Print this page

Innovations locales Par TERRITORIA

Les Entretiens de TERRITORIA, 2ème session
Collectivités locales, comment faire mieux avec moins ?
Innovons !
Organisés en partenariat avec la Chaire OPTIMA (Observatoire du pilotage et de l’innovation managériale locale) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, les Entretiens de TERRITORIA se sont déroulés, à Pau, le 21 mai.
Madame Anne-Marie Escoffier, ancienne ministre déléguée chargée de la Décentralisation, y a représenté l’Observatoire dont elle vient d’accepter la vice-présidence.

 

Dans son allocution d’ouverture, madame Escoffier a souligné « les problemes majeurs, organisationnels et financiers, auxquels sont confrontées nos communes et communautés de communes, des problemes qui réclament plus que jamais lucidité et envie d’innover ».
Elle a ensuite insisté sur ce que doivent etre les innovations : « l’organisation de ces changements que nous voulons opérer, dans un but déterminé, en fonction des milieux administratifs, techniques, scientifiques ou humains dans lesquels nous nous trouvons, pour tendre vers une meilleure efficience... L’efficience n’est pas l’efficacité ; elle n’est pas davantage la rentabilité ; pas plus qu’un gain de productivité pour lui-meme. Elle est, en fait, cet outil optimisé qui, en fonction d’un objectif prédéterminé, est mis en oeuvre pour parvenir de la façon la plus harmonieuse au résultat escompté ; elle est équilibre entre efficacité, rentabilité, productivité ; elle ne peut se satisfaire de ratios économiques, de proportions systématiques, de simples calculs mathématiques. La matiere sur laquelle elle intervient est matiere liée, reliée a l’humain. Il ne faut jamais l’oublier. Voila pourquoi innover n’est pas matiere facile ».
Madame Escoffier a expliqué le choix d’organiser ces «Entretiens de TERRITORIA» en plein partenariat avec l’Université de Pau : « …nous avons voulu mettre a disposition de tous nos invités un ensemble d’informations pour les inciter a entrer dans des démarches d’innovation. J’ai la conviction, pour ma part, que les services publics, qu’ils soient rattachés a des collectivités locales ou qu’ils soient d’Etat, ont aujourd’hui une opportunité certaine ».
TERRITORIA, il y a 30 ans, était visionnaire ; aujourd’hui, tous les acteurs, des services publics comme des services privés, sont en quete de créativité, d’innovation parce que la est la voie de la vraie compétitivité qui fera d’eux des gagnants. Alors, sans hésiter, a mon tour, je ne peux que vous inciter a inventer; je vous dis : Innovons!

Programme et inscriptions :
http://optima.univ-pau.fr/live/seminaire2015/inscriptions_seminaire

La synthese des 2emes Entretiens de TERRITORIA
sera bientôt disponible sur
www.territoria.asso.fr.

A consulter également en ligne :
l’Abécédaire TERRITORIA, le "dictionnaire des idées qui marchent".
Commentaires et suggestions bienvenus.

Mais n’innovons pas seulement pour le plaisir d’innover ; innovons pour le mieux etre de nos concitoyens, pour l’amélioration de leur vie au quotidien. »

RAPPEL : 15 juillet, date limite pour les candidatures au Prix TERRITORIA 2015

 

 

 

4022 K2_VIEWS