Print this page

Made in France : Quelques nécessaires éclaircissements

Par Fabienne Delahaye, fondatrice et organisatrice de MIF Expo

A l’heure des économies et des cultures mondialisée se positionner comme un défenseur du Made in France n’a rien de confortable. A moins bien sûr de vouloir passer pour un indécrottable nostalgique. Et si l’on soutient en plus que certaines filières industrielles (jouet, textile, meuble…) ne doivent pas être abandonnées sous prétexte que l’on peut produire moins cher ailleurs, alors le couperet tombe : nous ne sommes que de doux naïfs n’ayant rien compris à l’économie, au progrès ni aux enjeux de la mondialisation bref, à ce que l’on appelle maintenant « la global entreprise ».

 

Article complet payant. Vous pouvez l'acheter en CLIQUANT ICI

 

 

 

1976 K2_VIEWS