Print this page

Abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes : un atterrissage coûteux

Pour Eric Woerth, président de la Commission des Finances, la décision d’abandon du projet Notre-Dame-des-Landes (NDDL) « expose la puissance publique à des coûts supérieurs à ceux qui auraient résulté de la poursuite du projet ». L’abandon du projet pourrait coûter jusqu’à 600 millions d’euros à l’Etat.

 

Article complet payant. Vous pouvez l'acheter en CLIQUANT ICI

 

 

 

1448 K2_VIEWS