec qui il importe de (re)nouer des relations étroites. Un rapport qui tombe à pic au lendemain de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

La mission sénatoriale qui a effectué son déplacement en Iran en juin dernier avait alors misé sur le fait que l'accord sur le nucléaire iranien serait finalement signé. Pari gagné. L'accord obtenu après de multiples péripéties le 14 juillet dernier à Vienne a signé le retour de l'Iran sur la scène diplomatique. Il revêt « une dimension historique » qui marque la fin de douze années d'une crise diplomatique visant le programme nucléaire iranien. « Cet accord constitue aussi un succès pour la diplomatie française qui a témoigné sa fermeté dans les négociations, en adoptant avec constance une position clairement fondée sur le souci de la non-prolifération régionale » se félicite Jacques Legendre. Toute la question est maintenant de savoir si cet accord sera tout d'abord respecté et s'il va effectivement permettre à l'Iran de redevenir un acteur « normal » dans le jeu diplomatique. Sur ce point, il semble déjà que les choses aient évolué. Début novembre, les représentants de 17 pays, dont les Etats-Unis, la Russie, l'Iran et l'Arabie saoudite, se sont retrouvés autour de la même table à Vienne pour débattre de l'avenir de la Syrie après plus de quatre ans et demi de guerre. « L'Iran constitue une puissance majeure au Proche et Moyen-Orient – que cela plaise ou non – et il est indispensable de la considérer comme telle » avertit Jacques Legendre. L'Iran représente « incontestablement » une puissance économique à ne pas négliger ajoute encore Daniel Reiner.

 

Article complet payant. Vous pouvez l'acheter en CLIQUANT ICI

 

 

 

5913 K2_VIEWS