Print this page

L’engouement des Français pour la visite d’entreprise

Plus de 2000 entreprises sont ouvertes à la visite en France, dans tous les secteurs d’activité, sur l’ensemble du territoire et de manière permanente ou ponctuelle. En 2017 ce ne sont pas moins de 13 millions de personnes qui ont profité de cette opportunité.

“Les entreprises ont longtemps préféré vivre cachées. Aujourd’hui, elles comprennent l’importance de la transparence et du contact direct avec le consommateur citoyen pour établir des relations de confiance sur le long terme” indique Cécile Pierre, Déléguée générale de l’Association de la Visite d’entreprise qui vient de publier son baromètre 2017 du tourisme industriel. Décrit comme une spécialité française, la visite d’entreprise (ou Tourisme de savoir-faire) connaît un véritable engouement. En 2017 près de 13 millions de personnes se sont rendues dans l’une des 2000 entreprises ouvertes au public.

Avec 6 350 000 visiteurs par an dans les entreprises du secteur agroalimentaire, ce secteur représente 44 % des visiteurs. 97 % des entreprises du secteur agroalimentaire ouvertes au public sont des TPE / PME. Le secteur Energie & Industrie représente 10 % des visiteurs dans les entreprises (2016) avec plus de 1 390 000 visiteurs par an. Et en 2016, les entreprises du secteur Artisanat – 80 % de TPE/PME ont accueilli plus de 2 000 000 visiteurs par an (14 %).

Pour «Entreprise & découverte », l’enjeu de ces visites est triple. Pour les territoires, ces ouvertures sont «un formidable outil de qualification territoriale » : les Calissons d’Aix, le sel de Guérande, le cuir à Graulhet, la construction navale à Saint-Nazaire… «A chaque territoire, sa culture emblématique ». Il n’est pas rare de voir des CCI ou des offices de tourisme de s’emparer de ces visites pour créer des événements autour de cette idée «pour illustrer le dynamisme et la richesse du tissu économique local, mettre en valeur l’identité d’un territoire mais aussi pour animer, fédérer, renforcer les liens entre les entreprises ».

Ensuite, l’entreprise s’y retrouve bien évidemment. C’est même devenu un outil essentiel de communication des produits Made in France mais aussi de fidélisation à une marque. Au-delà de la billetterie, la vente directe représente également une source de chiffre d’affaires additionnel conséquent (78 % des entreprises disposent d’une boutique en fin de parcours et les achats consécutifs à une visite sont en moyenne 2 fois supérieurs aux achats sans visite). Sur le long terme la visite devient un bel outil de fidélisation de la clientèle relève le baromètre. Le visiteur devient au final l’ambassadeur de la marque. «La visite ancre l’image de l’entreprise dans la réalité, témoigne de sa volonté de transparence et de dialogue, la distingue de ses concurrentes. Elle permet de présenter ses efforts en matière de sécurité, qualité et de responsabilité sociale, environnementale et citoyenne : traçabilité, gestion des impacts de son activité, conditions de travail des salariés. C’est aussi l’occasion d’échanger avec les consommateurs pour recueillir leur avis, remarque et suggestions… » note encore Entreprise & découverte. Enfin, il y a sans conteste une adhésion du public qui ne se sent pas réduit au seul rôle de consommateur. Il participe. Il échange. «Dans l’entreprise, il comprend «comment ça marche », découvre une histoire et adhère à des valeurs. La visite d’entreprise répond à une attente forte de transparence, d’expérience et d’échange avec les salariés et les artisans » explique Cécile Pierre.

La visite d’entreprise est enfin un outil au service des petites et moyennes entreprises : 93 sont des TPE/PME. 


En savoir plus : https://www.entrepriseetdecouverte.fr/


En 2016, l’Association a publié en partenariat avec les éditions Hachette le 1er Guide du Routard de la Visite d’Entreprise, qui permet de découvrir une sélection de près de 400 entreprises ouvertes au public, dans toute la France.


En décembre 2017, Entreprise & Découverte a publié un second Guide du Routard consacré à la visite d’entreprise en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Réalisé en partenariat avec le CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Compagnie Nationale du Rhône, il répertorie une centaine d’entreprises de la région ouvertes toute l’année au public. Une manière de découvrir la région par ses savoir-faire !

1163 K2_VIEWS