Print this page

“Les soutiens à la filière se sont empilés sans hiérarchisation claire des priorités”

Par Alain Houpert, Sénateur de la Côte-d'Or (Bourgogne) et Rapporteur spécial de la Commission des Finances du Sénat

 

Le rapport que Yannick Botrel et moi-même venons de publier recense, pour la première fois,l’ensemble des soutiens à la filière forêt-bois*. Notre travail fait suite à une enquête que la commission des Finances du Sénat a confiée à la Cour des comptes.
Les soutiens financiers à la filière s’élèvent à 910 millions d’euros par an. L’État, à travers des dépenses budgétaires et fiscales, des recettes fiscales fléchées et le financement d’établissements publics, en apporte la plus large part avec 770 millions d’euros, dont plus du tiers est destiné au bois énergie. Pour la direction du budget, le levier budgétaire n’est plus qu’un « levier subsidiaire en faveur des propriétaires forestiers ».

 

Article complet payant. Vous pouvez l'acheter en CLIQUANT ICI

 

 

 

3549 K2_VIEWS