Print this page

Monnaie sonnante

Après 6 ans de travaux, le projet de transformation du site parisien de la Monnaie de Paris vient de s’achever pour donner naissance au 11 Conti – Monnaie de Paris. Un nouvel écrin pour la célèbre et dernière manufacture de Paris.

Au cours de ces dernières années, la Monnaie de Paris « s’est profondément transformée. Elle a changé de siècle sans renoncer à ce qui fait son identité. Elle s’est déployée et s’est ouverte de nouveaux horizons tout en restant à son fidèle passé » raconte Aurélien Rousseau, le Président-Directeur général de la Monnaie de Paris fier d’ouvrir à nouveau les portes, après six années de travaux, de la vénérable institution. Le site est devenu un musée entièrement rénové « dédié à la matière, à des métiers d’art mais aussi à des collections patrimoniales exceptionnelles ».

Depuis 1775, le site parisien de la Monnaie de Paris est installé au 11 quai de Conti au coeur du 6ème arrondissement. Reprenant le nom de son emplacement historique, le site se présente aujourd’hui comme « un nouveau lieu de vie accueillant et ouvert sur la ville, qui propose une nouvelle offre culturelle ». Plus ancienne entreprise du monde – elle a été créée en 864 par l’édit de Pitres sous Charles le Chauve -, et dernière usine en activité au sein de la capitale, le Musée du 11 Conti permet aux visiteurs de découvrir les ateliers d’art où près de 150 artisans travaillent, ainsi que les collections patrimoniales exceptionnelles, trésors cachés de la Monnaie de Paris. Ce parcours permanent fait écho aux expositions temporaires d’art moderne et contemporain qui se tiennent plusieurs fois par an. A ne rater sous aucun prétexte, la « Salle des coffres » qui met à l’honneur les plus beaux trésors du musée. « Il y a une quinzaine de trésors dans nos collections patrimoniales. Quatre sont exposées : un trésor sous-marin, une découverte fortuite, un trésor archéologique et une prise de guerre » détaille Sophie Duroyon-Chavanne, administratrice culturelle de la Monnaie de Paris. Le visiteur pourra ainsi admirer des pièces espagnoles et des lingots d’argent du Slot ter Hooge, un navire de la Compagnie hollandaise des Indes orientales naufragé en 1724 et dont l’épave a été découverte en 1974. Plus étonnante encore, l’histoire du trésor de la rue Mouffetard : 3556 pièces d’or, frappées sous Louis XV découvertes par des ouvriers en 1938. Sans oublier la présentation de très belles pièces du trésor de Huê, une citadelle de l’empire d’Annam occupée par la France en 1885. Mais au-delà du musée « classique », le visiteur est aussi amené à découvrir les savoir-faire des artisans de la Monnaie de Paris avec des vues aménagées sur certains ateliers : ciselure et patine mais aussi fonderie, le Grand monnayage (frappe de la monnaie) et gravure… « Ces ateliers ne sont pas scénarisés et le visiteur perçoit la « vraie vie » des ateliers, le travail du métal et les méthodes contemporaines qui allient savoir-faire ancestraux et nouvelles technologies » souligne La Monnaie de Paris. Venir au 11 Conti c’est encore découvrir un patrimoine architectural néoclassique exceptionnel avec notamment une cour d’honneur majestueuse ceinturée d’une galerie ou des enfilades de salons – comme le salon Dupré au décor Louis XV, directement inspiré de modèles italiens de la Renaissance et de l’âge baroque, – parfaitement conservés.

Enfin, à signaler pour les fines bouches aux poches bien garnies, le restaurant trois étoiles de Guy Savoy, élu en 2017 « meilleure table du monde » par la Liste, installé au 11 Conti - Monnaie de Paris depuis 2015. Un nouveau café est également installé dans la cour de la Méridienne et complète cette offre gastronomique. 


www.monnaiedeparis.fr

760 K2_VIEWS