REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES

1. Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal, à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation.

Un fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.

Les cookies utilisés sur notre site permettent d'identifier les services et rubriques que l'utilisateur a visités, et plus généralement son comportement en matière de visites. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser les services, contenus, offres promotionnelles et bannières qui apparaissent sur notre site et faciliter votre navigation sur notre site. Des cookies sont également nécessaires au bon fonctionnement de certains services ou encore pour mesurer leur audience.

Des cookies sont susceptibles d’être inclus dans les espaces publicitaires de notre site. Ces espaces contribuent au financement des contenus et services que nous mettons à votre disposition.

 

3. Les cookies que nous émettons sur notre site :

Lorsque vous vous connectez à notre site, nous pouvons être amenés, sous réserve de vos choix, à installer divers cookies dans votre terminal nous permettant de reconnaître le navigateur de votre terminal pendant la durée de validité du cookie concerné.
Les cookies que nous émettons sont utilisés aux fins décrites ci-dessous, sous réserve de vos choix qui résultent des paramètres de votre logiciel de navigation utilisé lors de votre visite de notre site.

Les cookies que nous émettons nous permettent de :

4. Faciliter votre navigation sur notre site :

- en adaptant la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc) lors de vos visites sur notre site, selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en mémorisant des informations relatives à un formulaire que vous avez rempli sur notre site (inscription ou accès à votre compte) ou à des produits, services ou informations que vous avez choisis sur notre site (service souscrit, contenu consulté, achat effectué etc …).

- en vous permettant d’accéder à des espaces réservés et personnels de notre site, tels que votre compte, grâce à des identifiants ou des données que vous nous avez éventuellement antérieurement confiés

- en mettant en œuvre des mesures de sécurité.

 

5. Améliorer nos services :

Ces cookies permettent d’établir des statistiques et volume de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant notre site (rubriques et contenus visité, parcours) afin d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services.

6. Adapter la publicité proposée sur notre site :

- en comptabilisant le nombre total de publicités affichées par nos soins sur nos espaces publicitaires, d’identifier ces publicités, le nombre d’utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et d’établir des statistiques,

- en adaptant nos espaces publicitaires aux préférences d’affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d’affichage, système d’exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal par nos espaces publicitaires, selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- en adaptant le cas échéant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- en adaptant les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous nous avez fournies

7. Les cookies émis sur notre site par des tiers

L'émission et l'utilisation de cookies par des tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers. Nous vous informons de l'objet des cookies dont nous avons connaissance et des moyens dont vous disposez pour effectuer des choix à l'égard de ces cookies.

a) Du fait d'applications tierces intégrées à notre site

Nous sommes susceptibles d'inclure sur notre site/application, des applications informatiques émanant de tiers, qui vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion concernant un contenu de notre site/application. Tel est notamment le cas des boutons "Partager", "J'aime", issus de réseaux sociaux tels que Facebook "Twitter", LinkedIn", "Viadeo", etc.

Le réseau social fournissant un tel bouton applicatif est susceptible de vous identifier grâce à ce bouton, même si vous n'avez pas utilisé ce bouton lors de votre consultation de notre site/application. En effet, ce type de bouton applicatif peut permettre au réseau social concerné de suivre votre navigation sur notre site, du seul fait que votre compte au réseau social concerné était activé sur votre terminal (session ouverte) durant votre navigation sur notre site.
Nous n'avons aucun contrôle sur le processus employé par les réseaux sociaux pour collecter des informations relatives à votre navigation sur notre site et associées aux données personnelles dont ils disposent. Nous vous invitons à consulter les politiques de protection de la vie privée de ces réseaux sociaux afin de prendre connaissance des finalités d'utilisation, notamment publicitaires, des informations de navigation qu'ils peuvent recueillir grâce à ces boutons applicatifs. Ces politiques de protection doivent notamment vous permettre d'exercer vos choix auprès de ces réseaux sociaux, notamment en paramétrant vos comptes d'utilisation de chacun de ces réseaux.

b) Via des contenus de tiers diffusés dans nos espaces publicitaires

Les contenus publicitaires sont susceptibles de contenir des cookies émis par des tiers : soit l'annonceur à l'origine du contenu publicitaire concerné, soit une société tierce à l'annonceur (agence conseil en communication, société de mesure d'audience, prestataire de publicité ciblée, etc.), qui a associé un cookie au contenu publicitaire d'un annonceur.

Le cas échéant, les cookies émis par ces tiers peuvent leur permettre, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre d'affichages des contenus publicitaires diffusés via nos espaces publicitaires, d'identifier les publicités ainsi affichées, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité, leur permettant de calculer les sommes dues de ce fait et d'établir des statistiques,

- de reconnaître votre terminal lors de sa navigation ultérieure sur tout autre site ou service sur lequel ces annonceurs ou ces tiers émettent également des cookies et, le cas échéant, d'adapter ces sites et services tiers ou les publicités qu'ils diffusent, à la navigation de votre terminal dont ils peuvent avoir connaissance.

c) Par une régie publicitaire externe exploitant nos espaces publicitaires

Les espaces publicitaires de notre site sont susceptibles d'être exploités par une ou plusieurs régie(s) publicitaire(s) externe(s) et, le cas échéant, de contenir des cookies émis par l'une d'entre elles. Le cas échéant, les cookies émis par ces régies publicitaires externes leur permettent, pendant la durée de validité de ces cookies :

- de comptabiliser le nombre total de publicités affichées par leurs soins sur nos espaces publicitaires, d'identifier ces publicités, leur nombre d'affichages respectifs, le nombre d'utilisateurs ayant cliqué sur chaque publicité et, le cas échéant, les actions ultérieures effectuées par ces utilisateurs sur les pages auxquelles mènent ces publicités, afin de calculer les sommes dues aux acteurs de la chaîne de diffusion publicitaire (annonceur, agence de communication, régie publicitaire, site/support de diffusion) et d'établir des statistiques,

- d'adapter les espaces publicitaires qu'elles opèrent aux préférences d'affichage de votre terminal (langue utilisée, résolution d'affichage, système d'exploitation utilisé, etc), selon les matériels et les logiciels de visualisation ou de lecture que votre terminal comporte,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation de votre terminal sur notre site,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires selon la navigation antérieure ou ultérieure de votre terminal sur des sites de tiers au sein desquels la régie concernée émet également des cookies, sous réserve que ces cookies aient été enregistrés dans votre terminal conformément aux choix que vous avez exercés à l'égard de cette régie,

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal via nos espaces publicitaires en fonction des données de localisation (longitude et latitude) transmises par votre terminal avec votre accord préalable

- d'adapter les contenus publicitaires affichés sur votre terminal dans nos espaces publicitaires en fonction des données personnelles que vous auriez pu fournir à cette régie publicitaire.

8. Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et notre site ainsi que vos conditions d'accès à certains services nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez faire le choix à tout moment d'exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation :

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?"

(a) L’accord sur les Cookies

L’enregistrement d’un cookie dans un terminal est subordonné à la volonté de l’utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l’enregistrement de cookies dans votre Terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

(b) Le refus des Cookies

Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à nos contenus ou services qui nécessitent de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous -ou nos prestataires- ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés.

(c) Comment exercer vos choix, selon le navigateur que vous utilisez ?

Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.
Pour Internet Explorer™
Pour Safari™
Pour Chrome™
Pour Firefox™
Pour Opera™
etc...

(d) Les cookies "Flash"© de "Adobe Flash Player"™

"Adobe Flash Player"™ est une application informatique qui permet le développement rapide des contenus dynamiques utilisant le langage informatique "Flash". Flash (et les applications de même type) mémorise les paramètres, les préférences et l'utilisation de ces contenus grâce à une technologie similaire aux cookies. Toutefois, "Adobe Flash Player"™ gère ces informations et vos choix via une interface différente de celle fournie par votre logiciel de navigation.

Dans la mesure où votre terminal serait susceptible de visualiser des contenus développés avec le langage Flash, nous vous invitons à accéder à vos outils de gestion des cookies Flash, directement depuis le site http://www.adobe.com/fr.

“Les énergies sont complémentaires”

Entretien avec Patrick Pouyanné, Président-directeur général du groupe Total

Total, qui opère dans 130 pays à travers la planète, est la seule entreprise française comptant parmi les majors mondiales de l’énergie. En exclusivité pour La Revue Parlementaire, son PDG Patrick Pouyanné partage sa vision des grands équilibres du mix énergétique mondial, explique l’intérêt qu’il y a pour la France à se doter d’une industrie de pointe dans le domaine des biocarburants durables et expose ses ambitions sur le marché de l’électricité bas carbone.

Comme PDG du plus grand groupe français du secteur de l’énergie, comment définiriez-vous les termes de cette équation impossible ?

L’équation énergétique ne peut être pensée, et a fortiori résolue, qu’à l’échelle planétaire. C’est une conviction forgée par notre engagement depuis près de 100 ans sur toute la planète - 130 pays aujourd’hui. Elle se pose en deux termes : le premier, c’est une croissance démographique intense, avec dans quelques années 2 milliards d’habitants de plus, qui aspirent tous à l’accès à l’énergie et au développement économique qui en découle. Le deuxième, c’est la nécessité de limiter le réchauffement climatique. Total, qui intègre les enjeux climatiques dans sa stratégie, veut résoudre l’équation en tenant ces deux termes, et rendre accessible à tous une énergie abordable et propre. Et la solution, ça n’est pas de limiter la croissance économique : les régions à forte dynamique démographique, l’Inde, la Chine, le continent africain, ne l’entendent évidemment pas ainsi car leur priorité, c’est de sortir leur population de la pauvreté, et l’accès à l’énergie est au cœur de leur développement économique et social. Le challenge, c’est donc d’abord de leur apporter à tous une énergie bon marché et en même temps qui respecte l’objectif de l’accord de Paris.

Comment le mix énergétique va-t-il évoluer justement à l’échelle planétaire ?

Il faut examiner les scénarios d’évolution du mix énergétique mondial, tels qu’ils sont analysés par exemple par l’Agence internationale de l’Energie. Selon l’AIE, la demande d’énergie va augmenter, et le mix énergétique évoluer. Concernant la demande, pour être dans un scénario 2°, il faudrait réaliser un gigantesque effort d’efficacité énergétique puisque les 9 milliards d’habitants de la planète ne devraient pas consommer plus que les 7 milliards actuellement (dont un milliard n’a pas accès à l’électricité). Quant au mix énergétique, bien sûr, les énergies renouvelables vont connaître une forte croissance, à mesure que les technologies progressent, que les coûts baissent, que des sujets d’acceptabilité sont résolus et que les systèmes décentralisés se développent. A horizon 2040, elles peuvent représenter 30 % du mix énergétique. Mais les hydrocarbures y conserveront encore un rôle important, plus de 50 % du mix énergétique mondial. La réalité, c’est qu’il faut considérer les énergies comme complémentaires et ne pas les opposer, pas plus qu’il ne faut céder à l’illusion du « tout renouvelables ». C’est un scénario irréaliste qui oublie la réalité du monde en développement. On aura besoin de toutes les énergies ! L’ambition de Total, c’est d’apporter au plus grand nombre une énergie abordable, disponible et propre : Total leur apportera donc le pétrole, le gaz naturel, l’électricité d’origine renouvelable dont ils auront besoin.

Comment limiter le réchauffement climatique alors que la consommation d’énergie va continuer de croître ?

Le monde va avoir besoin d’apporter de l’énergie à une population croissante, mais en même temps, il faut limiter la consommation d’énergie, donc favoriser les économies d’énergie. C’est la première des politiques à mettre en place et à favoriser. Il nous faut diminuer en même temps l’intensité carbone des produits énergétiques. Total a l’ambition de réduire l’intensité carbone des produits énergétiques vendus à ses clients de 15 % entre 2015, date de l’accord de Paris, et 2030. Nous avons identifié cinq leviers : l’amélioration de l’efficacité énergétique de nos opérations, notre développement intégré sur la chaîne du gaz, la croissance dans l’électricité bas carbone, la biomasse et, enfin, le stockage du carbone dans des puits naturels - les forêts - ou au travers de la capture et du stockage du CO2.

Qu’appelez-vous électricité bas-carbone ?

Ce terme désigne diverses façons de produire de l’électricité : l’électricité sur base gaz naturel ou énergies renouvelables ainsi que le stockage de l’électricité. Il s’oppose aux productions d’électricité sur base de charbon ou de fuel qui émettent au moins deux fois plus de CO2. C’est pour cette raison que nous sommes sortis du business du charbon depuis 2016. Nous nous fixons pour ambition que dans 20 ans, l’électricité bas carbone représente 15 à 20 % de notre portefeuille. Ceci illustre notre volonté d’intégrer le défi climatique à notre stratégie et d’être un acteur de la transition énergétique. Il traduit notre intention de nous diversifier sans bien sûr renoncer à notre cœur historique de métier que sont les hydrocarbures, dont le monde continuera d’avoir besoin. A cet égard, le signal envoyé par le fonds souverain norvégien il y a quelques semaines est révélateur : il veut continuer d’investir dans des multinationales à l’activité diversifiée, parce qu’il comprend que c’est l’argent généré par les hydrocarbures qui finance directement les énergies bas carbone.

Pour vous, les bio-carburants font aussi partie de la solution ?

Les biocarburants sont une énergie renouvelable à part entière, produite à partir de végétaux. Ils sont une solution immédiatement disponible. La France fixe des objectifs toujours croissants d’incorporation de biocarburants dans le gazole et dans l’essence, de l’ordre de 8 % en 2019. Nous investissons en France sur le site de La Mède, un projet de reconversion d’une raffinerie d’hydrocarbures vers une plateforme d’énergies renouvelables, qui inclut la première bio-raffinerie française mais aussi une ferme solaire. Elle va permettre de localiser en France de la production d’un biodiesel qui va se substituer à du biodiesel importé. L’enjeu, c’est aussi de pérenniser sur le long terme 250 emplois directs et jusqu’à 1000 emplois locaux directs et indirects, et de concrétiser la volonté des autorités de disposer d’une industrie compétitive. Nous avons investi près de 300 millions d’euros dans cet équipement.

Pourquoi ne pas vous passer de l’huile de palme ?

L’usine a été conçue pour traiter différents types d’huiles : des huiles végétales comme le colza, le palme, le tournesol… et de 30 à 40 % d’huiles usagées, pour s’inscrire dans une filière d’économie circulaire. Pour être viable techniquement et économiquement, la bio-raffinerie a besoin d’un certain volume d’huile de palme durable car celle-ci est meilleur marché et cela permettra à notre unité d’être compétitive. En accord avec les autorités, nous avons volontairement limité l’huile de palme à moins de la moitié de la matière première que nous y traiterons. Toute l’huile de palme qui y sera utilisée sera certifiée durable selon les critères de l’union européenne, et par conséquent ne pourra pas provenir de terres déforestées. La production de biodiesel à partir d’huile de palme durable de La Mède n’entrainera d’ailleurs pas une augmentation en France de la consommation de cette matière première, puisqu’elle se substituera à des importations. Sans huile de palme, on constaterait d’ailleurs un report de la demande vers des huiles végétales aux rendements plus faibles comme le soja, dont la culture demande 10 fois plus de surfaces agricoles pour la même quantité produite. Plutôt que de condamner le palme sans distinction, je pense qu’il y a pour la France une opportunité à saisir : celle de contribuer à faire émerger une filière de l’huile de palme durable, et d’implanter en France une industrie de pointe, rentable, dans ce domaine. Les parlementaires français peuvent nous y aider.

Comment comptez-vous vous y prendre pour convaincre ?

En l’état actuel de la législation française, à compter de 2020, cette bioraffinerie n’est pas viable car elle souffrira d’un déficit de compétitivité contre les importations de biodiesel mais aussi contre ses concurrentes européennes qui bénéficient d’un cadre fiscal avantagé. Bien sûr, nous sommes conscients que défendre la cause de l’huile de palme, même durable, est une tâche compliquée. Nous sommes à l’heure actuelle difficilement audibles dans un débat où règne une grande émotion. Dans l’hémicycle, un député a expliqué qu’il votait contre La Mède parce qu’il était contre la déforestation. C’est un raccourci que je regrette, d’autant que ce n’est pas l’arrêt de La Mède qui ferait cesser la production d’huile de palme. Nous sommes bien sûr à l’écoute des députés qui voudraient nous proposer des idées pour soutenir le palme durable qui est aussi produit en Afrique, pas seulement en Asie du Sud-Est. Nous allons continuer de nous employer à convaincre, sans baisser les bras, et de manière transparente. Nous voulons nous appuyer également sur des faits nouveaux, à savoir la règlementation en cours d’adoption à l’échelle européenne pour bien distinguer l’huile de palme durable de celle qui a une incidence, même indirecte, sur la déforestation, en renforçant encore les critères de certification. Une solution équilibrée, respectueuse de la biodiversité et de nos emplois industriels, existe, j’en suis convaincu.

Quelles sont vos ambitions sur le marché de l’électricité en France ?

L’électricité est l’énergie du XXIème siècle et nous nous donnons les moyens de nous développer sur ce marché en croissance. A l’échelle mondiale, Total investit entre 1 et 2 milliards de dollars par an dans l’électricité bas-carbone. En France, nous nous sommes lancés sur ce marché sous notre propre nom il y a moins de deux ans, avec l’objectif assumé d’être un challenger important. Il y a un an, nous rachetions Direct Energie pour accélérer. Aujourd’hui, sous la marque Total Direct Energie, nous disposons d’une base de plus de 4 millions de clients, soit 6 à 7 % du marché, avec l’ambition d’atteindre 15 % d’ici 5 ans. Les Français vont désormais nous trouver non seulement à la pompe mais aussi dans leurs prises électriques. C’est une belle opportunité pour nous d’être encore plus proches d’eux. 

715 K2_VIEWS