Print this page

Lille Métropole Habitat : Pas d’économie sur le logement social !

Par Didier Manier, Président de Lille Métropole Habitat

Lille Métropole Habitat (LMH) gère 32 322 logements sur la métropole lilloise, en livre 300 par an et en réhabilite autant. Le Projet de Loi de Finances 2018, tel que dévoilé fin septembre, ne répond en rien à l’urgence des enjeux du logement social et aurait des conséquences désastreuses à trois niveaux :

Pour les offices publics de l’habitat et leurs clients locataires, l’instauration d’un loyer de solidarité, visant à compenser les baisses d’APL, amputerait les ressources des bailleurs. D’où une réduction drastique des investissements dans la construction neuve, les réhabilitations et l’entretien. La perte pour LMH s’élèverait à 20 millions d’euros ;

Pour les collectivités locales, surtout en zone tendue, qui seraient privées de nouveaux logements alors que la demande reste forte. Sans compter qu’elles cautionnent, jusqu’ici de façon théorique, les emprunts des offices qui leur sont rattachés. Une garantie que ces derniers pourraient être amenés à faire jouer demain en cas de difficultés ;

Pour les entreprises du BTP, ce serait le risque certain de voir se vider les carnets de commande avec l’obligation de licencier. Pour la seule région des Hauts-de-France, le préjudice est estimé à 1,4 milliard d’euros avec 30 000 emplois directs et indirects menacés.

Le logement social ne doit pas être une variable d’ajustement budgétaire, il est un outil de la mixité sociale dont nous avons besoin, c’est un enjeu fort de la solidarité nationale ! 


Lille Métropole Habitat, OPH de la Métropole européenne de Lille - 425 Boulevard Gambetta 59 338 Tourcoing Cedex

969 K2_VIEWS