Print this page

Service national universel et obligatoire : “une mesure coûteuse et inutile”

Promesse du candidat Macron, l'instauration d'un service militaire universel d'une durée d'un mois n'a jamais vraiment fait l'unanimité. Après avoir été un temps remisée, la promesse a timidement refait surface. Récemment pourtant un rapport sénatorial de Jean-Pierre Raffarin et de Daniel Reiner, plaidant pour une hausse du budget de la Défense est venu enfoncer le clou en critiquant une promesse jugée coûteuse et inutile d'un point de vue militaire.

Même avant la polémique sur le budget de la défense du début de l'été qui avait entraîné la démission du Chef d'Etat-major de l'Armée (CEMAA), la question de la création d'un service national universel (on ne sait plus s'il est militaire) suscitait de nombreux doutes et inquiétudes, tant chez le personnel militaire que chez les élus. Surtout en période de disette budgétaire.

Alors que le Président de la République élu le 7 mai dernier, et chef des armées, s'était engagé à porter les ressources de la Défense à 2 % de la richesse nationale, la remise en cause de cette promesse a créé le malaise que l'on a connu fin juillet. Or, selon les rapporteurs Jean-Pierre Raffarin (LR) et Daniel Reiner (PS), « cette remontée en puissance des moyens de nos armées est absolument indispensable pour faire face aux menaces, tant extérieures qu'intérieures, auxquelles se trouve aujourd'hui confronté notre pays ». Leur rapport fait au nom de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées proposait justement un calendrier et une méthode pour rendre cet effort - important au regard de nos finances publiques - possible. En particulier, détaillent-ils, « la réorientation doit être engagée dès 2018, pour permettre une trajectoire soutenable dans la durée et éviter ainsi, à la fois, les ruptures capacitaires et les effets d'éviction ». Et au-delà d'une nouvelle revue stratégique et d'une nouvelle loi de programmation militaire couvrant la période 2018-2022, les rapporteurs affirment qu'il ne faut pas perdre « de temps à élaborer un nouveau « Livre blanc » ». « Il s'agit de se concentrer sur l'objectif » ajoute Jean-Pierre Raffarin. À cet égard, le projet de « service militaire universel » (SMU) répondant à leurs yeux plus à « un besoin de cohésion sociale et non aux impératifs de la Défense nationale » ne doit pas voir son financement « être imputé sur les ressources de la défense ». L'idée d'un SMU émise en mars dernier par le candidat Macron devait permettre aux jeunes Français dans les trois mois après leur 18 ans de « faire de la mixité sociale et de la cohésion républicaine » tout en permettant de « détecter les difficultés, notamment l'illettrisme ». C'était aussi dans un contexte sécuritaire particulier le moyen « pour notre jeunesse de faire l'expérience de la vie militaire ». Reste qu'une telle mesure n'est pas neutre budgétairement. Le coût - parfaitement assumé a été estimé par Emmanuel Macron lui-même puis par les sénateurs entre 20 et 30 milliards en cinq ans. Se posent, notamment, la question de l'encadrement - entre16 000 à 18 000 encadrants nécessaires -, et la question de l'hébergement – où accueillir et former ces jeunes, alors que depuis la professionnalisation des armées en 1996, l'Etat n'a eu de cesse de vendre les bases et casernes inutilisées ? Préconisation du rapport, la désignation d'une commission indépendante de haut niveau afin de définir, « la finalité et les contours du dispositif » a été actée par le Chef de l'Etat. Dernière nouveauté, la journée dédiée à l'égalité femme-homme annoncée par Marlène Schiappa. « Il y aura trente jours de service militaire et civil et dans ces trente jours, il y aura une journée qui sera consacrée à l'égalité entre les femmes et les hommes, à la lutte contre le stéréotypes, à la lutte contre la culture du viol et les violences sexistes et sexuelles. Je me réjouis pleinement que toute une classe d'âge entre 18 et 21 ans soit formée à ces questions, ait une information » s'est réjouie la Secrétaire d'Etat. 

3594 K2_VIEWS